Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Etats-Unis | Frank Lloyd Wright, architecte de containers ? (26-03-2014)

«Oui, sans hésitation», répond Eric Lloyd Wright, petit-fils du maître américain, à la question de la journaliste Susan Piperato lui demandant si Frank Lloyd Wright aurait été un adepte de l'architecture de containers. Collaborant désormais avec la société Three Squared, spécialiste en la matière, Eric Lloyd Wright prêche pour sa paroisse dans cet entretien paru le 17 mars 2014 dans le mensuel américain National Real Estate Investor.

Etats-Unis

FRANK LLOYD WRIGHT AURAIT-IL ADOPTE LA CONSTRUCTION DE CONTAINERS ? SON PETIT-FILS ARCHITECTE AFFIRME QUE OUI
Susan Piperato | National Real Estate Investor

LOS ANGELES - Si l'industrie de la construction à partir de containers de fret avait besoin d'une consécration, la voici. Eric Lloyd Wright - petit-fils de l'iconique architecte Frank Lloyd Wright et son ancien stagiaire sur des projets aussi significatifs que le Musée Guggenheim - a récemment rejoint Three Squared Inc. en tant que directeur de la 'vision architecturale' de ce promoteur spécialisé en constructions modulaires innovantes à partir de containers, à destination de particuliers, d'usages mixtes et autres bâtiments commerciaux.

«La présence d'Eric Lloyd Wright and Associates parmi nous est extrêmement valorisante tant en ce qui concerne la viabilité de notre mode de construction qu'en termes d'opportunités de marché et quant à la démarche particulière de notre société», a souligné Leslie Horn, PDG de Three Squared.

La nomination d'Eric Lloyd Wright a eu lieu au moment où Three Squared s'est considérablement développée sur le marché de la construction modulaire sous l'impulsion de la demande et grâce à des coûts réduits (la construction en containers coûte moitié moins que celle de bâtiments traditionnels), des profits plus élevés et des délais de réalisation plus courts.

02(@PaulKeller).jpgThree Squared a prévu de construire pour plus d'un milliard de dollars dans les trente-six prochains mois aux Etats-Unis et à l'international. Son projet 'Detroit Model Center' a été livré en février. Le projet phare de la société - la copropriété Rosa Parks - est prêt à démarrer avec un crédit d'impôt approuvé de 603.000 dollars. Ce projet de logements de vingt unités, quatre étages et 26.000m² compte 93 containers. Le projet est économe en énergie grâce à différents équipements qui permettent de réduire la consommation de chaque unité jusqu'à 80%.

De plus, Three Squared est en train de faire son entrée sur le marché de la construction d'urgence en fournissant des unités médicales mobiles, des logements temporaires pour abriter les associations ou le personnel des ONG et des logements permanents destinés aux habitants touchés par des catastrophes naturelles. Ces opérations sont lancées cette année et seront pilotées depuis le siège de Three Squared, à Danville, en Virginie.

National Real Estate Investor (NREI) a rencontré Eric Lloyd Wright, qui est basé à Los Angeles, afin de comprendre son rôle sur le marché émergent de la construction modulaire.

NREI : Votre grand-père, Frank Lloyd Wright, est connu pour son adhésion à l'enseignement de Lao Tseu selon lequel c'est l'espace intérieur d'un bâtiment qui fonde son identité, son âme. En quoi cette pensée est-elle compatible avec l'architecture de containers ?

Eric Lloyd Wright : l'interprétation de mon grand-père de l'enseignement de Lao Tseu est que c'est l'espace, le volume en trois dimensions, plutôt que la structure qui fonde l'essence de l'architecture. Or, le volume d'un container peut être sous-divisé et employé en tant qu'unité de construction. Utiliser des containers nous offre la possibilité de combiner des espaces en tant qu'ensembles à la fois fonctionnels et beaux, à l'instar de n'importe quel projet que nous entreprenons.

En quoi l'enseignement de Lao Tseu s'applique-t-il à la construction durable ?

