tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Cahier Spécial - En direct de Batimat - Mercredi 9 novembre

Actualité | 10e Palmarès Architecture & Aluminium Technal : les architectes lauréats (09-11-2011)

Fêtant les dix ans de son Palmarès Architecture & Aluminium, Technal a récompensé mardi 8 novembre sept opérations dans les catégories 'Réhabiliter', 'Habiter', 'Espace intérieur', 'Etudier', 'S’Amuser' et 'Travailler'. «Le cru 2011 confirme le dialogue entre les architectes et les aluminiers agréés Technal pour des solutions innovantes et esthétiques oeuvrant au confort et à la qualité des constructions». Communiqué.

Batimat | Aluminium | France

Au total, 72 projets ont été soumis à l’appréciation d’un jury composé de cinq professionnels de l’habitat et du bâtiment issus d’horizons complémentaires : Nicolas Michelin, architecte du stand Technal 2011 et Président du jury, Stéphane Deligny, architecte lauréat du Palmarès 2010, Christian Cardonnel, thermicien, Benoît Tracol, maître d'ouvrage (AMO Rhône-Alpes) et Thierry Gouix, responsable prescription Technal.

Dans le cadre des délibérations, le jury s’est appuyé sur quatre critères prenant en compte des facteurs déterminants : le confort (lumière, thermique, acoustique, ergonomie et fonctionnalité), l’intégration au site (c’est-à-dire l’impact du projet au niveau de l’environnement, de l’urbanisme, de la topographie, du climat et de l’intégration sociale), l’expression architecturale (l’originalité de chaque ouvrage et l’émotion suscitée) et enfin l’innovation (c’est-à-dire les performances, l’enveloppe, les équipements et la pérennité).

Les lauréats sont récompensés d’un voyage architectural à Copenhague (Danemark) et d’une valorisation de leur réalisation autour d’une communication nationale, régionale et locale.

02(@Technal).jpgDans la catégorie 'Réhabiliter-Tertiaire', l’agence Sylvie Castel et l’aluminier agréé Technal Constru (39) ont été récompensés pour le projet de restructuration de l’école La Fontaine à Lambersart (59).

Ce projet de réaménagement concerne la réhabilitation d’une école élémentaire datant de 1953 et s’inscrit dans une démarche environnementale globale. Avec des menuiseries à rupture de pont thermique, de larges baies vitrées, des brise-soleil et des châssis en oscillo-battant, Technal contribue à maintenir l’identité première de ce bâtiment tout en optimisant ses performances énergétiques.

Le confort intérieur des occupants se manifeste à travers une luminosité plus importante et mieux maîtrisée. Le choix systématique d’ouvrants cachés aux profils affinés participe à une écriture subtile des façades. Les murs extérieurs peints en gris anthracite facilitent la réintégration de deux extensions (des dortoirs et une ancienne salle de classe) en rupture avec le bâtiment.

03(@Technal)_B.jpgConcernant le logement individuel, toujours dans la catégorie 'Réhabiliter', la récompense a été décernée à l’architecte Laurent Graber (agence Looking for architecture) en collaboration avec l’aluminier Menuiserie Michel Depuis (16) pour le projet de transformation d’un ancien chai agricole en habitation avec extension à Laspierre/Nitrat (16).

Ce projet visait la transformation d’un chai agricole de 300m² en un lieu d’habitation. Il se démarque par l’alchimie entre les architectures rurale et contemporaine, renforcée par le choix des matériaux et des formes.

Outre les 19 percements réalisés, les choix d’isolation thermique ont été optimisés par des panneaux de fibre de bois et de la ouate de cellulose. Située à la lisière d’un lieu-dit, la conception se veut respectueuse de la nature. Elle conserve l’identité de la construction tout en réussissant le mariage entre l’aluminium et la pierre de Sireuil sur la façade.

04(@Ph.Ruault)_B.jpgEn matière de logements collectifs, le projet de 61 logements sociaux construits à Toulouse (31) par l’agence Puig Pujol, avec l’aluminier Gayrel (81), a été récompensé dans la catégorie 'Habiter-Collectif'.

D’aspect monolithique, cet immeuble d’habitations collectives prolonge la cité existante. L’édifice révèle la relecture contemporaine d’une architecture rationnelle et répétitive. S’imposant aux contraintes déterminées par l’environnement du projet, Technal a mis en place des produits adaptés.

Avec des panneaux de protection coulissants, des garde-corps, des baies coulissantes, des portes-fenêtres et des fenêtres, la marque a su apporter son expertise pour garantir à la fois l’esthétique des duplex et le confort acoustique des T2, T3 et T4.

05(@Technal).jpgDans la catégorie 'Espace intérieur', le lauréat est le projet de maison individuelle en métropole lilloise (59) signé de l’architecte Alain Demarquette, lequel a travaillé avec l’aluminier Cover Alu (62).

