vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Cahier Spécial - Mexique

Edito | Mexico, Mexiiiiiiiiiiiiiiiiico (30-10-2013)

Que sait-on du Mexique pour qui n'est pas Luis Mariano ? De fait, à Paris, les restaurants Tex-Mex (sic) ne sont d'une quelconque utilité. Pire, c'est à vous dégoûter des tropiques. D'ailleurs, le Mexique n'est-il pas ce pays qui reconnaît quelque général Tapioca et plusieurs révolutions ? Une révolution ça va ; plusieurs, bonjour les dégâts !  

Mexique

Bref, sans parler des ruines, voyons ce que nous savons du Mexique.

Nous connaissons tous Zorro, qui signifie 'renard' en espagnol. L'action se passe en Californie mexicaine. L'occasion de se souvenir que le Mexique allait jusqu'en Utah et qu'on parle encore beaucoup espagnol au Texas et en Floride et au Nouveau-Mexique. D'ailleurs, le personnage de Diego de la Vega a été inventé par Johnston McCulley, un américain de l'Illinois né au Canada, lequel s'est inspiré d'un personnage de la révolution française. D'où, peut-être le second rôle du sergent Garcia, aussi sympathique qu'inefficace. Une armée mexicaine, comme disent les Français, qui s'y connaissent, et une armée française, comme disent les Mexicains, qui s'en souviennent.

Bref, Zorro ne dit rien, ou si peu, du Mexique d'aujourd'hui.

Que savons-nous encore ? Ah oui, les cartels dont il est question aux infos. Une frontière nord en coupe réglée ; des milices de citoyens excédés dans les provinces de cet immense état fédéral ; des scènes d'horreur. Violence extrême. Et les Mexicains qui se souviennent des atrocités qui marquent l'histoire du pays, avant même l'arrivée à Acapulco du premier Japonais ou du premier Chinois. Armageddon ; une histoire somme toute récente et somme toute ancienne ! Force est de constater pourtant que des gens vivent là qui ne sont ni auteurs ni victimes de quelque trafic mondialisé. On meurt aussi de vieillesse au Mexique, peut-être même à Ciudad Juárez.

Bref, les news à sensations fortes ne disent rien, ou si peu, du Mexique d'aujourd'hui.

Ah oui les tacos, la Corona chère à Jacques Chirac et la Téquila. Il faut savoir réchauffer les tortillas sur une gazinière pour mesurer le progrès accompli depuis le feu de bois et les pierres chaudes et saisir que, de Mérida à Chicago, un Mexicain sait d'emblée si ce qu'il mange est haricot mexicain ou pas. Idem pour ce qu'il boit. Alamo et El Grito de Dolores pour toujours ! En France et en Europe, aux pays du kebab, que sait-on du burrito, pourtant si proche aliment ? Et de la plus lointaine guacamole ? Et des vergers d'avocats centenaires ? Et du ver qu'il faut croquer tandis que pleurent des mariachis mélancoliques ? Insurgentes !

Bref, ce n'est pas avec la Desperado que d'aucuns en sauront beaucoup plus, ou si peu, du Mexique d'aujourd'hui.

Même la Zona rosa de Mexico City est désormais mondialisée. Il n'y a pas si longtemps, un voyageur honnête pouvait y espérer une bière à peu près fraîche, d'y manger sainement et d'y trouver bonne compagnie et plus si affinités ; paiement en pesos. Avec un peu d'or, l'Eldorado ou les ennuis. Aujourd'hui, comme à Memphis ou Shanghai ou Hambourg, une Zona rosa 'boboisée', des bureaux et des 'clubs', des filles et des jeunes gens fiers, oublieux de l'histoire, qui pratiquent là, au moins, un espagnol qui n'est pas celui de Miami ou de Madrid.

Bref, en ce pays où sont encore vénérées les vierges, la Zona rosa n'en dit pas long du Mexique d'aujourd'hui.

D'aucuns se souviennent même que Mexico est construite sur l'eau et que, pour l'homme de l'art qui se soucie d'hydrologie, voilà défi intéressant et centennal.

Mais, vraiment, que cela dit-il du reste du pays et de ses stratifications géologiques et humaines ?

Si c'est ainsi que Mexicains vivent, qu'en pensent les architectes concernés ? Après tout, répondre aux attentes des maîtres d'ouvrage publics et privés de leur temps est leur métier.

Alors, en 2013, que disent-ils ces architectes mexicains ?

D'où l'idée d'aller les rencontrer.

Bref, un Cahier Spécial Mexique réalisé à la santé émergente du sergent Garcia.

Christophe Leray

Réagir à l'article


tos2016
elzinc

Présentation |Dans la pampa, l'architecture en plat de résistance

La Patagonie adoucit les Argentins, les rend plus aimables voire généreux, dit-on. Le climat rigoureux et la nature grandiose imposent à tout homme ou femme de l'art un peu d'humilité. De fait, les agences De...[Lire la suite]

elzinc

Visite |CAB, hold-up sur le paysage

CAB, encore CAB. La CAB, dit-on d’ailleurs. Equerre en poche, un coup de projecteur inespéré pour l’agence niçoise. Au Courrier de visiter la réalisation primée à La Trinité ainsi...[Lire la suite]



elzinc

Présentation |2/3/4/ dans la balance

Nouveau marché en maîtrise d’œuvre et question de la représentation de la justice...autant de sujets abordés lors d'un projet malheureusement boudé de palmarès en tout genre… pour une raison...[Lire la suite]