Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Canada | 'Controlled Collapsing' une solution 'Remed' au gratte-ciel (25-05-2012)

'Controlled Collapsing' est un projet récemment soumis par David Giraldeau et Alexandre Guilbeault, du collectif canadien Remed*, à l'édition 2012 du concours 'Evolo Skyscraper', compétition annuelle d'idées novatrices qui remet en question le modèle standard du gratte-ciel. Communiqué.

Evolo | Canada | Remed

Le concours 'Evolo Skyscraper' encourage les participants à réfléchir sur les systèmes flexibles et adaptables, sur la mondialisation et ses enjeux environnementaux et sur les rôles individuels et collectifs au sein de ces nouvelles communautés verticales. Ils sont invités à remettre en cause le modèle classique du gratte-ciel par l'application de nouvelles technologies, par l'usage d'outils numériques émergents ainsi que par la recherche de nouvelles qualités esthétiques, de programmes inusuels et de reconfigurations spatiales.

02(@David Giraldeau-Alexandre Guilbeault)_B.jpg'Controlled Collapsing', proposition réfléchie par David Giraldeau et Alexandre Guilbeault, réagit contre l'inoccupation sporadique et l'inflexibilité des tours à vocation commerciale de certains centres-villes. L'analyse de l'empreinte urbaine permanente d'une tour statique et le constat de ses impacts sur son contexte ont motivé une réflexion sur la manière d'optimiser un gratte-ciel.

Le concept qui en découle est celui d'une tour dont les étages ont la qualité d'avoir deux états, ouvert lorsqu'utilisé et fermé lorsqu'inoccupé. Ce principe de compression des espaces, combiné à un coeur qui permet aussi le mouvement vertical des unités le long de son axe structural, ouvre alors la voie à un éventail de qualités permises par cette architecture dynamique.

La reconfiguration perpétuelle des niveaux permet de répondre de manière précise à des sollicitations d'usages complémentaires et de générer des volumétries fragmentaires dont les compositions résultent d'une analyse en temps réel de variables contextuelles.

Ce caractère évolutif rend ainsi possible un dialogue entre l'édifice et son environnement. Les modulations de la tour, dont la lecture s'apparente à celles de chartes graphiques, deviennent une expression cyclique du pouls de la ville et peuvent être interprétées pour comprendre les fluctuations urbaines courantes.

David Giraldeau et Alexandre Guilbeault ont reçu le 2e prix du concours 2009 de la Fondation CLU de Lumec. Alors étudiants à l'Université Laval (Alexandre Guilbeault) et à l'Université du Québec à Montréal (David Giraldeau), leur projet 'Misenveille', répondant au thème 'Ambiance, Simplicité et Humanité', avait été récompensé par l'octroi d'une bourse de 1.500$.

03(@David Giraldeau-Alexandre Guilbeault)_B.jpg

* Remed est un collectif émergent regroupant trois jeunes designers issues d'écoles d'architecture canadiennes différentes et partageant une idée commune, la médiation architecturale et urbaine. Il définit cette dernière au travers de propositions développées dans le cadre de concours d'idées, où leurs projets se distinguent par leur caractère extraverti, remédiateur et catalyseur de nouveaux liens.

Réagir à l'article





Portrait |La fine équipée de Monica Donati

Le collectif avant tout ! Monica Donati s’empresse de présenter tous ses collaborateurs. Elle évoque même avec enthousiasme un nouveau projet d’association - 300% - qu’elle monte avec Margot-Duclot et Paul...[Lire la suite]

Portrait |Fernando Higueras, un brutaliste en l'île

A l’heure où l’architecture peut se limiter à quelques effets de façade – peut-être le seul espace de liberté d’une profession – les regards se tournent, nostalgiques, vers le...[Lire la suite]


Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

Portrait |Bruno Rollet, des nouvelles du front ?

Les conditions difficiles d’exercice du métier d’architecte ou encore la réduction des prérogatives d’une profession amènent de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, l’angle d’attaque social...[Lire la suite]

Portrait |Bruno Rollet, des nouvelles du front ?

Les conditions difficiles d’exercice du métier d’architecte ou encore la réduction des prérogatives d’une profession amènent de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, l’angle d’attaque social...[Lire la suite]

Portrait |Marina Tabassum, une architecte à Dacca

Lauréate du Prix Aga Khan 2016 pour la mosquée Bait-ur-Rouf située à Dacca, Marina Tabassum dessine les contours d'une pratique originale de l'architecture au Bangladesh, loin des majors de la construction et autres grands...[Lire la suite]