Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Architecte et ingénieur : nouveaux parcours de formation à l'INSA de Strasbourg (31-01-2014)

Depuis plus de 100 ans, l’INSA de Strasbourg est la seule école nationale supérieure en France à former et à diplômer à la fois des ingénieurs et des architectes. Cette proximité crée une synergie entre les deux métiers, recherchée dans le monde du travail et le milieu professionnel de la construction. L'INSA de Strasbourg vous invite à découvrir ses nouveaux parcours de formation, pour une double culture architecte et ingénieur. Communiqué.

INSA Strasbourg | France

Aujourd’hui, l’INSA de Strasbourg renforce la double culture architecte et ingénieur :

  • > D’une part, en faisant évoluer sa formation d’architecte pour valoriser les enseignements en ingénierie et délivrer, en plus du diplôme d’architecte INSA de grade master (bac+6), un diplôme en ingénierie de niveau licence ;
  • > D’autre part, en créant un double cursus de 6 ans pour les élèves ingénieurs souhaitant se former à l’architecture. Il conduit à la délivrance, en plus du diplôme d’ingénieur, d’un diplôme en architecture de niveau licence.

Ainsi, 100% des étudiants en architecture à l’INSA de Strasbourg obtiendront, en plus de leur diplôme d’architecte, un équivalent de licence en ingénierie et 20% des élèves ingénieurs dans les spécialités de la construction (génie civil, génie climatique et énergétique) obtiendront, en plus de leur diplôme d’ingénieur, un équivalent de licence en architecture.

02(@Klaus Stoeber)_S.jpgPour ces deux parcours, la durée des études post-bac est de 6 ans. Les trois premières années, ainsi que le diplôme d’établissement en architecture et ingénierie, sont communs aux architectes et aux ingénieurs en double cursus, à quelques enseignements spécifiques près, liés à leur spécialité.

Enfin, les étudiants qui le souhaitent pourront, comme précédemment, poursuivre leurs études et obtenir en 7 ans le double diplôme d’architecte et d’ingénieur. 

En créant ces nouveaux parcours de formation, l’INSA de Strasbourg souhaite répondre à la forte demande des étudiants et aux besoins du monde professionnel tout en renforçant sa double culture.

Ces nouveaux parcours, qui entreront en vigueur à la rentrée 2014, facilitent les passerelles et la mobilité des parcours des élèves souhaitant se former aux méthodes et pratiques du métier complémentaire au leur.

Jusqu'à présent, chaque année, 5 à 7 étudiants suivent le parcours conduisant au double diplôme d’ingénieur et architecte en 7 ans, un parcours exigeant et relativement long. 

Seule école supérieure en France à proposer ce double cursus au sein du même établissement, l’INSA de Strasbourg a souhaité étendre cette convergence entre les deux approches pédagogiques à un plus grand nombre d’étudiants, constatant à la fois la forte demande des élèves, ingénieurs et architectes et celle du marché du travail.

Ainsi, à partir de la rentrée prochaine, l’INSA de Strasbourg accueillera chaque année 32 étudiants en architecture et 24 élèves ingénieurs en double cursus.

Témoignage : «Ma formation en architecture m’a donné une ouverture d’esprit, une vision beaucoup plus large du métier d’ingénieur»

Adrien Lerosey, ingénieur diplômé en génie électrique en 2011, a suivi, en parallèle de ses études d’ingénieur, une formation complémentaire en architecture à l’INSA de Strasbourg pendant près de trois ans. Il est aujourd’hui chef de projet chez Axione, filiale du groupe Bouygues Energies & Services.

«J’ai essentiellement choisi l’INSA de Strasbourg pour cette proximité avec les architectes. J’avais envie de goûter aux deux domaines, qui m’attiraient depuis très longtemps. Ce sont deux métiers très complémentaires, avec des approches pédagogiques et des méthodes de travail différentes mais qui, au quotidien, sont très proches.
Cette formation complémentaire en architecture m’a donné une ouverture d’esprit, une vision beaucoup plus large du métier d’ingénieur. J’en ai fait l’expérience dès mon premier poste, lié à l’éclairage public, donc à la croisée de l’ingénierie, de la technique, de l’architecture et de l’urbanisme. En gestion de projet, l’ingénieur se doit d’avoir la vision la plus large possible. Je rejoins le slogan de l’école :
'Comprendre le monde, agir dans l’entreprise'. C’est exactement cela : l’approche architecte aide à comprendre le monde, l’approche ingénieur, à agir dans l’entreprise. Cette double formation est, dans le monde du travail, un gage d’ouverture, de souplesse et de flexibilité».

03(@Klaus Stoeber)_S.jpg

Réagir à l'article


Enquête |En 'stage d'été', face à ses lacunes, la technicité de l'étudiant source d'impertinence ?

Stages 'ouvrier', de 'première pratique' ou de 'formation', les stages précédant l’expérience professionnelle pour l’obtention de l’HMONP, généralement conduits entre juin et septembre,...[Lire la suite]


Interview |Devenir architecte à Lausanne ?

Etudier l’architecture en Suisse ? Plusieurs possibilités : l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, l’Accademia di architettura de l’Université de la Suisse italienne (USI) à...[Lire la suite]

Actualité |Délaissés urbains et 'speed-boats' en zone inondée : les Prix Etudiants du Courrier

Le 24 novembre dernier, le premier jury* des Prix Etudiants du Courrier de l’Architecte s’est réuni. Pour le Prix de la Rédaction, parmi douze finalistes, il a distingué l’étonnant projet N.E.M.O. Une...[Lire la suite]

Conférence |La fabrication du sens, l'Homo Faber selon Mario Botta

«L’architecture est le reflet de l’histoire, c’est un miroir impitoyable, une image du pouvoir, de l’économie et de l’éthique», affirmait Mario Botta le 8 février 2013 au Collège...[Lire la suite]

Enquête |L'Architecte diplômé d'Etat (ADE) en HMONP, un salarié comme les autres ?

Craignant de devenir des 'larbins d’agences' au début de la réforme LMD, voilà les jeunes architectes rassurés. Les textes sont clairs : outre la convention tripartite signée entre l’école,...[Lire la suite]