Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Diplôme | Miséry, entre terre et eau, un terminal paquebot (06/2011)

Sur les quais de la Loire, le terminal Paquebot impose sa présence. Un volume bas et transparent contraste avec un volume opaque. Le bâtiment, composé en négatif tant dans sa volumétrie, dans son programme que dans son traitement en façade, suggère un mouvement d’Ouest en Est, de l’extérieur de la ville vers le centre de Nantes.

ENSA Nantes | Transport et ouvrages d'art

Objet : Implanter un Terminal Paquebot sur un lieu emblématique de l’estuaire nantais, sur un long quai situé à la confluence des deux bras de la Loire, face à la pointe Ouest de l’Ile de Nantes, face aux berges naturelles de Rezé au Sud et au pied de la Carrière de Miséry. C’est un site qui s’est transformé au cours du temps, un site industriel qui témoigne d’un passé maritime fort. Revaloriser ce passé par l’implantation d’un Terminal Paquebot est un enjeu d’envergure pour une ville comme Nantes. Ville qui a su tirer profit de sa position sur l’estuaire et qui propose aujourd’hui une politique de reconquête des bords de Loire favorisant le développement du tourisme sur l’estuaire. REQUALIFICATION ET INTEGRATION DU TERMINAL PAQUEBOT A SON ENVIRONNEMENT Situé en bordure de Loire, au pied de la carrière de Miséry et à l’entrée de la ville de Nantes, ce Terminal Paquebot se remarque par sa grande linéarité ainsi que par une verticalité en son centre qui l’ancre et le marque sur le site. Un jardin est aménagé dans l’actuelle carrière de Miséry, rejoint le Terminal et se prolonge le long du quai en direction du centre ville afin d’y amorcer une promenade piétonne et naturelle. En aménageant un jardin dans l’actuelle carrière de Miséry on revalorise cet espace en arrière plan aujourd’hui à l’abandon. Ce jardin est aussi l’occasion de mettre en relation les hauts quartiers (Butte St Anne et Chantenay) avec la Loire par le biais de deux escaliers et de différents cheminements. Le quartier Ste Anne (en hauteur) prend alors le statut de promontoire directement accessible aux croisiéristes et autres visiteurs. On propose de rapporter de la végétation typique de l’estuaire (graminées) dans ce jardin et le long du quai. La requalification des berges et son réaménagement déploient les vues sur le fleuve et ses rives, mettent en relation le jardin avec la Loire via le Terminal et permettent une continuité piétonne du Terminal jusqu’au centre ville. 5-Plan-masse.jpgPROJET ARCHITECTURAL : UN TERMINAL PAQUEBOT Le programme (d’environ 5000m²) qui comprend une partie publique, une partie privée ainsi qu’un parking se répartit de manière stratégique en réponse au site. A la charnière entre le périphérique nantais (quartiers extérieurs) et le centre ville le programme se répartit d’Ouest en Est. Le parking ainsi que les services techniques (atelier d’entretien, bagagerie, local technique…) sont rejetés à l’Ouest -côté périphérique- alors que les services dédiés au public (salons, restaurant, accueil…) se déploient à l’Est du bâtiment côté centre ville autour d’un grand parvis. Le positionnement linéaire du bâtiment le long du quai permet de jouir des nombreuses vues qu’offre le site. Les deux éléments programmatiques (zone technique et zone publique) se déploient du RDC au R+2 (R+3 pour le parking). Au centre un grand hall traversant et sur double hauteur fait la jonction entre ces espaces privés et ces espaces publics et met en relation le jardin avec le quai. Dans le Hall des services connexes sont proposés en périphérie (point info, café, attente, dépôt bagages, location voitures, tabac presse souvenirs, sanitaires) alors qu’au centre est érigé le système principal de circulation verticale destiné au public : un généreux escalier central (mis en exergue par un dispositif d’ouverture zénithale) distribue les différents espaces de loisirs dans l’aile située à l’Est ainsi qu’aux deux étages supérieurs. Un grand parvis met en tension le jardin et le terminal -ce qui bénéficie au restaurant qui y installe une grande terrasse- et amorce le dispositif d’entrée principale. Des bureaux sont logés aux étages supérieurs (R+3 et R+4) en continuité du hall de manière à donner de la hauteur et une touche de verticalité à l’ensemble. Un système de patio central apporte aux bureaux un maximum de lumière tout en se refermant en façade Nord-ouest et Nord-est alors qu’au Sud une large terrasse permet de jouir du paysage. Par l’organisation programmatique ainsi que par la volumétrie, un mouvement d’Ouest en Est est suggéré au visiteur. 3-Maquette.jpgLa composition des façades témoigne des différents programmes et de cette volonté de donner un mouvement d’Ouest en Est au bâtiment. A l’Est un volume bas et transparent contraste avec, côté Ouest, un volume plus opaque recouvert d’une résille métallique (treillis en acier soudé oxydé/fixé) qui dissimule les voitures et autres espaces techniques. Le bâtiment qui est donc composé en négatif (opposition ouest/est) tant dans sa volumétrie, dans le programme, que dans son traitement en façade, suggère un mouvement volontaire d’Ouest en Est, de l’extérieur de la ville vers le centre de Nantes. Deux systèmes différents poteaux/poutres béton permettent au parking et au Terminal de fonctionner indépendamment. Une passerelle s’élève dans le jardin et rejoint le terminal. Cette passerelle qui permet au piéton de franchir un boulevard très emprunté pénètre le volume du terminal, longe deux salons publics et aboutit sur une longue terrasse linéaire en front de Loire (en porte-à-faux, sorte d’avancée sur la Loire). Une terrasse végétalisée, à l’Est, s’offre alors au visiteur comme salon extérieur ou bien comme amorce de la promenade piétonne en direction du centre ville nantais.

Elsa Morinière

Réagir à ce projet

Réactions

28-09-2011

Projet malheureusement triste

30-07-2011

Trés belle maquette

25-07-2011

Tres beau projet, bien pensé, habile dans son dessin. Un souci apporté au détail. Un effort certain sur la maquette. Encore bravo!

23-07-2011

tres belle maquette