Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | Une station d'épuration aux airs méditerranéens (16-10-2013)

Jean de Giacinto a livré en 2012 la réhabilitation de la station d’épuration de Saint-Cassien, dans l’agglomération de Cannes-Mandelieu. L’édifice technique présente des atours séduisants : murs végétaux et parasols géants, autant de dispositifs qui, selon l’architecte, «replacent la station dans son cadre méditerranéen».

Réhabilitation | Notice Architecturale | Architecture industrielle | Alpes-Maritimes | Jean de Giacinto

Programme

Au-delà des performances actuelles attendues pour une station de traitement des eaux usées, la station d’épuration de Cannes-Mandelieu cherche à s’inscrire dans une démarche HQE également au niveau de la conception et de la construction (prévision à long terme : 350.000 équivalents / habitants).

Intégration dans le paysage
Voisine de l’aérodrome, plateforme d’affaires et de tourisme de la Côte d’Azur, la toiture est traitée comme une cinquième façade. Palmiers, parasols géants avec une surface bleutée replacent la station dans son cadre méditerranéen.

Le soleil, nature première du climat, est la matière première de l’architecture «solaire» de cette station.

02(@PhilippeRuault)_B.jpgCette station d’épuration à architecture solaire est une vitrine des technologies de mise en oeuvre des énergies renouvelables.

L’usine est recouverte d’un velum de parasols géants qui dématérialisent et pixelisent (vue du ciel) la station d’épuration comme une image changeante et recomposée à la lumière suivant les heures de la journée.

Les deux bassins, disques visibles, en étanchéité photovoltaïque ont une production annuelle de 19.781KWh.

Valorisation du patrimoine industriel et de son évolution
La station s’ouvre au grand public. Des circuits de visite thématiques ont été pensés dès la phase conception. Ils permettent de se rendre compte des performances technologiques de l’usine au niveau de l’exploitation de l’eau mais aussi des performances des bâtiments eux-mêmes et des aménagements environnants.

Jean de Giacinto

03(@PhilippeRuault)_B.jpgFiche technique

Maître d’ouvrage : SIAB
Concessionnaire : Lyonnaise des eaux
Dépôt concours : projet lauréat novembre 2008
Avancement : chantier terminé en 2012
Maîtrise d’oeuvre GC : Degremont-Suez / GTM Triverio / SAFEGE
Architecte : Jean de Giacinto, Architecture Composite
Type de mission : Conception-Construction
Surface : 21.044m² SHON
Montant des travaux : 80M euros HT

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Jacques Ferrier Architecture

En 2018, l’agence Jacques Ferrier Architecture a livré le projet Aqualagon, plus grand centre aquatique d’Europe situé à Marne-la-Vallée, ainsi que la réhabilitation des arènes de Lunel, dans...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Loci anima

       Loci anima a livré cette année la tour de logements ADN à Issy les Moulineaux et ses 69 maisons avec terrasses non superposées qui termine l’ensemble de l’opération du quartier...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de TVAA

L’année 2018 de Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés (TVAA) a commencée en fanfare par une exposition à la Galerie d’architecture et la publication d’une monographie dans la collection We...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Pierre-Alain Dupraz

Après une riche année 2017, notamment avec les 1ers prix obtenus pour deux concours majeurs sur Genève que sont l’aménagement de la rade et la réalisation de la Cité de la musique, ce dernier en...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de G+ architectes (Paul Gresham et Michaël Neri architectes)

Groupe scolaire à Viessoix : en chantier. Maison de la danse et du chant : en études. Médiathèque et Ecole des Arts à Champagné : concours. Salle de spectacle à Basse-Goulaine :...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de OUALALOU + CHOI

2018. Un point tournant dans la trajectoire de l’agence OUALALOU + CHOI avec l’arrivée et avancement de plusieurs beaux projets en France, à vous dévoiler prochainement. Pourtant nos aventures architecturales et...[Lire la suite]