vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Etats-Unis | Sites web d'architectes : le bon, la brute et le truand (26-09-2012)

Dans un article publié le 25 juin 2012 sur le site du mensuel américain Architectural Record, le chroniqueur Fred A. Bernstein décrypte les tendances en matière de sites Internet d’architectes. A propos de cet outil marketing vital, «mieux vaut éviter les longs discours et un graphisme compliqué à moins d’être une starchitecte», conclut-il. A bon entendeur...

Média | Autres | Etats-Unis

Contexte
Ah, les sites web d'architectes ! Outil de communication indispensable, il est trop souvent indéchiffrable. Peut-être parce que «trop d’architectes appréhendent leur site Internet à l’instar de projets». De souhaiter l’ambiguïté en architecture.
Une Homepage peut-elle se passer d’évidence ?
Si un bâtiment peut s’enrichir de parcours non convenus, un site Internet risque à l’inverse de pâtir de chemins trop sinueux. A moins, selon Fred A. Bernstein, de s’appeler OMA ou SANAA.
Entre le site foisonnant et l’unique page épurée au maximum, le journaliste appelle les 'jeunes agences' au calme.
Par pitié.
EB

SITES WEB D’AGENCES D’ARCHITECTURE : LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND
Fred A. Bernstein | Architectural Record

NEW YORK - Julie Snow est une excellente architecte. Ce qui n’est pas évident à voir son site web. Par exemple, pour vouloir découvrir ses projets résidentiels, il faut choisir, parmi de minuscules vignettes se mouvant en bas de l’écran, celles qui ressemblent à des maisons et cliquer avant qu’elles ne disparaissent à la manière d’un jeu vidéo. Simultanément, les mots 'transparency enclosure veiling lightness structure detail assembly material surface performance technology transformative connection release' se meuvent en surimpression des images comme s’il s’agissait de rendre plus complexe encore le jeu. Et pour qui souhaite contacter l’architecte, trouver ses coordonnées implique une véritable recherche.

Julie Snow précise que son site est né il y a presque 15 ans - une éternité en âge web - et qu’il lui a été bien utile jusque là. Elle s’attache actuellement à développer un nouveau site, dit-elle, consciente des critiques. Entre-temps, elle est bien accompagnée.

Parmi les meilleurs architectes, d’aucuns ont des sites flashy mais dysfonctionnels. «Trop d’architectes appréhendent leur site Internet à l’instar d’un projet plutôt que comme un outil marketing», souligne Richard Staub, un consultant marketing installé à New York. Ces sites trop compliqués à consulter envoient le message subliminal suivant : cette agence est plus soucieuse de l’apparence que du fonctionnement.

Si vous être une superstar, il n’y a rien de mal à se la jouer inaccessible sur le web. Ainsi, le site de Frank Gehry est dénué de photos. Le site de SANAA, composé d’une simple page, ne fait que lister les coordonnées de l’agence. Plus d’information encore que vous n’en trouverez sur le site de Maya Lin. Elle fait partie des concepteurs les moins connectés. Tel Peter Zumthor, qui n’a pas de site du tout.

02()_S.jpgMais ce qui vaut pour Frank Gehry ou Peter Zumthor ne vaut pas pour une jeune agence. Pas plus que l’approche intellectuelle d’OMA, dont le site s’ouvrait récemment sur une photo de Rem Koolhaas et Hans Ulrich Obrist s’entretenant avec un métaboliste japonais. A propos des sites bavards, Richard Staub souligne : «parfois, je ne sais pas s’ils s’adressent à des clients potentiels ou à leurs confrères». Richard Staub estime qu’un site Internet doit clairement expliquer - à l’instar d’une lettre de motivation bien écrite - comment une agence répond aux objectifs de chaque projet.

Les sites trop riches emploient généralement l’animation Flash. Mais un contenu Flash prend du temps à se charger et les clients potentiels ne patienteront peut-être pas ce temps là. Et de tels sites n’apparaissent pas toujours dans les moteurs de recherche. Selon Kristen Richards, défenseur infatigable de l’architecture via son ArchNewsNow.com, qu’il s’agisse de journalistes ou de clients potentiels recherchant des architectes, tous risquent de faire l’impasse sur des sites dépendant de Flash. Coup de grâce, les contenus Flash ne s’affichent pas sur tous les médias électroniques.

03()_S.jpg D’autres architectes ont choisi l’autre extrême en créant des 'home pages' dénuées de photos. Cela vaut pour Leong Leong Architecture à New York, dont la page d’accueil est uniquement composée de mots (même si le reste du site propose des images). Certes, ces mots sont joliment disposés, le site ayant été conçu par le polyvalent Marc McQuade, architecte auprès de David Adjaye travaillant également à son compte. «A l’heure où les images nous saturent, il était intéressant de tester l’inverse», dit-il. Les Leongs précisent qu’ils ajouteront éventuellement des images quand ils auront davantage de projets à montrer.

