tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Concours | eVolo, projet lauréat : les clefs de la victoire (16-03-2011)

Une roue géante pour un centre de recyclage atypique : 'eVolo, Skyscraper Competition', édition 2011. Concours de gratte-ciels dites-vous. Parmi les lauréats, connus depuis début mars : deux équipes françaises. Le tandem Julien Combes-Gaël Brulé est sur la plus haute marche du podium. Explications.

Evolo | Tours et gratte-ciel | France | Julien Combes

Lauréate de l’édition 2011 du concours eVolo, la proposition 'LO2P' de l’équipe Julien Combes-Gaël Brulé, en prenant la forme d’une roue géante, s’éloigne des images canoniques de tours et autres structures verticales.

«Par définition, le concours eVolo offre beaucoup de liberté dans l’interprétation du concept de gratte-ciel. Nous voulions quelque chose de haut et nous sommes partis sur quelque chose de rond en référence à l’oxygène», explique Julien Combes.

La métaphore n’est pas anecdotique. Un centre de recyclage automobile en partie basse fournit l’acier de la structure du projet LO2P, dont le sommet est dédié à des espaces verts. Ce filtre géant «utilise les énergies produites lors du processus de recyclage des voitures».

«Nous sommes partis du constat que les ressources naturelles s’épuisent rapidement et que, par ailleurs, la plupart des produits manufacturés telles les voitures reposent sur des énergies fossiles qui, une fois épuisées, rendront la voiture obsolète. Bref, arrivera le moment où il restera davantage de produits manufacturés que de ressources naturelles», souligne Julien Combes.

Les jeunes architectes ont donc imaginé d’exploiter un produit a priori générateur de pollution de façon à le doter, via le processus de recyclage, d’une valeur positive en matière de développement durable et de performance énergétique. En résumé, «les voitures ne sont plus destinées à la casse mais deviennent de véritables ressources énergétiques».

Bref, en traduisant L02P en équation, l’équipe obtient le résultat suivant : 'Déchets + Pollution + CO2 = Ressources + O2'. Sans doute. Toujours est-il que la formule a fait mouche, autant que les images.

02(CombesBrule)_B.jpg«Vu nos formations d’architecte et d’ingénieur, nous avons à coeur de conférer à la poésie d’un projet une légitimité en matière de concepts environnementaux», dit l’architecte.

Le filtre vert, partie supérieure de la roue, abriterait des plantes en croissance «consommant, à ce stade de leur cycle, davantage de CO2 que les autres». Notamment.

Evidé en son centre, L02P est équipée de pales géantes permettant de filtrer l’air et de remédier à la pollution urbaine. D’où l’implantation imaginée à New Delhi.

Avec LO2P, l’architecte Julien Combes et l’ingénieur Gaël Brulé signent leur première participation à eVolo. Ayant créé, en association avec l’architecte François Lepeytre, l’atelier CMJN il y a à peine six mois, la jeune équipe conçoit le concours comme un moyen de promouvoir son activité.

«Travaillant essentiellement sur des petits projets, telles des extensions de maisons, les concours d’idées nous permettent aussi de garder la tête au-dessus de l’eau», rigole Julien Combes.

Les architectes ont, jusqu’à présent, participé à cinq compétitions d’envergure, dont Europan en 2008.

Emmanuelle Borne

.

03(CombesBrule)_S.jpg

Réagir à l'article


tos2016

elzinc

Portrait |Marina Tabassum, une architecte à Dacca

Lauréate du Prix Aga Khan 2016 pour la mosquée Bait-ur-Rouf située à Dacca, Marina Tabassum dessine les contours d'une pratique originale de l'architecture au Bangladesh, loin des majors de la construction et autres grands...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |FUSO, les trois jamais à l'étroit

«Voyez avec notre avocat». La phrase pourrait en effrayer plus d'un. Elle se veut, bien au contraire, rassurante. Le troisième homme de l'agence parisienne FUSO, Ghislain Grotti, est un professionnel du droit des affaires. La...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |Marina Tabassum, une architecte à Dacca

Lauréate du Prix Aga Khan 2016 pour la mosquée Bait-ur-Rouf située à Dacca, Marina Tabassum dessine les contours d'une pratique originale de l'architecture au Bangladesh, loin des majors de la construction et autres grands...[Lire la suite]