Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Etats-Unis | Et au milieu coule une rivière... signée Sanaa (05-12-2012)

Dans un article publié le 24 septembre 2012 dans le New Canaan Advertiser, un hebdomadaire de la ville de New Canaan, Connecticut, le journaliste Joshua Fisher présente le projet 'River' signé Sanaa pour la Fondation Grace Farms. Serpentant dans le paysage, ce bâtiment transparent a justement pour enjeu de s’effacer au profit du site. Qui d’autres que Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa pour une architecture de la disparition ?

Bâtiments Publics | Etats-Unis | SANAA

Contexte
Située dans le comté de Fairfield, dans l'Etat du Connecticut (Etats-Unis), la ville de New Canaan accueille notamment la communauté religieuse de Grace et sa fondation, Grace Farms Foundation, installée sur une propriété de trente hectares appelée Grace Farms.
Désireuse d’y construire ses bureaux ainsi que des espaces communautaires sans altérer un paysage exceptionnel, la fondation a choisi, après un premier projet controversé, de faire appel à Sanaa. «Nous recherchions des architectes prêts à faire disparaître leur bâtiment», soulignait un représentant de la fondation en septembre dernier.
Sous réserve de l’avis favorable de la commission de planification (Planning and Zoning Commission) de la municipalité, la 'Rivière' devrait voir le jour en 2014 pour un coût de 50 millions de dollars.
EB

UNE 'RIVIERE' POUR UN PROJET REVU A LA BAISSE
Joshua Fisher | New Canaan Advertiser

NEW CANAAN - Si le projet est validé par la commission, le bâtiment sera construit sur une portion de Grace Farms, propriété d’environ trente hectares que la Grace Farms Foundation préserve comme un espace ouvert pour la communauté. Laquelle fondation avait à l’origine proposé un sanctuaire pouvant accueillir jusqu’à 1.200 fidèles sur la propriété. Mais ce premier projet a été revu à la baisse au profit d’un bâtiment pouvant accueillir jusqu’à 900 personnes, dont 700 places assises.

Fondée à Tokyo en 1995 par Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, l'agence Sanaa fut récompensée en 2010 par le prix le plus prestigieux de sa discipline, le Pritzker Prize, pour «sa vision de l’architecture comme d’une entité où la présence physique s’efface pour former un contexte sensuel pour les gens, les objets, les activités et les paysages».

Si la 'Rivière' (River) voit le jour, ce projet sera la première réalisation de Sanaa aux Etats-Unis depuis que l’agence a reçu le Pritzker Prize. Le bâtiment sera implanté dans un paysage conçu par l’agence Olin, des paysagistes basés à Philadelphie.

Niché dans un paysage composée de prairies, de bois, de zones humides et de lacs qui seront préservés, selon la fondation, à perpétuité, le projet de Sanaa commence sur une butte et serpente ensuite le long d’une pente douce en une série de tournants créant des espaces à l’image d’étangs.

02(@Sanaa)_B.jpgStructurellement, le bâtiment de verre, béton, acier et bois est composé d’un long toit qui semble flotter trois mètres au-dessus de la surface du sol tout en s’entortillant autour du paysage.

Les cheminements, les cours et les volumes emballés dans du verre sont ainsi transparents, sans frontières, invitant les visiteurs à profiter de l’environnement, ainsi que le souligne un communiqué de presse de la fondation.

La Rivière, qui s’étend sur un peu moins d’un hectare, sera construite par la fondation Grace Farms à un coût estimé de 50 à 60 millions de dollars.

A l’origine, un groupe de membres de l’Eglise de Grace, opérant en tant que Grace Property Holdings, avait acheté une parcelle de dix-neuf hectares à Pacific Farms LLC pour 30 millions de dollars en 2008. En 2009, le groupe forma la Grace Farms Foundation Inc. qui, cette année-là, acheta les dix hectares restant pour 10 millions de dollars.

«Windsome Farms était l’une des dernières propriétés privées du comté de Fairfield et la ville avait envisagé de l’acheter pour en faire un espace public il y a dix ans mais elle n’avait pas réussi à s’entendre avec les anciens propriétaires à cause du prix», soulignait Sharon Prince, présidente de la Grace Farms Foundation, en janvier dernier. «La fondation est aujourd’hui en mesure de réserver presque la totalité des trente hectares à des espaces ouverts pour la communauté».

