Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Pays-Bas | Réouverture du Rijksmuseum à Amsterdam : un relooking complet (24-04-2013)

Le Rijksmuseum, conçu par l'architecte néerlandais Pierre Cuypers, a réouvert ses portes le 13 avril 2013, après dix ans de rénovation et de restauration. L'agence sévillane Cruz y Ortiz Arquitectos a transformé le bâtiment du 19e siècle en un musée du 21e siècle. L'architecte Jean-Michel Wilmotte a conçu l'aménagement intérieur des galeries, fusionnant grandeur du 19e siècle et design moderne. Communiqué.

Amsterdam

Suite à un appel d'offres européen, l'agence espagnole Cruz y Ortiz Arquitectos a été retenue, en mars 2011, par un comité présidé par l'architecte en chef Jo Coenen pour diriger la transformation du Rijksmuseum. Cruz y Ortiz Arquitectos a proposé des modifications minimales pour le bâtiment en lui-même. L'agence a su recréer un agencement clair, conçu par l'architecte initial du musée, Pierre Cuypers, débarrassant la construction de ses ajouts ultérieurs pour assurer, de nouveau, un ensemble cohérent.

Le résultat transforme le bâtiment du 19e siècle en un musée lumineux et spacieux du 21e siècle. Le Rijksmuseum dispose à présent d'une zone d'entrée impressionnante, d'un nouveau pavillon asiatique, d'un nouvel espace d'exposition en plein air et d'un jardin ainsi que des équipements dernier cri, comprenant de nouveaux espaces de restauration, une boutique, une bibliothèque rénovée et un auditorium, des installations scolaires renouvelés, une nouvelle entrée de service, un bâtiment séparé pour la conservation de la collection ainsi que la mise en conformité de la climatisation et des dispositifs de sécurité.

03(@Pedro Pegenaute).jpgLes galeries de la fin du 19e siècle, hautes de plafond, spacieuses, ont également été restaurées, retrouvant ainsi leur lustre d'antan. 

Conformément au plan de restauration du bâtiment et dans la mesure du possible, les décorations monumentales originales qui ornaient les murs et les plafonds sont retournées dans la 'Gallery of Honour', le 'Grand Hall', la 'Night Watch Gallery' et dans les cages d'escalier. 

Le cachet Cuypers est mieux conservé dans la bibliothèque où le design et les ornements d'origine ont été en grande partie maintenus.

L'architecte Jean-Michel Wilmotte, dont le travail pour le Louvre lui a valu une renommée internationale, a été invité à concevoir le design d'intérieur pour le Rijksmuseum. Il a ainsi créé tous les éléments pour les salles d'exposition qui complètent le musée restauré du 19e siècle, y compris les vitrines, socles, éclairage et mobilier. En concertation avec l'agence Cruz y Ortiz Arquitectos, Jean-Michel Wilmotte a également déterminé la palette des couleurs d'intérieur, inspirée par celle de Pierre Cuypers pour le bâtiment.

L'agence Cruz y Ortiz Arquitectos a créé une nouvelle zone d'entrée impressionnante, adaptée aux besoins d'un musée international de premier plan. Deux cours intérieures du musée ont été ouvertes grâce à la suppression des galeries ajoutées dans les années 1950 et 1960. Un atrium en deux parties de 2.250m² a ainsi été créé en creusant le sol des deux cours en-dessous du niveau du sol et en les connectant via une zone souterraine sous le couloir initial du bâtiment. L'atrium est accessible à partir du passage, qui dispose de murs de verre à travers lesquels les visiteurs peuvent admirer la vue sur les cours.

02(@Pedro Pegenaute)_B.jpgL'atrium est doté de grands toits en verre et de sols en pierre polie portugaise, reflétant la lumière naturelle, ce qui rend les espaces de la cour intérieure volumineux, très aérés et lumineux. Les façades de briques chaudes des bâtiments du musée environnant, entrecoupées de fenêtres et de niches surplombent les cours.

L'atrium lumineux est un espace accueillant au coeur du musée ; il est accessible à tous les visiteurs, même sans billet. Dans la zone d'entrée se trouvent un café, la billetterie et un vestiaire.

Conçu par l'agence Cruz y Ortiz Arquitectos, le Pavillon asiatique, autonome, est situé en face de la place 'Museumplein', dans le jardin au sud du Rijksmuseum, et est entouré d'eau. La structure de deux étages, de forme irrégulière, se détache sur les murs de brique rouge du Rijksmuseum, avec ses murs de pierre pâle portugaise et de verre. Elle est caractérisée par de nombreuses façades inclinées et par des angles de vision insolites. Le pavillon est relié au bâtiment principal par un passage souterrain.

De l'autre côté du jardin, entre la Villa Cuypers et la Teekenschool (Ecole de dessin), l'agence Cruz y Ortiz Arquitectos a placé un autre petit bâtiment, la nouvelle entrée de service, offrant l'accès au musée par un passage souterrain.

