Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Espagne | 'Autobarrios San Cristobal' : délaissé urbain sous un pont madrilène (25-02-2014)

Du 13 au 24 novembre 2013, le Collectif Etc a été invité par le collectif Basurama à venir travailler sur le quartier de San Cristobal de Los Angeles, à Madrid, dans le cadre de leur projet 'AutoBarrios SanCris' et plus précisément sur le délaissé situé sous le pont... Notice architecturale.

Notice Architecturale | Madrid

AutoBarrios est un projet imaginé et mené depuis janvier 2012 par le collectif madrilène Basurama, en association avec Sarah Fernandez Deutsch, qui a pour ambition de «stimuler notre imaginaire collectif, notre autonomie et notre capacité à intervenir sur notre vie quotidienne et notre environnement».

Pour sa première mise en application, ils ont choisi de travailler sur le quartier de San Cristobal de Los Angeles, dans la banlieue sud de Madrid. L’échelle de réflexion est celle du quartier, d’environ 18.000 habitants, et a comme point d’accroche un délaissé de 1.200m² sous le pont connectant ce dernier au centre de la capitale.

02(@Collectif Etc)_S.jpgPour réaliser ces objectifs, trois stratégies complémentaires sont mises en place : une créativité appliquée, une mise en avant des ressources locales et un travail en réseau.

Pour ce faire, le projet a été pensé en 4 phases successives :

  • > L’investigation, avec un état des lieux des ressources locales ;
  • > La définition d’un programme de réaménagement du délaissé présent sous le pont ;
  • > Les temps de construction et de réhabilitation de cet espace ;
  • > L’autogestion et les usages quotidiens.

Pour la seconde partie de l’activation du site, le collectif Basurama nous a invité à venir concevoir et construire des éléments de mobilier en vue de générer des usages à ce délaissé urbain.

03(@Collectif Etc)_S.jpgConception sur site

La définition d’un programme possible a été réalisée en amont par Basurama avec les structures locales. Durant les 3 premiers jours, nous avons discuté et valider tous ensemble un projet, construit durant les deux semaines de notre présence sur place.

Finalement, nous avons imaginé deux espaces distincts : un espace scénique du côté du mur 'Barrio de Colores' et une aire de jeux dans l’espace central.

La matrice mythogénique : les tracés colorés et géométriques créés par les artistes de BoaMistura pouvant s’apparenter à un univers amérindien, certains habitants du quartier sont allés jusqu’à les qualifier de manière amusée de peintures 'apaches'. Cette interprétation de l’intervention nous a semblé intéressante à prolonger dans l’architecture que nous allions proposer, ce mythe questionnant de manière allégorique l’identité d’une population métissée vivant dans un quartier de la périphérie de Madrid.

Les piles de pont formant des totems imposants, nous avons réfléchi à une ré-interprétation de la typologie triangulaire, formant un tipi dans l’aire de jeux, le tout dialoguant avec les peintures présentes.

En parallèle de cette phase de conception, nous avons commencé à organiser et trier les matériaux récupérés en divers lieux de la ville. Notamment les bois de coffrages perdus du chantier de Herzog & de Meuron, qui réalisent au même moment un complexe bancaire dans la banlieue de Madrid, et dont les madriers nous ont permis de réaliser nos éléments structurels.

04(@Collectif Etc)_S.jpgLa réalisation des triangles

La matrice constructive : à partir de la variété des matériaux et pour conserver une cohérence constructive en laissant des marges de liberté à chaque personnes souhaitant participer au chantier, nous avons posé comme principes :

  • > Des assemblages simples de madriers en triangles équilatéraux. En fonction des différentes tailles de madriers disponibles, nous avons finalement réalisé des triangles de 16 dimensions différentes ;
  • > Un platelage libre. Grâce aux matériaux disponibles - planches, panneaux, tasseaux, voliges -, tout le monde était invité à réaliser son propre platelage selon les envies et choix esthétiques.

Ainsi, chacun des triangles réalisé est unique, en fonction de la personne qui l’a réalisé.

06(@Collectif Etc-Basurama)_S.jpgL’assemblage des deux espaces

Durant une dizaine de jours, avec l’aide de gens du quartier, nous avons réalisé près de 80 modules triangulaires de tailles variables. Ensuite, nous les avons assemblés les uns aux autres suivant un même principe structurel ; seules les hauteurs variaient en fonction des usages proposés. La scène a été pensée de manière à servir en même temps de grande table ; l’aire de jeux s’est construite autour d’un tipi / totem, recouvert d’une peinture d’ardoise sur sa face extérieure. D’autres usages se retrouvent dispersés dans ces deux installations : bancs, tables, assises, hamacs, toboggan.

07(@Collectif Etc-Basurama)_S.jpgUne journée d’activation


Toute la journée du samedi 23 novembre, une inauguration festive a permis à différentes personnes de se croiser et de venir échanger sur le lieu. Le 'Buble' de Basurama a été gonflé, des jeux et des ateliers ont été organisés, des marrons chauds étaient offerts, plusieurs concerts se sont enchainés jusqu’à la nuit tombée.

Collectif Etc.

05(@Collectif Etc-Basurama)_B.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Stéphane Maupin

En 2018 Richard Scoffier synthétise l’année et toutes les années précédentes dans un bel article de presse papier. Il s’intéresse à tous ces beaux projets que l’agence invente,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Avenier&Cornejo

2018, année de l’engagement… pour l’environnement…la société… et l’Architecture a son rôle à jouer. Alors nous avons communiqué… exposition à New York sur...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de DE-SO

Durant l'année 2018, ici et ailleurs, l'agence DE-SO  poursuit le développement de  projets urbains et d'architecture. De récentes livraisons lui ont valu d'exposer son travail en Angleterre, en Allemagne, en Italie,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Dietrich | Untertrifaller Architectes

L’actualité de l’agence franco-autrichienne Dietrich | Untertrifaller Architectes est très riche. Parmi les livraisons récentes à l’international et projets en cours, on trouve notamment deux...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Stéphane Maupin

En 2018 Richard Scoffier synthétise l’année et toutes les années précédentes dans un bel article de presse papier. Il s’intéresse à tous ces beaux projets que l’agence invente,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Avenier&Cornejo

2018, année de l’engagement… pour l’environnement…la société… et l’Architecture a son rôle à jouer. Alors nous avons communiqué… exposition à New York sur...[Lire la suite]