Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Concours | Migrations, le Festival des oiseaux qui marchent (06/2013)

Deuxième prix du concours ‘Lille/Design for Change’, le projet ‘Migrations’ propose de réunir habitants de Lille lors d'un festival des oiseaux au cours duquel les habitants pourront en imiter les chants grâce à des appeaux. Un projet qui a retenu l’attention du jury notamment pour sa facilité d’appropriation par les citoyens.

ENSA Versailles | Autres

Quand nous ouvrons nos fenêtres sur la rue, qu’entendons-nous ? Le bruit de la ville, les klaxons. Il est notoire que les oiseaux dans nos villes ont cessé de chanter, ou du moins que nous avons cessé de les écouter aux horaires où nous pouvions les entendre, où nous pouvions partager cela avec eux.

Il faut dès lors s’éloigner sensiblement de la métropole pour se rendre compte que sous cette pollution sonore se cache (encore) une série de compositions, chantées et sifflées par les oiseaux.

Et si la convocation de ces oiseaux, toujours présents mais cachés, permettait à son tour de re convoquer la communauté urbaine, par exemple le voisin toujours présent mais ‘caché’ ?

03-P.-E.Vandeputte-.JPGUn animal pour faire se réunir les hommes? C’est bien le propos de Migrations, le Festival des Oiseaux qui marchent.

Deux types d’oiseaux sont ainsi convoqués : l’oiseau autochtone, mais dont le chant s’est tu sous la chape sonore urbaine, et l’oiseau nomade, en migration, dont on convoque le retour à des moments précis de l’année.

04-P.-E.Vandeputte-.jpgAprès avoir effectué, en collaboration avec le ‘Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord-Pas-de-Calais’, un découpage de la ville plus ou moins assimilé à l’échelle des quartiers, les pouvoirs publics mettrait à disposition des appeaux réalisés dans des ateliers de réinsertion* qui simulent l’espèce concernée, par exemple les Sitelles.

A dates fixes, les gens seraient alors invités à sortir de chez eux, à se réunir en un point (une place, un jardin public), à se munir des appeaux et à ‘convoquer’ les oiseaux absents.

Empruntant aux formats des Fêtes des Voisins comme l’opération ‘Quartiers en fête’, des Apéros Urbains (à Bruxelles, notamment), les habitants d’un quartier, réunis autour de l’événement Migrations, réinterrogent et réactivent ce qui les lie, durant quelques heures, autour d’une figure non-humaine, et dans le silence requis par l’opération.

Un silence qui viendrait taire un moment l’environnement sonore urbain, à l’image d’une pièce d'Olivier Messiaen…

A terme, chaque quartier se répondrait dans l’espace de Lille Métropole, au son du chant simulé des oiseaux, et en espérant que ceux-ci puissent redevenir les acteurs de cette démarche.

* Par exemple Lille Sud Insertion (LSI) est une structure d’insertion socioprofessionnelle qui existe depuis 1993 afin de répondre aux besoins de personnes en demande de soutien, de conseil, d’aide à l’accès ou au maintien dans l’emploi.

Pierre-Emmanuel Vandeputte

Réagir à ce projet