Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Une nouvelle étape dans le projet de transfert de l'Ecole Centrale Paris sur le campus de Paris-Saclay (02-03-2012)

Le projet de déménagement de l’Ecole Centrale Paris (ECP) est entré dans une nouvelle phase avec la sélection, le 13 février 2012, des cinq groupements finalistes - architectes et urbanistes ‐ qui proposeront, avant l’été 2012, un projet architectural pour l’Ecole. Communiqué.

Ecole Centrale Paris | Yvelines

le 13 février 2012, l’Ecole Centrale Paris et l’Etablissement Public Paris‐Saclay ont annoncé la liste des 5 groupements finalistes du concours mixte d’architecture et d’urbanisme lancé en vue du transfert de l’Ecole sur le Plateau de Saclay.

Il s’agit de :

  • > Cruz & Ortiz ;
  • > Dominique Perrault ;
  • > Dietmar Feichtinger ;
  • > Marc Barani ;
  • > OMA.

Ce transfert est porteur d’enjeux importants, puisqu’il s’agit de concevoir et de construire l’Ecole de demain, forte d’une pédagogie innovante, de synergies amplifiées entre recherche et enseignement, en partenariat très étroit avec son allié stratégique Supélec et bénéficiant de l’environnement scientifique exceptionnel qu’est le Plateau de Saclay.

L’Ecole Centrale viendra s’implanter dans un quartier résolument mixte et ouvert qui accueillera également des logements étudiants, des commerces, des espaces d’accueil d’entreprises innovantes et des équipements mutualisés entre l’Ecole et ses partenaires privilégiés que sont, au‐delà de Supélec, l’ENS Cachan et l’Université Paris‐Sud.

Le projet architectural de l’Ecole Centrale Paris fait appel à deux types de procédures : un MOP (maîtrise d’ouvrage publique) et un contrat de partenariat. Ce premier appel à candidatures pour la réalisation d’une partie de la future Ecole sur le plateau de Saclay comportait deux volets : un sur l'architecture des futures installations de l’Ecole et un sur l'urbanisme du futur quartier autour de la rue Joliot‐Curie.

L’objectif est en effet d’offrir la meilleure qualité de vie aux futurs étudiants et chercheurs dans un quartier animé, paysager, agréable pour les piétons, de favoriser des lieux intérieurs et extérieurs de rencontres avec les autres établissements et d’intégrer au mieux l’Ecole dans ce quartier en veillant à la cohérence globale de son projet qui y occupera une place essentielle.

Cent douze dossiers, dont 5 provenant de lauréats Pritzker Prize, ont été déposés.

Les candidatures ont été départagées le 30 novembre 2011 par un jury présidé par Hervé Biausser, Directeur de l’Ecole et composé de 21 membres, répartis en trois collèges : le pouvoir adjudicateur (l’Ecole Centrale Paris et l’Etablissement Public Paris‐Saclay), le Collège des personnalités extérieures et le Collège des architectes urbanistes.

La prochaine étape vise à sélectionner le lauréat (une équipe d’architectes et d’urbanistes) : la remise des offres est programmée le 21 mars prochain, avec évaluation des 5 projets par une commission technique réunissant l’équipe projet, l’aménageur du site (EPPS) et des membres invités, qui apporteront leur contribution sur leurs sujets d’expertise.

Le lauréat sera sélectionné par le jury en mai 2012.

«En décidant de s’implanter sur le Plateau de Saclay, l’Ecole Centrale franchit une étape nouvelle et essentielle dans la réalisation de la grande ambition qui l’anime depuis 2003 : être, avec ses alliés, une référence mondiale pour la formation des leaders de culture scientifique et technique dont le Monde a besoin», commente Hervé Biausser, Directeur de l’Ecole Centrale Paris. «Il s’agit pour nous de réaliser un projet immobilier fort, traduction de ce projet de nouvelle école, caractérisée par son identité et son ouverture sur le Monde, qui sera un acteur majeur de l’émergence de l’Université de Paris‐Saclay», ajoute-t-il.

«L’Ecole Centrale est un partenaire majeur du Campus Paris‐Saclay et porte avec l’Etablissement Public l’ambition de l’ouverture, de la qualité de vie et de la modernité. Avec ce concours mixte d’architecture et d’urbanisme, nous souhaitons fixer un niveau d’exigence élevé pour le futur campus mais aussi poser des principes forts comme les synergies entre les établissements, le développement de lieux de vie et de sociabilité ouverts et partagés et l’intégration dans un environnement urbain de qualité», précise Pierre Veltz, Président Directeur général de l’Etablissement public Paris‐Saclay.

Réagir à l'article


Actualité |'Ingénieur puis architecte', deux diplômes, une école

Récemment reconnu par l’Union européenne, le double cursus 'ingénieur puis architecte' de l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées) de Strasbourg permet d’obtenir, en sept ans, le diplôme...[Lire la suite]


Concours |Minimaousse, le concours qui met le pied à l'étrier

Jusqu’au 27 février 2011, les projets des lauréats de la 4ème édition du concours biennal de micro-architecture 'Minimaousse' sont exposés à la Cité de l’architecture et du patrimoine*....[Lire la suite]

Enquête |HMONP : vers un numerus clausus de fait ?

«Le principal problème de la réforme LMD c’est qu’elle a instauré un PPP entre écoles et agences», souligne Jean Magerand, architecte et enseignant à l’ENSA Paris-La Villette. En...[Lire la suite]

Album-photos |Luukku House : un modèle d'architecture en bois conçu par des étudiants

Créée et mise en oeuvre par les étudiants du département architecture d’Aalto University (Finlande), en collaboration avec les étudiants en design et ingénierie de la même école, la Luukku...[Lire la suite]

Actualité |Délaissés urbains et 'speed-boats' en zone inondée : les Prix Etudiants du Courrier

Le 24 novembre dernier, le premier jury* des Prix Etudiants du Courrier de l’Architecte s’est réuni. Pour le Prix de la Rédaction, parmi douze finalistes, il a distingué l’étonnant projet N.E.M.O. Une...[Lire la suite]