Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

France | Nouvelle Ecole Normale Supérieure de Cachan à Paris-Saclay (27-01-2014)

Membre fondateur de l’Université Paris-Saclay, l’Ecole Normale Supérieure (ENS) Cachan a désigné, le 7 janvier 2014, l’agence d’architecture Renzo Piano Building Workshop pour la conception de ses futurs bâtiments. Le projet choisi est une rencontre entre la philosophie d’une école et celle d’une architecture qui conçoit son travail à partir d’une interaction entre objet technique, principes technologiques et humanisme, conception cohérente avec celle de l’ENS Cachan fondée sur l’interdisciplinarité et l’interaction entre sciences, technologies et sciences de l’homme. Communiqué.

Yvelines | Renzo Piano

L’agence Renzo Piano Building Workshop crée un lieu humaniste et pluriel qui reflète la recherche et la rencontre des savoirs.

Une Ecole qui permet de susciter la surprise en permanence par un traitement différencié des ambiances et des atmosphères

Un projet immobilier composé de 4 unités architecturales mises en tension deux à deux articulées autour d’un parc de plus d’un hectare : ce jardin 'extraordinaire' est le coeur vibrant autour duquel s’organisent des architectures différentes qui témoignent de la richesse de l’Ecole et servent de repère à la lisibilité de l’espace.

La façade sud, totalement transparente, donne à voir les activités de l’école ; autour de l’accueil se développent des lieux de vie (cafétéria, restaurant collectif, espace conférence, antenne du learning center).

Le bâtiment nord, conçu autour d’une rue intérieure lumineuse, abrite les activités d’enseignement et de recherche en sciences fondamentales et sciences pour l’ingénieur ; le pôle sciences humaines et sociales se situe dans le 'satellite' Est, aux formes plus arrondies.

02(@LAutre Image).jpgA la poésie du jardin se mêlera la rationalité du bâti conçu comme un outil bienveillant et flexible

Les principes retenus pour concevoir les ossatures des bâtiments du projet s’appuient sur une idée directrice où la performance structurelle s’efface vis-à-vis de la fonctionnalité. Une structure sobre et raisonnable qui se marie de façon optimale avec les fonctions très techniques exigées au programme et les besoins en réseaux et cheminements associés.

La structure est faite de grands portiques de 16,20m et 13,50m de portée, libres de tout poteau ; les espaces offerts permettent une disposition très modulable des salles, bureaux, laboratoires. Les bâtiments partagent une structure identique nécessitant une collaboration étroite entre architecture, structure et technique, fruit d’un travail collectif.

Cette architecture innovante et respectueuse de son environnement intègre une véritable stratégie bioclimatique pour un confort optimal de ses utilisateurs. Conçu comme un écosystème dynamique, le bâtiment cherche l’équilibre en s’appuyant sur son environnement afin de réduire ses besoins en ressources. Forte compacité, grande transparence, porosité variable pour s’adapter aux saisons, toitures et balcons végétalisés, atrium générateur de chaleur, ventilation naturelle, rafraichissement passif, récupération et gestion des eaux pluviales, jardin bioclimatique... sont autant de réponses apportées.

03(@LAutre Image)_B.jpgUne opportunité avec l’Université Paris-Saclay : la mutualisation de nombreux équipements : plates-formes scientifiques et technologiques, learning center, locaux d’enseignement, installations sportives, restauration, logements étudiants...

Des signaux colorés surélevés assureront une visibilité à l’échelle du quartier pour conduire vers cette école dont la mission est de faire progresser la science en formant des élèves à partir des questions technologiques, industrielles et sociétales.

Chiffres clés

L’ENS à Paris-Saclay accueillera, sur 64.000m² shon, 3.000 personnes à la rentrée 2018.

Ce projet, au coût de 143 millions d’euros HT de travaux, est financé pour partie au titre du Programme d’Investissements d’Avenir lancé par l’Etat.

04(@LAutre Image)_B.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Naud et Poux Architectes

2018, c’est trois livraisons significatives : 81 logements pour personnes âgées à Lyon, 37 logements en accession sociale à Gennevilliers et l’aménagement des espaces intérieurs du 55 Amsterdam....[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Bernard Desmoulin

Mes amis Pline, Cicéron, Tacite, César, Horace, Virgile, Aristote, Xénophon et Homère se joignent à moi pour souhaiter au Courrier de l’Architecte une digne année 2019. Bernard Desmoulin[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Atelier(s) Alfonso Femia

Atelier(s) Alfonso Femia est la nouvelle dénomination de l’agence 5+1AA depuis 2017.  Les Atelier(s) Alfonso Femia développent des projets participant à la transformation des villes méditerranéennes et...[Lire la suite]

Une villa possède une relation unique, poétique avec son parc ; un dialogue fait de références visuelles et de perceptions, de relations collectives et «intimes». Notre proposition veut créer un moment de réflexion afin de permettre à la Villa Bo

Album-photos |L'année 2018 de TVAA

L’année 2018 de Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés (TVAA) a commencée en fanfare par une exposition à la Galerie d’architecture et la publication d’une monographie dans la collection We...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Loci anima

       Loci anima a livré cette année la tour de logements ADN à Issy les Moulineaux et ses 69 maisons avec terrasses non superposées qui termine l’ensemble de l’opération du quartier...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]