Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Cahier Spécial - Maisons 2010

Présentation | Mon cube en Normandie (01-12-2010)

Habituée des logements collectifs, l’agence Beckmann-N’Thépé (Françoise N’Thépé, Aldric Beckmann) a livré, en juin 2010, une maison en Normandie. Sobre cube de bois lasuré noir, une construction à '100.000 euros'. Des efforts, certes. «Une vraie rencontre», sans doute.

French Touch | Logement individuel | Bois | Basse-Normandie | B/NT

«La maison en Normandie est avant tout une aventure humaine». Aldric Beckmann rassemble ses souvenirs. «Je me souviens très bien du premier contact. Nous avions été démarchés par un couple venu nous voir à l’agence en famille, avec les deux enfants bardés de jouets». L’entente à été immédiate.

«Ils souhaitaient dès le départ quelque chose de sculptural et avaient même apporté avec eux des photos d’oeuvres de Chillida*».

Les clients avaient le terrain, une parcelle au coeur du bocage normand, à Bellavilliers-les-Tertres. Le budget ? Serré. «Ils disposaient de 100.000 euros, pas un centime de plus».

«Nous avons conçu un premier projet mais nous étions à 150.000 euros. Nous nous sommes remis au travail pour proposer une maison composée de deux dalles de béton entre lesquelles nous intercalions une construction en bois». Ce qui offrait la possibilité de s’étendre.

Deuxième proposition encore trop onéreuse. Aldric Becmann s’interroge alors à propos de ceux «qui font croire qu’il est possible de réaliser une maison à ce prix-là».

Beckmann-N’Thépé y est pourtant bien parvenu. Par détermination ? «De tels projets ne nous rapportent pas grand-chose mais il y avait eu une vraie rencontre et nous tenions à mener cette maison à bien». Les architectes envisagent des «pirouettes» - l’aménagement d’un container, la customisation d’une maison achetée sur catalogue - mais ne sont pas satisfaits.

02(@StephanLucas)_B.jpg«Le projet final est né d’une discussion avec l’entreprise de charpente qui nous a suggéré de faire le plus compact possible».

Résultat : un cube en bois de 85m² répartis sur deux niveaux. «Nous étions ainsi dans le budget tout en répondant à la commande d’une maison sculpturale», souligne l’architecte.

Isolé par l’extérieur, le cube est recouvert de bois lazuré noir, «ce qui accentue son aspect plastique». L’emplacement dissymétrique des ouvertures, une par face, favorise l’ensoleillement maximal des espaces. «Nous avons privilégié la façade principale, celle du salon en double hauteur qui offre une vue sur la vallée». A l’étage, la mezzanine est réservée aux enfants, les parents sont logés au rez-de-chaussée.

Si c’était à refaire ? «Nous l’avons fait pour eux car nous avons tissé une relation de confiance. C’était un véritable engagement. A priori, nous ne le referions pas mais cela dépend des rencontres».

A bon entendeur.

Emmanuelle Borne

* Eduardo Chillida Juantegui, (1924-2002), sculpteur espagnol, est notamment connu pour ses sculptures monumentales en métal. Il travaillait également d'autres matériaux, tels le béton, le bois et le corten.

03(@StephanLucas).jpgFiche technique

Programme : Maison en Normandie

Maître d’ouvrage : privé

Architectes : Beckmann N’Thépé

Surface : 85m²

Coût : 100.000 euros

Réactions

Sophia Wagner | 17-09-2014 à 13:38:00

Hallo,

I'm a student from Austria, HTL Rankweil, constructional engineering and we've got the task to look for inspiration for our next projekt, a cube atelier. To study this hole building it would be nice to get more plans, information and details from this Project.

If possible just respond to this e-mail.





I say thank you beforehand

and sincere regards,

Wagner Sophia

Réagir à l'article





Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

Portrait |DATA, de Christian Hauvette à l'OMA

Hommes des années 80. «Provinciaux», dixit Léonard Lassagne. Lui est Stéphanois, le second - Colin Reynier -, Carpentrassien. A l'orée de la trentaine, le duo a créé en 2010 son agence, DATA (pour...[Lire la suite]


Portrait |Sandra Planchez face à l'appel de la nouveauté

Tout nouveau, tout beau ? Sandra Planchez témoigne d’un goût immodéré pour la nouveauté. Il n’y a là pourtant rien d’une fuite en avant - qu’elle condamne par ailleurs - ni...[Lire la suite]

Erratum : crédit image : cantin-planchez-DR

Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo

Portrait |Pour ne plus avoir d'a priori, schneider+schumacher

L'architecture allemande est particulièrement méconnue depuis «l'autre côté du Rhin». Elle se résume bien souvent à l'austère image d'une rigueur ascétique, à un art...[Lire la suite]