Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Résultat | Concours étudiant 'Design Zéro Déchet' : les résultats (08-10-2012)

Le Syctom, en partenariat avec la région Ile-de-France, a lancé un concours pour inviter les concepteurs de demain à réfléchir à des biens de consommation innovants et durables, permettant de réduire fortement les quantités de déchets générées par les produits mis sur le marché. La remise des prix a eu lieu le 21 juin 2012 au Musée des Arts et Métiers de Paris. Communiqué.

France

L’objectif du concours 'Design Zéro Déchet' est de préserver les ressources naturelles en favorisant l’éco-conception des produits.

Ce prix s’adresse à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur situé en Ile-de-France, quel que soit le type de formation suivie (design, sciences de l’environnement, ingénierie, arts appliqués).

'Une journée zéro déchet !', c'est l'idée, un peu folle peut-être, qui est née des projets présentés par les étudiants. Chez soi, au bureau, dans les transports ou au marché, gageons qu'il est possible de produire moins de déchets !

Le jury, composé de représentants du Syctom, de l'Ademe, de la région Ile-de-France, ainsi que de professionnels de l'éco-conception, s'est réuni en avril 2012 pour désigner les lauréats. La remise des prix a eu lieu le 21 juin 2012 au Musée des Arts et Métiers de Paris.

Les projets ont été récompensés par un prix remis aux établissements d’enseignement supérieur dans lesquels sont inscrits les lauréats.

Les lauréats

1er Prix (5.000€) : 'Sac +'
Thibaut Guittet / ENSCI-Les ateliers

Le projet Sac +' vient en complément du mode de distribution en vrac. 'Sac +' est une gamme de sacs réutilisables, réparables et recyclables. La conception est multifonctionnelle. Le sac devient un panier pour fruit à consommer. Le cabas se transforme en cagette pour conserver les fruits et les légumes. Des solutions ont également été prévues pour les denrées sèches et le lait en berlingot.

Le choix des matériaux composant ces sacs a été orienté vers des matières naturelles comme le lin, le coton et le cuir et aussi des matières recyclées et recyclables telles que le polyester et l’acier inoxydable.

2e Prix (2.000€) : 'Plus d'Echange, Moins de Déchets'
Coraline Buhagar, Quentin Leluduec, Caroline Longin et Edouard Terrasse / Université de Cergy-Pontoise

02(@Buhagar-Leluduec-Longin-Terrasse)_S.jpgDepuis un site internet, l’utilisateur visualise la disponibilité de l’équipement qu’il souhaite emprunter et la date du prochain passage dans son quartier du camion PEMD ('Plus d'Echange, Moins de Déchets'). 

L’équipement est livré et repris à domicile. Un agent délivre des conseils techniques pour garantir une bonne utilisation du matériel.

En plus du service de location, les équipes PEMD récupèrent des objets usagés ; ils les remettent en état et les proposent ensuite à la location. 

Les produits achetés par le service PEMD sont de qualité professionnelle et éco-conçus. Cela garantit une économie d’énergie lors de l’utilisation et maximise la durée de vie du produit.

3e Prix (1.000€) : 'Le bureau 1/28e'
Pauline Audinet, Ferdinand Barbier et Louis Charron / Ecole Boulle

'Le bureau 1/28e' est conçu pour valoriser l’ensemble des composantes d’un tronc de bois. Avec un seul tronc, 28 de ces bureaux peuvent être réalisés. Les pieds sont fabriqués à partir des dosses c’est-à-dire les écorces du tronc. Le plateau est créé à partir du bois massif préalablement transformé en panneaux lamellés-collés. Enfin, des casiers sont conçus à partir de chutes de bois issues de la scierie.

Ce bureau est réparable et valorisable en fin de vie. Le cycle de vie complet de ce bureau - du berceau au tombeau - est pris en compte.

03(@P.Audinet-F.Barbier-L.Charron).jpg

Prix spéciaux du Syctom (5.000€) :

1. 'Ticketoc' / Luis Del Olmo, Chloé Louisin et Nadine Nielsen / Strate Collège

Grâce à un système à migration d’encre intégré au ticket de caisse, l’utilisateur est informé du niveau de maturité des produits dont il dispose au moment de cuisiner. Un pictogramme 'toque' s’obscurcit en fonction de l’avancement de la maturité du produit. A ce système vient s’ajouter une réduction en caisse du prix d’achat en fonction de la proximité de la date de péremption. Deux mesures complémentaires pour faire la chasse au gaspillage alimentaire.

2. 'Le Vrac' / Axel Lorsold, Niek Wassink et Adèle Laffont / Strate Collège

Le produit est livré au magasin dans des boîtes standardisées prêtes à être mises en rayon. Des appliques aimantées sont apposées sur ces recharges pour informer le consommateur sur le produit et ses qualités nutritionnelles. Le système de distribution, entièrement automatisé, permet au consommateur de choisir la juste dose du produit désiré.

Le produit est versé dans un emballage réutilisable plusieurs fois. En fin de vie, un système de consigne permet de l’échanger contre un emballage neuf. Différentes tailles d’emballage sont à disposition. Un ticket à coller sur l’emballage est édité avec toutes les informations sur le produit, la quantité, le prix et la date de péremption.

04(@A.Lorsold-N.Wassink-A.Laffont)_B.jpgDécouvrez le cahier de tendances des projets Design zéro déchet 2012 : www.syctom-paris.fr/pdf/preventiondechet/concours2012/Cahier-tendances.pdf

Réagir à l'article