Au regard de la simplicité. L'architecture de containers permet l'usage d'unités préfabriquées. Ces unités simplifient le processus de construction et permettent ainsi de réduire les délais et la consommation de matériaux, diminuant ainsi l'empreinte énergétique de votre bâtiment. Simple comme bonjour !

L'architecture de containers est-elle réellement durable ?

L'architecture de containers présente quelques avantages environnementaux, dont l'un est l'abondance des containers pour leur réemploi. Par ailleurs, en matière de consommation de matériau, et en tant qu'unités de construction, les containers présentent également des avantages, telle la création rapide d'espaces sans adjonction de matériau.

Tout ce que nous pouvons entreprendre en matière de recyclage des déchets permet de réduire les charges sur la société au sens large, et c'est une des raisons pour lesquelles je soutiens et pratique la conception et la construction durables. La dimension esthétique est le plus grand défi et la plus grande récompense. L'architecture de containers peut former des espaces de vie et de travail accueillants et sains. Tel est le défi de toutes les palettes de matériaux.

Quand nous utilisons des éléments recyclés afin de créer de beaux espaces dotés d'une haute performance énergétique que les habitants vont aimer et soigner, nous opérons une percée vers un avenir plus responsable tant en termes sociaux qu'environnementaux.

03(@JimBahn)_S.jpgVers où voyez-vous l'architecture de containers tendre, disons dans les dix prochaines années ?

L'architecture de containers est à la mode aujourd’hui, notamment parce qu'elle permet des économies significatives en termes de matériaux et de délais.

Actuellement, le concept d'architecture de containers s'étend à de nouveaux marchés. Je crois que l'architecture de containers va perdurer mais, en revanche, l'abondance des containers recyclables est liée à des forces économiques globales et pourrait donc changer à long terme. Mais je ne perçois pas de virement significatif en termes de production avant de nombreuses décades.

Qu'est-ce qui se présente à l'horizon pour Three Squared ?

Les gens prennent enfin au sérieux le concept d'architecture de containers car il y a maintenant des exemples concrets - dont des espaces qui ressemblent à autre chose que de simples containers assemblés - montrant que cela peut réduire les délais de construction, diminuer les coûts et préserver les ressources de matériaux. Ce sont des enjeux que les gens recherchent de plus en plus dans de nombreux projets aujourd'hui. Je vois donc un beau développement dans l'industrie de la construction à l'horizon pour Three Squared Inc.

L'un des aspects de l'architecture de containers qui gagne du terrain est son usage en matière d'architecture d'urgence. Pourquoi les containers sont-ils une solution particulièrement adaptée à de telles situations ?

Parce que vous pouvez les charger et ensuite les acheminer vers le site en question et construire sans délai. C'est un concept idéal pour l'architecture d'urgence. De plus, les containers résistent bien aux intempéries. A Three Squared, nous sommes interpellés par l'opportunité de créer et fournir des constructions de qualité pour de tels usages. Nous voulons participer à l'effort de reconstruction non seulement en fournissant un toit rapidement mais également en restaurant de l'ordre dans la vie des gens touchés par des catastrophes naturelles en leur offrant des espaces accueillants qui soient autre chose que des tentes.

04(@n3c4t2r)_S.jpgQuels sont les projets de containers que vous appréciez en particulier ?

L'architecte californien Peter DeMaria a réalisé un travail intéressant avec sa Container House à Venice (Californie). Il y a aussi Christof Jantzen, l'un des associés de l'agence Behnisch Architekten, qui a récemment livré la première phase de la résidence Dwell à Topanga (Californie) et il existe bien d'autres exemples.

L'usage de containers de fret pour créer des espaces habitables s'est récemment développé et il existe de nombreux exemples intéressants. Nous avons étudié d'autres projets que les nôtres car l'idée n'est pas inédite mais en désigner un seul que j'admire est difficile. Cela fait plusieurs années que nous utilisons un ensemble composé de containers pour notre agence. L'espace de travail est merveilleux. J'espère que nous allons pouvoir apporter une contribution positive à Three Squared en faisant évoluer cette technologie de construction.

L'architecture de containers présente-t-elle des limites ?