Le jury a été séduit par le vocabulaire contemporain de cette maison. Epurée, sculpturale et moderne, elle est orientée suivant les particularités du terrain et de l’environnement proche. L’accent porte sur les zones d’ensoleillement et les vues donnant sur les espaces extérieurs - terrasses ou traitements paysagés -, d’où le choix des châssis horizontaux ou verticaux Soleal, des coulissants Lumeal ainsi qu’une verrière MX au-dessus d’une des douches du rez-de-chaussée.

Au total, 40 percements ont été réalisés. Implanté dans une commune rurale à proximité de Lille, le bâtiment se caractérise par sa longue 'colonne vertébrale', une galerie rythmée de l’entrée de la maison jusqu’aux espaces supérieurs.

06(@A.Pequin)_B.jpgLauréat dans la catégorie 'Etudier', le Collège 600 de Bessières (31) est le fruit d’une collaboration entre l’agence Lanoire & Courrian Architectes et Konbini, architectes associés, avec l’aluminier Realco (31).

Pour ce collège, les architectes ont souhaité proposer des orientations nord/sud sur les ailes comprenant les salles de cours. Ce choix a conduit à différents aménagements en terme de protection afin de rendre le bâtiment performant. L’édifice est étudié pour offrir un cadre d’apprentissage propice.

Les menuiseries Technal accordent une large place à la lumière du jour. Les apports solaires sont renforcés par des protections qui assurent un confort sans climatisation en été. De larges baies vitrées et des profilés Soleal permettent d’habiller les salles de classes, le hall d’entrée et l’espace de restauration. Des brise-soleil sont installés sous forme de casquettes sur l’aile sud et à l’horizontale sur la façade ouest. L’architecture est lisible et se compose d’une enveloppe tramée en continu, d’une géométrie en tension du plan et d’un découpage rationnel de l’étendue de la parcelle apportant de la clarté à l’ouvrage.

07(@G.Aymard).jpgDans la catégorie 'S’Amuser', l’agence Chabanne & Partenaires et l’aluminier Labastère 31 (34) sont lauréats avec le Centre Aquatique de Gruissan (11), un bâtiment qui s’inscrit dans une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE).

Son ambition est de devenir un symbole en terme d’architecture responsable. Il a séduit le jury grâce à ses deux ailes (les espaces balnéothérapie sur la droite et sportifs sur la gauche). Son plan en demi-cercle, tel un bouclier, a été pensé pour faire face aux vents de la Tramontane. En harmonie avec l’environnement extérieur, un aménagement paysager dessiné ponctue les espaces récréatifs, en prolongement des dispositions internes et en accord avec la flore locale : cordon boisé, jardin, grande prairie, lagune...

Au-delà des larges baies vitrées qui ouvrent des perspectives sur la mer, Technal a su apporter son expertise pour l’habillage des façades. Des murs-rideaux Géode 52 à trames verticales ont été posés ainsi que des châssis et portes Topaze FBI et PBI. Ils permettent de garantir une transparence de l’infrastructure et une pénétration maximale de la lumière naturelle.

08(@J.Jay).jpg Enfin, la Halle de simulateur du centre de formation aéronautique Air Campus à Lyon (69), de l’agence At’las, réalisée en collaboration avec l’aluminier agréé Technal Decotech (69), est lauréat dans la catégorie 'Travailler'.

La forme arrondie et la qualité environnementale de cette halle de simulateur, située sur l’aéroport Saint-Exupéry à Lyon en font un ouvrage unique. Construit relativement bas (inférieur à 13 mètres), il permet de respecter les exigences de visibilité de l’aéroportuaire. Il est doté d’une couverture en aluminium qui rend la construction pérenne dans le temps.

L’isolation des bureaux par l’extérieur a été étudiée et favorise le classement en THPE (Très Haute Performance Energétique) du bâtiment. Dans le cadre de cette mission, la contribution de Technal a été décisive avec la façade Géode MX Grille au vitrage double face.

Au-delà de ses performances esthétiques, cet habillage garantit une étanchéité parfaite de l’enveloppe et une protection optimale contre les éléments naturels. Particularité de la mise en oeuvre : elle a été réalisée en pan incliné pour s’adapter à la nature du bâtiment.

Réagir à l'article


tos2016
elzinc novembre

Présentation |Dans la pampa, l'architecture en plat de résistance

La Patagonie adoucit les Argentins, les rend plus aimables voire généreux, dit-on. Le climat rigoureux et la nature grandiose imposent à tout homme ou femme de l'art un peu d'humilité. De fait, les agences De...[Lire la suite]

elzinc

Album-photos |A Santiago, Teodoro Fernández et l'urgence de la légèreté

Pour abriter les nouveaux locaux du Bureau National d’Urgence du Ministère de l’Intérieur chilien (ONEMI), Teodoro Fernández, architecte, a conçu à partir d’une situation existante un ensemble...[Lire la suite]


elzinc

Livre |L'architecture 'invisible' de Bernard Zehrfuss

Bernard Zehrfuss, Fitzcarraldo de Fourvière ? En s’appropriant les pentes de la colline sur laquelle, autrefois, se développaient les gradins de l’amphithéâtre de Lugdunum et en y logeant le musée...[Lire la suite]