Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Chronique | La Blonde découvre Paris, les tours et les municipales (16-10-2013)

Chuis née aux Chutes-de-la-Chaudière-Ouest, sur la rive droite du Saint-Laurent en face de Québec. Mon cheum y voulait v'nir à France pour se désâmer dur en agence d'architectes. Moi, je tripe et j'découvre Paris et ses belles provinces. P'is là, tiens toi prête, accroche ta tuque ! V'là l'UNESCO qui s'invite dans des projets de gratte-ciel dans la ville lumière. De quoi donner des bibittes à la mairie. J'découvre, j'te dis.

Paris

Depuis le temps que la mairie de Paris semble bizounner son projet d'ériger aux portes d'la capitale des biduloïdes de Pritzker pour faire son intéressante, voilà ti pas que la mère des institutions culturelles - the United Nations themselves - arrête de tataouiner pour se décider à agir et exprime ainsi, dans les gazettes, sa façon de penser.

Ca a du bon sens que'que part. L'UNESCO avait dans l'objectif le Shard de Piano à proximité de la Tour de Londres ou encore la Torre Cajasol de Pelli à Séville. Tout ça, c'est quand même ben quétaine, non ?! A croire qu'on peut plus à Paris créer le patrimoine du futur. On va finir par se peinturer dans le coin !

Le Delanoë, il avait bien envie de déniaiser sa ville en lui donnant quelques verticales. En ambitionnant su'l'pain béni, il avait été réélu avec, dans ses cartons, des projets de tours. C'est pas comme s'il vendait de la bière rance.

P'is, en lieu d'une forêt de buildings, les projets se sont faits rares comme d'la marde de pape. Mais en tenant bon, en f'sant sa germaine, le maire y a fini par les avoir ces projets... Piano, Nouvel, Herzog et de Meuron.

Dévoilé en 2008, le triangle des Bâlois n'a rien d'une tour. La bâtisse est plutôt mal ammachée. Les tours à Paris, elles ont toutes une drôle de bine. Sont pas fières et élancées comme en Amérique ou en Asie. Mais bon, c'est pas tant le sujet. L'UNESCO «estime beaucoup» les architectes suisses.

Mais voilà cinq ans qui sont passés... et dans le tripode moderno de la Place de Fontenoy, on découvre que maintenant ces projets de tours... C'est comme si que l'UNESCO y avait pas fait son travail là. A un an des municipales, c'est comme faire de la capine au bon moment.

A la Hidalgo, ça lui passe six pieds par-d'ssus la tête. Quant à la NKM, elle branle dans le manche et réveille les vieux démons : «La tour unique, toute seule, on a déjà eu, c'est la Tour Montparnasse, c'est le monument le plus détesté de tous les Parisiens», qu'elle dit. La Tour Montparnasse c'est quand même à Paris la plus ricaine d'entre toutes les tours.

Un conseiller à la NKM y avait même proposé de faire son QG dans la tour. V'là qu'aurait été moderne, mais non, la tour, la prétendante l'a de travers dans le cul.

«La tour Montparnasse, ce n'était pas possible. Là nous sommes rue de la Lune (IIe arrondissement), métro Bonne Nouvelle, derrière le Grand Rex, face à une boutique d'accordéons !», qu'elle dit NKM dans Libé. C'est platte mais ça fait honneur aux fans d'Yvette Horner.

«Paris doit être le poste avancé d'un monde qui se métamorphose», qu'elle a déclaré un jour la challenger, esseulée place de la Bastille. «On n'embellira pas la ville en y construisant des tours isolées qui la défigurent comme la tour Triangle !».

«Stimuler l'esprit de Paris, c'est aussi jouer avec les lieux émergents, les lieux de transition ; je souhaite que l'on s'en empare, qu'ils soient éphémères ou durables, comme par exemple dans les 'stations fantômes' du métro». A croire que la NKM è plus underground que ricaine.

«Je souhaite enfin que Paris soit la ville de la convivialité, où chacun peut prendre le temps de vivre. Les marchés, par exemple, sont le lieu de rencontres et de convivialité par excellence. Ils doivent être encouragés, développés, aménagés»... Et le magasinage sur les Champs après 21h00, ti as-tu pensé ? A Paris, faut présentement rouler sur les trottoirs d'bonne heure.

C'est pas le fun Paris. Et quoi, toujours des lieux de convivialité ? Paris c'est ti seulement pour faire la promenade ? Les vélos, les berges d'la Seine, Paris Plage.... des jokes ! M'voilà à faire du bicycle et des pâtés.

Pour le moment, le Triangle des Bâlois il est d'papier et y'a pas de quoi s'exciter le poil des jambes vu l'économie. P'is vaudrait mieux, parce que le Triangle, il a l'air quand même ben traumatisant. Ce sera p'tet bien la chance pour la ligne élancée de la tour Montparnasse d'être enfin appréciée.

'How to enlarge your Paris', qu'il pensait aussi le p'tit nerveux. D'puis, c'est lettre morte et les nouvelles élections municipales donnent encore dans le clientélisme aux accents d'Amélie Poulain. Tout ça, ça promet.

Allez mes amis, à la revoyure.

Arlette Debonnefoy

Réactions

Enlarge your Paris | 05-12-2013 à 23:04:00

Chère Arlette,

Le remède pour enlarge your Paris se trouve ici : enlargeyourparis.fr

Au plaisir,

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Metek

En 2018 Metek s’engage pour parler d’architecture autrement en accompagnant« Crimée enchantée, histoire (s) d’une architecture », (film de Sophie Comtet Kouyaté), et « Villa...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Martin Duplantier Architectes

Des idées, des envies. De ville, de pièce. Une association, un renouveau. Un livre, une histoire. Des mots, des formes. Dessus, dessous. Loser, winner. [Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Valode & Pistre

Valode & Pistre a pour vocation d’intervenir dans tous les domaines de l’architecture, de l’aménagement urbain et de l’architecture d’intérieur. L’année 2018 confirme la...[Lire la suite]

Album-photos |MARCIANO Architecture

2018, retour aux sources … après l’avoir fréquenté comme restaurant universitaire, j’ai eu la chance de repenser la transformation de l’Hexagone en bibliothèque et lieu de vie. Le voilà...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'AIA Life Designers

En 2018, AIA Life Designers a livré la réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu, lieu historique emblématique de la ville de Lyon qui accueille désormais un programme mixte très riche. L’agence a...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Philippe Pumain

2018, comme les précédentes, est passée à toute vitesse. 2019 devrait voir la fin du chantier et la réouverture du théâtre du Châtelet, entre autres…[Lire la suite]