Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Concours | Les Bains, reconstruire le passé pour mieux consommer l’avenir (01/2013)

Concours international destiné aux écoles de design et d’architecture, ‘Lille/Design for Change’ a pour objectif de faire émerger des nouveaux usages dans différents quartier de la métropole lilloise. Lauréat de l’édition 2012-2013, le projet ‘Les Bains’, signé V. Bourgeois et M. Rouaze, transforme, dans la veine de l’agriculture urbaine, une piscine en serre.

| Autres

Le concours Lille/Design for Change offre l’opportunité d’interroger la place de la nature dans la ville. Outre sa vocation première de nourrir l’homme, l’agriculture urbaine transmet des valeurs sociales et esthétiques.

Mu par une volonté de préserver le patrimoine culturel tout en permettant le développement urbain, le projet ‘Les Bains’ investit l’ancienne piscine de Tourcoing pour la reconvertir en serre maraichère aquaponique*. Ce lieu est ainsi transformé en un site de production agricole au cœur de la ville, recréant ainsi du lien social, protégeant la biodiversité et incarnant des valeurs humaines partagées.

Tout au long de l’Histoire, les bains municipaux ont occupé dans la vie communautaire une place fondamentale en étant tout à la fois un lieu d’hygiène, de relaxation et de mixité sociale. ‘Les Bains’ visent à remettre au goût du jour cet esprit de partage et de convivialité.

A l’idée de la serre aquaponique est associée la ‘self cueillette’, c’est-à-dire l’agriculture pour tous et accessible à tous. Libres et autonomes dans le choix des fruits et légumes cultivés, les citoyens trouvent à leur disposition du matériel de cueillette et peuvent bénéficier de conseils avisés en matière de techniques de récolte de la part des maraichers.

Outre le principal bénéfice de ‘manger mieux’, la ‘self cueillette’, grand principe de l’agriculture raisonnée, permet de limiter le gaspillage et les émissions carbone et de minimiser les coûts et matériaux d’emballage.

02-V.Bourgeois-M.Rouaze-.jpgUne visite des ‘Bains’ commence par un passage en cabine pour déposer ses affaires et se munir des équipements nécessaires à la récolte des produits frais. La ferme offre la possibilité de se détendre, de se relaxer, de mettre ses sens en éveil et de partager un temps de qualité avec sa famille et ses proches.

L’expérience de cueillette se clôture par un retour du matériel et la pesée de la récolte qui détermine le prix. Une boutique permet également la dégustation et la vente de produits régionaux. Les visiteurs peuvent assister à des événements spécifiques organisés dans la cour des ‘Bains’ ou encore développer leurs savoirs sur l’aquaponie à l’atelier de formation. ‘Les Bains’ proposent également un service de livraison à des particuliers ou sur les marchés.

Le déploiement du projet s’appuie sur une gouvernance solide définie par une charte. De statut associatif, la ferme aquaponique reçoit des cotisations annuelles de la part des consommateurs-adhérents. Encadré par des professionnels aidés par des bénévoles formés, le site délivre sa mission première, à savoir la vente de fruits et légumes, et sa mission sociétale (pédagogie à l’agriculture urbaine, faible impact environnemental, circuits courts, lien social…).

04-V.Bourgeois-M.Rouaze-.jpgBien plus qu’un centre d’activités agricoles, ‘Les Bains’ reconstruisent le passé pour mieux consommer l’avenir.

*L’aquaponie est la culture de végétaux en symbiose avec l’élevage de poissons. L’intérêt de ce principe d’agriculture est que les plantes filtrent l’eau des poissons et que les poissons produisent les nutriments nécessaires à la bonne croissance et au bon rendement des plantes. Les bactéries nitrifiantes transforment les déjections de poissons en nitrites puis en nitrates, qui constituent les nutriments pour les plantes. 

Violaine Bourgeois
Manon Rouaze

Réagir à ce projet

Entretien |Panyaden School (Thaïlande), une histoire de terre et de bambou

Othman Mikou est étudiant en 3e année à l'ENSA Paris-Val de Seine. Son projet Magenta consiste en un périple au travers de 19 pays en 10 mois afin d'étudier architectures symboliques, vernaculaires et...[Lire la suite]


Entretien |E. Nourrigat : «il faut articuler échelles urbaine et architecturale»

Enseignante-titulaire à l’ENSA Montpellier dans le cadre du domaine d’études 'Métropoles du sud', l’architecte Elodie Nourrigat souligne l’importance pour les futurs architectes d’appréhender...[Lire la suite]

Enquête |HMONP : vers un numerus clausus de fait ?

«Le principal problème de la réforme LMD c’est qu’elle a instauré un PPP entre écoles et agences», souligne Jean Magerand, architecte et enseignant à l’ENSA Paris-La Villette. En...[Lire la suite]

Actualité |Collectif Etc. promeut à vélo la ville citoyenne

D’une part, un tour de France à vélo. D’autre part, des projets réalisés par de jeunes architectes avec la participation de citoyens conquis. Cela donne 'Détour de France', périple conçu et...[Lire la suite]

Album-photos |Luukku House : un modèle d'architecture en bois conçu par des étudiants

Créée et mise en oeuvre par les étudiants du département architecture d’Aalto University (Finlande), en collaboration avec les étudiants en design et ingénierie de la même école, la Luukku...[Lire la suite]