tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Cahier Spécial - Londres

Présentation | L'Académie de danse John Cranko, imaginée par Brisac Gonzalez (28-03-2012)

En 2011, un concours était lancé pour la réalisation de la nouvelle Académie de danse John Cranko, à Stuttgart. En lice, face à Zaha Hadid, Snøhetta ou encore Sauerbruch Hutton, Brisac Gonzalez proposait pour cette institution culturelle de niveau international un parti léger et lumineux, en somme une architecture défiant la gravité. Le concours est perdu mais l’intention demeure.

Notice Architecturale | Education | Allemagne | Brisac Gonzalez

Lumière et légèreté

Perchée au sommet de la colline, en partie creusée dans le sol, en partie flottant au‐dessus, la nouvelle académie de danse émule la légèreté. Si les danseurs défient la gravité, si leurs mouvements sont mis en valeur grâce à la lumière et au son, il en est de même pour ce nouveau bâtiment.

La salle de spectacles qui émerge du sol est le point d’ancrage du bâtiment. Quelques pas plus loin, le foyer vitré est un ensemble d’espaces aux échelles contrastées. Situé sous une série de salles en suspension, il s’ouvre vers la ville.

02(@BrisacGonzalez)_B.jpgDepuis le foyer, l’escalier central serpente à travers un puits de lumière central et fraye son chemin au coeur de l'édifice. Les points de vue alternent depuis cette circulation vers le site boisé, le centre de Stuttgart, les salles de répétition. L’ascension s’achève à l’étage des chambres d’étudiants ayant des vues surplombant la ville et aménagées autour d’un jardin partagé en terrasse.

Le bâtiment est enveloppé d’une peau de vitrages en pans coupés et d’écrans translucides qui en brisent la masse et le protègent de l’ensoleillement. En s’ouvrant pour faire pénétrer l'air frais à l’intérieur, les fenêtres laissent la musique émaner de l'école et se confondre avec les chants d'oiseaux dehors. De l’aube au crépuscule, les jeux de lumière autour des façades et dans le puits de lumière changent la nature des espaces intérieurs.

03(@BrisacGonzalez)_B.jpgDescription du site et du programme

La nouvelle Académie de danse John Cranko est située sur une colline surplombant le centre ville de Stuttgart, dans une zone résidentielle au‐dessus du quartier des institutions culturelle s: la Staatsgalerie, le Conservatoire de musique, le Staatsteater, la bibliothèque régionale.

L’Académie de danse est une institution de niveau international ; elle a été fondée par le chorégraphe John Cranko en 1971 et accueille 150 élèves.

04(@BrisacGonzalez)_S.jpgLe projet comprend une salle de spectacles, ateliers de décors et de costumes et aire de livraison, 8 salles de répétition, un pensionnat pour 75 étudiants, des salles de classe, une bibliothèque, des locaux administratifs, une cantine. Le budget de l’opération est de 25.000.000€.

La sélection des 30 agences invitées à concourir comprenait entre autres Zaha Hadid, Snøhetta, Sauerbruch Hutton, Delugan Meissl, Bolles Wilson.

Cécile Brisac et Edgar Gonzalez

05(@BrisacGonzalez)_S.jpgFiche technique

Projet: Académie de danse John Cranko Schule, Stuttgart, Allemagne
Maître d’ouvrage: Land Baden‐Württemberg
Budget: 25.000.000€
Surface: 9.000m²
Date: 2011

Réagir à l'article


tos2016

elzinc

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo
elzinc

Portrait |Bartolo Villemard, les pilotes de la métamorphose

L’image, l’objet, la forme, le contexte… autant de tartes à la crème ! Eric Bartolo et Jérôme Villemard en sont pleinement conscients. Toutefois, le duo se refuse de participer au jeu des mots...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |Fernando Higueras, un brutaliste en l'île

A l’heure où l’architecture peut se limiter à quelques effets de façade – peut-être le seul espace de liberté d’une profession – les regards se tournent, nostalgiques, vers le...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Nuno Teotónio Pereira, le modernisme contre Salazar

Dans la lignée des reconnaissances tardives, après Frei Otto, lauréat du Prix Pritzker 2015, Nuno Teotónio Pereira s’est vu récompensé le 13 avril 2015, à 93 ans, du Prix de...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Pour ne plus avoir d'a priori, schneider+schumacher

L'architecture allemande est particulièrement méconnue depuis «l'autre côté du Rhin». Elle se résume bien souvent à l'austère image d'une rigueur ascétique, à un art...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |FUSO, les trois jamais à l'étroit

«Voyez avec notre avocat». La phrase pourrait en effrayer plus d'un. Elle se veut, bien au contraire, rassurante. Le troisième homme de l'agence parisienne FUSO, Ghislain Grotti, est un professionnel du droit des affaires. La...[Lire la suite]