Une autre tendance parmi les jeunes agences est de présenter des fils d’actualité à la manière d’un blog. Cela fonctionne effectivement si vous êtes BIG, dont l’actualité change tous les jours. Mais si vous n’avez pas grand-chose à annoncer - et qui, à part BIG, pour annoncer une news par jour ? - ce format risque de s’essouffler. Et ne l’essayez même pas si vous n’avez pas quelqu’un pour actualiser le site. Début juin, la rubrique news de stanallenarchitect.com dirigeait vers un écran blanc.

04()_B.jpg Mais la chose la plus importante à l’ère de l’après annuaire téléphonique est de pouvoir être joint. Faites comme Antoine Predock, dont la home page précise les coordonnées complètes de ses bureaux à Albuquerque, Los Angeles et Taipei. Et n’oubliez pas les adresses mail de chaque membre de vos équipes. Ainsi, si vous voulez joindre le directeur de développement de Morphosis, le site vous dirige vers Kim Groves (k.groves[at]morphosis.net). A l’inverse, si vous voulez joindre quelqu’un chez Elkus Manfredi Architects, à Boston, vous devrez remplir un formulaire et taper sur envoi, sans savoir s’il y a quelqu’un à l’autre bout.

Fred A. Bernstein | Architectural Record | Etats-Unis
25-06-2012
Adapté par : Emmanuelle Borne

Réactions

hadef | architecte | algerie | 23-06-2017 à 16:19:00

bonjour;je cherche la documentation sur les villes intelligentes et les maisons positives.mercie

climetude climatisation vmc | spécialiste | IDF | 13-05-2017 à 11:15:00

Nous sommes les traits d'union entre les architectes et le les maîtres d'ouvrage.Spécialiste de la climatisation et vmc études installations et suivis, nous vous proposons des services de qualité garanti et sérieux. gain de temps de coordiantion de chantier pour les architectes.
contact : info@climetude.fr
cClimetude climatisation le meilleur spécialiste à Paris idf

MAV | Nord-Pas de Calais | 08-10-2012 à 17:22:00

Pour nous qui travaillons très souvent à partir des sites des architectes, cet article est très important car nous perdons souvent un temps fou à trouver des informations précises sur les bâtiments !

ars.roger | ARCHITECTE | PACA | 28-09-2012 à 10:38:00

C'est vrai que le sujet est hyper-pregnant en ces moments difficiles. Et son traitement ici sans conclusions capables de fonder une conception adaptée à l'époque et à ses enjeux pour nous.

mvmntmdrn | architecte | 27-09-2012 à 17:56:00

Un peu léger comme article sur un sujet qui semble intéressant à développer. Cela sonne un peu creux de nous lister les différentes options choisis de sites web rencontrés. Dommage!

Réagir à l'article


tos2016
elzinc

Livre |L'architecture 'invisible' de Bernard Zehrfuss

Bernard Zehrfuss, Fitzcarraldo de Fourvière ? En s’appropriant les pentes de la colline sur laquelle, autrefois, se développaient les gradins de l’amphithéâtre de Lugdunum et en y logeant le musée...[Lire la suite]

elzinc

Brève |Espace collectif à Casablanca : Workshop 'CasaLyon'

En réponse à une demande formulée par l’orphelinat de Sidi Bernoussi, à Casablanca, pour l’aménagement de ses espaces extérieurs, le collectif de jeunes architectes PourquoiPas ?! et plusieurs...[Lire la suite]


elzinc

Présentation |Dans la pampa, l'architecture en plat de résistance

La Patagonie adoucit les Argentins, les rend plus aimables voire généreux, dit-on. Le climat rigoureux et la nature grandiose imposent à tout homme ou femme de l'art un peu d'humilité. De fait, les agences De...[Lire la suite]

elzinc

Présentation |Ca plane pour SOM !

«890 millions de dollars» pour un édifice «culturellement significatif». Le magazine anglophone Sourceable, spécialiste des questions industrielles, ne tarit pas d'éloges quant au nouvel aéroport...[Lire la suite]

elzinc novembre

Actualité |Niemeyer, d'outre-tombe

Cinq ans après sa mort, l'architecte brésilien promet encore des chantiers et des réalisations. Le dessin aurait été imaginé peu avant sa mort en 2012. Son commanditaire promet sa concrétisation d'ici...[Lire la suite]

elzinc novembre

Visite |CAB, hold-up sur le paysage

CAB, encore CAB. La CAB, dit-on d’ailleurs. Equerre en poche, un coup de projecteur inespéré pour l’agence niçoise. Au Courrier de visiter la réalisation primée à La Trinité ainsi...[Lire la suite]