La transformation du Rijksmuseum a intégré l'ouverture d'un grand espace public, en plein air, pour les visiteurs, sous la forme d'un jardin historique de 14.500 mètres carrés. Basé sur une conception effectuée en 1901 par Pierre Cuypers, le nouvel agencement du jardin a été créé par le l'agence d'architecture paysagiste néerlandaise Copijn Landschapsarchitecten.

Le jardin comporte plusieurs styles paysagers originaux, ainsi que des statues restaurées et des fragments de bâtiments anciens. Une fontaine, un étang, une serre et un jardin d'enfants seront bientôt ajoutés à ce 'musée en plein air'.

05(@DR-Rijksmuseum)_B.jpgLe Bâtiment Atelier est un lieu pour la préservation et la gestion du patrimoine culturel néerlandais, abritant un centre de restauration et de conservation, la pratique scientifique, la recherche et l'éducation. Il a ouvert en 2007 et accueille les départements du Rijksmuseum et de l'Université d'Amsterdam.

Développé par la Régie des Bâtiments du gouvernement et commandé par le Rijksmuseum et le ministère de l'Education, de la Culture et des Sciences, le Bâtiment Atelier est la première structure que l'agence Cruz y Ortiz Arquitectos a achevé dans le cadre de la rénovation du Rijksmuseum.

Couvrant une superficie de plus de 9.000 mètres carrés, le Bâtiment Atelier fusionne une nouvelle structure avec un bâtiment existant conçu par Pierre Cuypers, connu comme le Safety Institute. La façade en briques de l'édifice est complémentaire de celle du Rijksmuseum et des bâtiments environnants, mais les architectes ont créé une silhouette facilement reconnaissable pour aider à identifier le bâtiment.

La fonctionnalité était la principale considération dans la conception du bâtiment. La structure du toit inhabituelle en 'zigzag', la façade nord vitrée et les fenêtres inclinées, de forme triangulaire de la paroi latérale garantissent que seule la lumière du nord est admise, évitant ainsi la lumière solaire directe. L'ensemble des ateliers, couloirs, ascenseurs et portes sont plus élevés et plus larges que la normale, ce qui facilite le passage pour les grandes oeuvres d'art.

Le centre de formation multidisciplinaire du Rijksmuseum est situé dans l'historique Teekenschool (Ecole de dessin). La rénovation a rétabli le bâtiment scolaire à sa fonction initiale, tel un espace d'apprentissage, enrichissant l'expérience muséale en offrant aux amateurs d'art de tous âges la possibilité de participer à des programmes spéciaux gravitant autour de la collection du Rijksmuseum.

Le concept et la conception du bâtiment ont été créés par l'architecte Pierre Cuypers, qui l'a imaginé comme un lieu qui permettrait d'améliorer l'enseignement de l'art national. Le bâtiment restauré sera le centre le plus complet d'éducation muséale aux Pays-Bas.

Durant la transformation du Rijksmuseum, l'aile Philips est restée ouverte au public. Elle est fermée à son tour pour rénovation depuis mars. L'agence Cruz y Ortiz Arquitectos en dirige la conception et l'espace sera converti en un nouveau foyer pour des expositions temporaires.

Adapté par : AH | Le Courrier de l'Architecte

04(@Pedro Pegenaute)_S.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de a+ samuel delmas

2018… Une année d’études et de chantier… de la générosité, un travail dense et de beaux projets gagnés. Des études, avec notamment le projet LUMEN, ZAC Confluence II à Lyon...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Atelier(s) Alfonso Femia

Atelier(s) Alfonso Femia est la nouvelle dénomination de l’agence 5+1AA depuis 2017.  Les Atelier(s) Alfonso Femia développent des projets participant à la transformation des villes méditerranéennes et...[Lire la suite]

Une villa possède une relation unique, poétique avec son parc ; un dialogue fait de références visuelles et de perceptions, de relations collectives et «intimes». Notre proposition veut créer un moment de réflexion afin de permettre à la Villa Bo


Album-photos |L'année 2018 de Thibaud Babled Architectes Urbanistes

Thibaud Babled Architectes Urbanistes est une agence installée à Paris. Sa démarche trouve des terrains d’expression à des échelles variées, tant architecturales qu’urbaines et paysagères,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de NOMADE architectes

Riche actualité pour l’agence NOMADE architectes cette année ! 2018 est ponctuée par les livraisons de programmes variés dont 36 logements collectifs à Caen (14), l’Hôtel de Ville à...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Elizabeth de Portzamparc

Le Musée de la Romanité de Nîmes, événement architectural et culturel contemporain, a été inauguré le 2 juin. Une monographie sur le travail d’Elizabeth de Portzamparc a été...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Philippe Pumain

2018, comme les précédentes, est passée à toute vitesse. 2019 devrait voir la fin du chantier et la réouverture du théâtre du Châtelet, entre autres…[Lire la suite]