tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | Une station d'épuration aux airs méditerranéens (16-10-2013)

Jean de Giacinto a livré en 2012 la réhabilitation de la station d’épuration de Saint-Cassien, dans l’agglomération de Cannes-Mandelieu. L’édifice technique présente des atours séduisants : murs végétaux et parasols géants, autant de dispositifs qui, selon l’architecte, «replacent la station dans son cadre méditerranéen».

Réhabilitation | Notice Architecturale | Architecture industrielle | Alpes-Maritimes | Jean de Giacinto

Programme

Au-delà des performances actuelles attendues pour une station de traitement des eaux usées, la station d’épuration de Cannes-Mandelieu cherche à s’inscrire dans une démarche HQE également au niveau de la conception et de la construction (prévision à long terme : 350.000 équivalents / habitants).

Intégration dans le paysage
Voisine de l’aérodrome, plateforme d’affaires et de tourisme de la Côte d’Azur, la toiture est traitée comme une cinquième façade. Palmiers, parasols géants avec une surface bleutée replacent la station dans son cadre méditerranéen.

Le soleil, nature première du climat, est la matière première de l’architecture «solaire» de cette station.

02(@PhilippeRuault)_B.jpgCette station d’épuration à architecture solaire est une vitrine des technologies de mise en oeuvre des énergies renouvelables.

L’usine est recouverte d’un velum de parasols géants qui dématérialisent et pixelisent (vue du ciel) la station d’épuration comme une image changeante et recomposée à la lumière suivant les heures de la journée.

Les deux bassins, disques visibles, en étanchéité photovoltaïque ont une production annuelle de 19.781KWh.

Valorisation du patrimoine industriel et de son évolution
La station s’ouvre au grand public. Des circuits de visite thématiques ont été pensés dès la phase conception. Ils permettent de se rendre compte des performances technologiques de l’usine au niveau de l’exploitation de l’eau mais aussi des performances des bâtiments eux-mêmes et des aménagements environnants.

Jean de Giacinto

03(@PhilippeRuault)_B.jpgFiche technique

Maître d’ouvrage : SIAB
Concessionnaire : Lyonnaise des eaux
Dépôt concours : projet lauréat novembre 2008
Avancement : chantier terminé en 2012
Maîtrise d’oeuvre GC : Degremont-Suez / GTM Triverio / SAFEGE
Architecte : Jean de Giacinto, Architecture Composite
Type de mission : Conception-Construction
Surface : 21.044m² SHON
Montant des travaux : 80M euros HT

Réagir à l'article


tos2016

elzinc

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo
elzinc

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]


elzinc

Portrait |Sandra Planchez face à l'appel de la nouveauté

Tout nouveau, tout beau ? Sandra Planchez témoigne d’un goût immodéré pour la nouveauté. Il n’y a là pourtant rien d’une fuite en avant - qu’elle condamne par ailleurs - ni...[Lire la suite]

Erratum : crédit image : cantin-planchez-DR
elzinc novembre

Portrait |FUSO, les trois jamais à l'étroit

«Voyez avec notre avocat». La phrase pourrait en effrayer plus d'un. Elle se veut, bien au contraire, rassurante. Le troisième homme de l'agence parisienne FUSO, Ghislain Grotti, est un professionnel du droit des affaires. La...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Marina Tabassum, une architecte à Dacca

Lauréate du Prix Aga Khan 2016 pour la mosquée Bait-ur-Rouf située à Dacca, Marina Tabassum dessine les contours d'une pratique originale de l'architecture au Bangladesh, loin des majors de la construction et autres grands...[Lire la suite]