En son point le plus haut, la 'Rivière' commence par un espace qui servira de sanctuaire pour l’église communautaire de Grace. D’autres espaces accueilleront une librairie, un espace dédié aux enfants, un réfectoire et un gymnase ainsi qu’un espace de rencontres qui pourra servir à diverses associations. Depuis 2009, Grace Farms Foundation agit en tant qu’organisation indépendante ayant pour objectif de servir la communauté de Grace.

03(@Sanaa)_S.jpg«Nous sommes ravis de partager le projet particulièrement sensible de Sanaa avec les membres de la commission de planification ainsi qu’avec la communauté que nous servons», a souligné Sharon Prince. «Grace Farms est un endroit où les gens peuvent promener leur chien, lire un livre à côté du lac ou simplement se détendre dans un beau paysage. En se fondant aussi discrètement dans le paysage, la 'Rivière' valorise cette expérience et efface la frontière entre les espaces abrités et les espaces extérieurs».

«Les places de stationnement sont installées loin de la route», a précisé Sharon Prince. «A tous les égards, ce projet est à l’inverse d’un bâtiment intrusif».

Le projet initial avait rencontré l’opposition de voisins de la propriété, laquelle, avant d’être rachetée par la Fondation, était sous-divisée en différentes parcelles.

«En résumé, quelques résidents des quartiers alentours étaient inquiets que le projet de la fondation génère des nuisances. Nous avons prouvé que ce ne sera pas le cas», a souligné Sharon Prince lundi dernier. «L’équipement proposé ne provoquera ni embouteillages ni nuisances et son impact sera d’ailleurs bien moins conséquent que si la propriété avait été sous-divisée en dix lots ainsi que c’était initialement prévu. Maintenant que nous avons diffusé le projet de Sanaa, nous espérons que tout le monde se rendra compte de la légèreté du bâtiment sur le site et de sa transparence».

04(@Sanaa).jpgSharon Prince a ajouté que le litige impliquant la propriété a été réglé en faveur de la fondation dans le courant de l’année.

Selon Kazuyo Sejima de Sanaa, «notre objectif avec la 'Rivière' est de faire en sorte que l’architecture fasse partie du paysage. Nous espérons que ceux qui habitent sur la propriété profiteront davantage encore du paysage et des saisons via les espaces de la Rivière».

«Nous sommes confiants quant à l’avis de la commission de planification qui trouvera que le projet répond aux conditions de notre permis de construire», a confié Sharon Prince.

Joshua Fisher | New Canaan Advertiser | Etats-Unis
24-09-2012
Adapté par : Emmanuelle Borne

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Jacques Ferrier Architecture

En 2018, l’agence Jacques Ferrier Architecture a livré le projet Aqualagon, plus grand centre aquatique d’Europe situé à Marne-la-Vallée, ainsi que la réhabilitation des arènes de Lunel, dans...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Loci anima

       Loci anima a livré cette année la tour de logements ADN à Issy les Moulineaux et ses 69 maisons avec terrasses non superposées qui termine l’ensemble de l’opération du quartier...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de ChartierDalix

L'année 2018 de l’agence ChartierDalix c’est 7 chantiers dont la restructuration de la Caserne Lourcine à Paris 13e  en université de Droit Paris I, un bâtiment de bureaux entièrement en structure...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Naud et Poux Architectes

2018, c’est trois livraisons significatives : 81 logements pour personnes âgées à Lyon, 37 logements en accession sociale à Gennevilliers et l’aménagement des espaces intérieurs du 55 Amsterdam....[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Comte & Vollenweider

L'année 2018 de Comte & Vollenweider s'est déroulée sous le signe de la diversité tant au niveau des programmes que des maîtres d'ouvrages. Une année bien remplie avec le développement BIM du...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Avenier&Cornejo

2018, année de l’engagement… pour l’environnement…la société… et l’Architecture a son rôle à jouer. Alors nous avons communiqué… exposition à New York sur...[Lire la suite]