tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | L'agence d'architecture d'intérieur ID Associés prend de l'altitude... (07-09-2011)

Le Groupe Temmos a fait appel à l'agence d'architecture d'intérieur ID Associés pour créer un spa, une piscine et une salle de conférences et revisiter le restaurant, le bar et les chambres de l'Hôtel Aigle des Neiges**** à Val d'Isère. Modernes et intégrés dans leur environnement d'altitude, les équipements ont pris vie au milieu de la roche alpine. Communiqué.

Architecture intérieure | Savoie | ID.associés

Le Groupe Temmos a fait appel à l’agence ID Associés afin de créer de nouveaux espaces dans leur hôtel l’Aigle des Neiges****, à Val d’Isère. Modernes et intégrés dans leur environnement d’altitude, un spa, une piscine et une salle de conférence ont pris vie au milieu de la roche alpine, donnant naissance à des espaces originaux, reposants et luxueux.

Le spa, est né de l’idée de travailler la roche, de faire naître une caverne dans les fondations de l’hôtel. La piscine, avec un bassin de 60m², illustre ce thème, le mur et le plafond en pierre sont suspendus dans l’espace, comme ancrés dans la paroi rocheuse de l’Isère. L’éclairage LED, au périmètre de ces pierres, participe à ce fragile équilibre, entre légèreté et puissance des sommets.

Le bassin dans un bleu Klein et des éclairages posés au sol ajoutent à la magie et au mystère de ce voyage au centre de la terre. En contrepoint à la minéralité de ces matières, un mur en Wengé, marque la transition entre la piscine et le spa. Le sol de l’espace de soins est en galets, comme le lit de la rivière, si proche et distribue les lieux de détente : hammam, sauna, tisanerie, salle de soins.

Ici c’est l’addition de détails qui participe à la sérénité et à l’élégance discrète.

02(@ID Associes)_S.jpgDes plafonds aux images végétales flottent au-dessus des têtes, un noyer blanchi, une mosaïque en pâte de verre irisée, se conjuguent dans une chromie aux déclinaisons de violets et de parmes. Lumière tamisée et colorée, harmonie feutrée, il y une part de rêve, réel, dans ces atmosphères.

C’est un nouvel art de vivre que définissent Temmos et ID Associés, une nouvelle histoire de l’hôtellerie alpestre. Redéfinir les codes, traduire un futur, si précieux, qui s’inscrit dans la stratégie du groupe, fortement attaché à la préservation de son environnement et premier à obtenir le green label.

L’hôtellerie de montagne doit offrir, aujourd’hui, d’autres possibilités. L’Aigle des Neiges, par sa nouvelle architecture intérieure, propose une salle de séminaire modulable.

Une fois encore, l’architecture d’intérieur donne de nouvelles pistes, à la montagne... Une vision novatrice pour ces lieux souvent austères. Un grand mur en pin brulé rétifié, auquel répondent une façade aux stores vénitiens bois et rideaux de velours, qui s’ouvrent sur une terrasse à l’auvent en métal oxydé. Le plafond constellé de flocons répond à une moquette dans des camaïeux de pourpre et expriment un esprit différent...

Ici, les Alpes sont présentes, dans une nouvelle écriture ; à Val d’Isère, l’esprit des lieux et de la région sont bien présents, mais les traces du passé ont été retravaillées, le pastiche du faux montagnard abandonné.

La définition d’un nouvel art de vivre dans les sommets est née...

03(@ID Associes)_B.jpg

Réagir à l'article


tos2016

elzinc novembre

Portrait |Carl Fredrik Svenstedt, Swedish connection

Parisien, Suédois, formé aux Etats-Unis, ayant grandi au Canada, Carl Fredrik Svenstedt est un étrange hybride culturel. Architecte, il joue, derrière une apparence sage, des contradictions. Un goût pour la...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]


elzinc

Portrait |André Ravéreau par le détail

La disparition d'André Ravéreau le 12 octobre dernier ne signifie pas pour autant la dissolution de son enseignement. L'hommage invite aujourd'hui à la relecture immédiate de son œuvre ; l'exercice pertinent...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Nuno Teotónio Pereira, le modernisme contre Salazar

Dans la lignée des reconnaissances tardives, après Frei Otto, lauréat du Prix Pritzker 2015, Nuno Teotónio Pereira s’est vu récompensé le 13 avril 2015, à 93 ans, du Prix de...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Emmanuelle Colboc, comme une feuille délicate sous un rocher

Apposer quelques mots sur l’acte de bâtir. L’ambition est née d’un constat simple ; «Nous parlons d’architecture de façon trop compliquée, ce qui, de fait, l’éloigne du...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Jorge Ayala, un architecte sans architecture ?

Jorge Ayala poursuit son activité loin des chantiers, loin même des plans d’exécution. L’horizon du professionnel s’est élargi et l’imaginaire peut aisément s’émanciper des...[Lire la suite]