Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Chronique | Le prix de Zaha Hadid ? Un euro symbolique ! (26-06-2013)

Pas cher, pas cher ! Voilà le début des soldes. Zaha Hadid, en promo, pour un euro. La bonne affaire que le Mobile Art ! Qui pour oublier la yourte couture du célèbre Pritzker commandée par Karl Lagerfeld afin d’héberger, le temps d’un voyage itinérant, l’indétrônable, le classic timeless, le über chic sac matelassé ? Echoué en face de l’IMA, le vaisseau a été vendu dans la plus grande discrétion.  

Architecture éphémère | Culture | Bâtiments Publics | France | Zaha Hadid

Naufrage rue des Fossés Saint-Bernard, Paris Ve. La chose non identifiée avait, le 28 octobre 2011, dérivé en grande pompe jusque devant l’Institut du Monde Arabe (IMA). Les uns se félicitaient d’accueillir le pavillon hadidien, les autres de s’en débarrasser. La Liesse.

Aujourd’hui, les rôles sont inversés. Le Mobile Art, ce «donut de 80 tonnes», comme le désignait Zaha Hadid, est devenu une patate chaude.

L’Institut du Monde Arabe vient en effet de céder, pour un euro symbolique, le célèbre pavillon, «en fin de parcours» à l’Etablissement Public d’Aménagement de la Défense-Seine Arche (EPADESA).

«L’information n’est pas encore officielle mais le processus est en cours», reconnaît-on à l’IMA.

«Nous sommes encore très en amont du projet. Rien n’a encore été décidé quant à la localisation du Mobile Art», confirme l’EPADESA.

Si les accords ont été trouvés, le chiffrage des opérations de démontage, remontage et remise en état n’a pas encore été fait. Boursouflé et essoufflé, le Mobile Art.

Le pavillon devrait, selon nos informations, rejoindre en 2016 les Jardins de l’Arche, par delà la Grande Arche, à proximité de la future Arena 92 conçue par Christian de Portzamparc.

Le programme de son usage demeure encore incertain. L’Institut du Monde Arabe avait, quant à lui, inauguré le pavillon avec une exposition dédiée à son architecte.

Gouffre financier pour la griffe au double C, le pavillon avait été offert à l’Institut du Monde Arabe qui avait alors promis, sur son esplanade, une implantation pérenne.

Les signes d’usures de la structure laissent imaginer les difficultés quant au maintien permanent d’une architecture conçue à l’origine pour être éphémère. Et les difficultés de maintenance pour l’IMA ?

Pour l’heure, l’EPADESA, toujours en quête de communication, pourra s’enorgueillir d’accueillir un nouveau Pritzker en attendant les tours Phare, Hermitage et... jamais deux sans trois, un gratte-ciel de Jean Nouvel, promis sans autre forme de concours, cette fois-ci sur la Rose de Cherbourg, au sud du quartier d’affaires.

Jean-Philippe Hugron

Réactions

dev | 10-04-2014 à 09:14:00

voil qui prouve que l'architecture objet ne peut satisfaire que ses crateurs...

Réagir à l'article


Album-photos |MARCIANO Architecture

2018, retour aux sources … après l’avoir fréquenté comme restaurant universitaire, j’ai eu la chance de repenser la transformation de l’Hexagone en bibliothèque et lieu de vie. Le voilà...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Bruno Rollet

2018, une année innovante. Deux maisons connectées à Bezannes alliant domotique, télémédecine, et économie d’énergie : une façon nouvelle d’appréhender son lieu de...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Thibaud Babled Architectes Urbanistes

Thibaud Babled Architectes Urbanistes est une agence installée à Paris. Sa démarche trouve des terrains d’expression à des échelles variées, tant architecturales qu’urbaines et paysagères,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Brunet Saunier Architecture

2018…. Avec l’analyse de 90 projets hospitaliers de BRUNET SAUNIER ARCHITECTURE mis en scène lors de l’Exposition « Phylum H » à la Galerie d’architecture qui proposait un regard transversal,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Valode & Pistre

Valode & Pistre a pour vocation d’intervenir dans tous les domaines de l’architecture, de l’aménagement urbain et de l’architecture d’intérieur. L’année 2018 confirme la...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Naud et Poux Architectes

2018, c’est trois livraisons significatives : 81 logements pour personnes âgées à Lyon, 37 logements en accession sociale à Gennevilliers et l’aménagement des espaces intérieurs du 55 Amsterdam....[Lire la suite]