Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Grèce | Dans l'ombre des sites antiques, Athènes au rythme de ses habitants (09-03-2011)

Dans un article du quotidien Eleftherotipia (Ελευθεροτυπία) daté du 3 août 2010, la journaliste Hara Tzanavara (Χαρά Τζαναβάρα) décrit les efforts de la population du quartier de Kerameiko-Metaksourgeio, au centre d’Athènes, pour rénover l’espace public et retrouver ainsi une qualité de vie qui fait aujourd’hui défaut.

Aménagement extérieur/Paysage |

Contexte :
Situé au nord-ouest de l’Acropole, le quartier Kerameiko-Metaksourgeio (Κεραμεικό-Μεταξουργείο) est composé, à l’instar de nombre de quartiers de la capitale grecque, d’un parcellaire extrêmement fragmenté par le réseau viaire. Outre cette caractéristique qui rend difficile l’aménagement d’espaces publics, ces derniers sont par ailleurs peu ou pas entretenus.
Des habitants et des architectes sont mobilisés depuis plus de deux ans pour «changer l’image de leur quartier» via des «interventions intelligentes». Un promoteur privé, Oliaros, a joint ses efforts aux leurs, réunissant notamment différentes agences d’architecture au sein d’un workshop afin d’élaborer des propositions pour la revitalisation du quartier, lesquelles furent présentées au conseil municipal d’Athènes durant l’été 2010. Une initiative sans suite à ce jour.

ILS ONT DESSINE LEUR QUARTIER
Hara Tzanavara | Eleftherotipia

Athènes - Le quartier de Kerameiko-Metaksourgeio, littéralement dans l’ombre de l’Acropole et autres grands sites antiques, compte environ 6.000 habitants, dont 70% sont Grecs. Il couvre une surface de 400 kilomètres carrés, dont 290 sont réservés aux terrains, 110 au réseau viaire et à peine 6,5 aux places et recoins végétalisés. 48% des biens immobiliers, soit presque la moitié, sont composés de bâtiments abandonnés. 160 terrains vagues ont été enregistrés et quatre d’entre eux, avec l’accord de leurs propriétaires, sont destinés à la plantation de buissons et arbres nains, afin d’en faire, provisoirement, des espace verts.

«Nous y travaillons, nous y vivons, nous aimons ce quartier et, constatant le désintérêt des élus, nous avons décidé de consacrer du temps et des idées pour en faire un quartier modèle», explique Alexia Milona (Αλεξία Μυλωνά), l’une des 50 personnes qui constituent le noyau dur de cette initiative. «Ces dernières années, de nouveaux habitants sont venus s’installer dans le coin mais la plupart furent déçus et sont partis ou se préparent à partir», dit-elle.

02(@decaarchitecture)_S.jpgL’équipe s’est donc réunie, a élaboré des dessins qu’elle a présentés aux riverains. Les plans ont été remaniés en fonction des remarques de ces derniers. Il est intéressant de noter que les réunions organisées par cette équipe, la dernière ayant eu lieu le 23 juillet dernier en collaboration avec des comités locaux, mobilisent des centaines d’habitants.

La proposition principale concerne deux rues, la Kerameikou (Κεραμεικού) et la Salaminos (Σαλαμίνος), qui ont un rôle déterminant dans la région dans la mesure où elles forment deux axes reliant d’une part la place Sydagma (Σύνταγμα) avec le site archéologique 'Ακαδημία Πλάτωνος' et la place Omonia (Ομόνοια) avec la Technopôle du quartier Gazi (Τεχνόπολη στο Γκάζι)*. Concernant la rue Kerameikou, il ne s’agit pas de la transformer en trottoir mais de changer les conditions de circulation afin de faciliter les parcours piétons en augmentant légèrement la largeur des trottoirs et en sécurisant l’espace cycliste.

Pour réaliser ce changement, la proposition consiste à démonter des trottoirs existants ainsi que le tablier, qui seront remplacés par une rampe destinée aux piétons comme aux voitures. Ayant visité les 'dépôts' de la municipalité, certains membres de l’équipe y ont trouvé le matériel nécessaire. La proposition prévoit également de planter des orangers tout le long des trottoirs.

Une grande partie de la rue Salaminos comprend un trottoir qui devrait être prolongé dans le cadre du projet mené par le ministère de l’environnement. Extension et élagage de la végétation vont permettre de mettre en valeur les bâtiments néoclassiques existants. Il est également prévu d’aménager l’espace devant ces bâtiments avec de la terre battue parsemée d’assises en béton.

Différentes agences se sont portées volontaires pour élaborer les solutions architecturales, dont les agences Antonas, doxiadis+, Deca Architecture, Vois, Point Supreme Architects et l’architecte Natalia Kokotou.

03(@decaarchitecture)_S.jpg«Nos propositions incluent également d’autres aspects visant à améliorer l’image du quartier», précise Alexia Milona. Il s’agit notamment de l’information systématique des habitants concernant le recyclage et de la mise en oeuvre de toits plantés au sommet de bâtiments publics. Des accords ont également été conclus avec dix artistes, grecs et étrangers, afin qu’ils interviennent sur des morceaux de murs et pour créer une pinacothèque municipale.

Hara Tzanavara | Eleftherotipia
03-08-2010
Adapté par : Emmanuelle Borne


* Situées au coeur de la ville, les places Omonia et Syndagma forment les deux places principales de la ville. Par ailleurs, aménagée au sein d’anciennes usines, la technopole de Gazi est devenue le principal centre culturel d’Athènes.

Réactions

Cécile | étudiante | Athens | 05-01-2014 à 19:19:00

Bonjour, je suis étudiante Erasmus à Athènes et je fais mon mémoire sur l'abandon des batiments au centre ville. Je souhaiterai savoir où est-ce que vous avez trouver les informations sur le quartier (pourcentage de batiments abandonnés, etc...)
Je suis vivement intéressé par le quartier d'Omonia, Exarchia et j'essaye (tant bien que mal!) de les comparer avec le quartier de Plaka!
Merci pour votre réponse
Cécile

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 d'archi5

Encore une année riche en succès lors de concours pour archi5 année : Un collège, gymnase et salle de sport à Orléans, un lycée à Ris-Orangis, un groupe scolaire à Chennevières...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de SCAU

Une année 2018 pleine d’effervescence pour le collectif de SCAU : Search & Create Alternative Uses !... A commencer par la sortie en librairie aux éditions Park Books de Creatures of the City qui donne à lire de...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Avenier&Cornejo

2018, année de l’engagement… pour l’environnement…la société… et l’Architecture a son rôle à jouer. Alors nous avons communiqué… exposition à New York sur...[Lire la suite]