Tout a des limites et le container ne convient pas pour tout. Si vous appréhendez le container en tant que matériau de construction, alors vous savez tout de suite qu'il a ses limites et usages particuliers à l'instar de tout matériau de construction.

Pourquoi pensez-vous que l'architecture de containers est la prochaine grande étape de l'industrie de la construction ?

L'architecture de containers connaît un fort intérêt de nos jours. Ainsi que je l'ai souligné, les containers eux-mêmes incarnent de nombreux éléments de notre culture. Aujourd'hui, plusieurs projets deviennent soit de plus en plus industriels et se simplifient afin de répondre à des budgets de plus en plus contraints ou, au contraire, deviennent de plus en plus fous et chargés - parfois à grands frais - afin d'attirer l'usager.

Nous cherchons à créer de beaux bâtiments qui offrent des espaces de qualité tout en étant efficients et rentables. Les économies réalisées en temps et en coûts grâce à une structure de containers peuvent permettre d'injecter de l'argent supplémentaire dans de meilleures finitions et autres améliorations. Le défi sera de créer des espaces merveilleux en intégrant cette simple boîte dans nos projets. Nous pensons que le container offre une régularité qui peut être utilisée en tant qu'élément de conception qui nous permettra de créer des projets à la fois durables et beaux tout en respectant le budget et en offrant des expériences merveilleuses à l'usager.

Y a-t-il des types de bâtiments spécifiques pour lesquels le container est particulièrement adapté ?

Three Squared travaille sur d'importantes innovations visant à rendre le processus de construction modulaire plus facile encore. Cela sera valable pour la construction résidentielle ou commerciale mais pour l'instant nous sommes concentrés sur le marché résidentiel. Nous pensons que l'architecture de containers est tout à fait adaptée au marché de la maison individuelle et aux projets de petites copropriétés ainsi qu'au petit commerce.

Je pense que le segment de marché composé des jeunes dotés d'une conscience environnementale sera le plus intrigué par ce que nous proposons mais, en réalisant de grands bâtiments à partir de ces concepts, nous allons rapidement nous étendre à d'autres publics.

05(@MarcHeiden)_S.jpgQuels sont vos meilleurs souvenirs de travail avec Frank Lloyd Wright ?

J'avais dix-huit ans quand j'ai commencé mon stage auprès de mon grand-père. J'étais chargé des barrages qui ont permis la création de beaux étangs en contrebas de sa maison à Taliesin. Un jour, une tempête a emporté l'un des barrages, laissant un affreux trou rempli de boue. Il m'a demandé de réparer le barrage immédiatement. Je lui ai répondu que nous étions tous mobilisés par les dessins d'exé du Musée Guggenheim et que nous avions des délais à respecter. Il a dit que peu lui importait les dessins. Il voulait que le barrage soit réparé et l'étang à nouveau rempli.

J'ai rassemblé tout le monde et, trois jours plus tard, nous avions fini de réparer le barrage. Les étangs étaient à nouveau en eau, reflétant les volumes de Taliesin. J'ai réalisé que pour mon grand-père l'environnement au sein duquel il vivait et travaillait était son inspiration la plus importante. S'il ne pouvait créer un bel environnement pour lui-même, comment pouvait-il le faire pour d'autres ? Par ailleurs, nous avons réussi à livrer les dessins d'exé du Guggenheim à temps.

L'architecture de containers est-il un concept que Frank Lloyd Wright aurait adopté ?

Oui, sans hésitation. Il était toujours à la recherche d'idées pour rendre ses bâtiment plus efficients et plus abordables afin que tout un chacun puisse vivre dans un endroit qui lui soit cher.

Susan Piperato | National Real Estate Investor | Etats-Unis
17-03-2014
Adapté par : Emmanuelle Borne

Réagir à l'article





Portrait |Pour ne plus avoir d'a priori, schneider+schumacher

L'architecture allemande est particulièrement méconnue depuis «l'autre côté du Rhin». Elle se résume bien souvent à l'austère image d'une rigueur ascétique, à un art...[Lire la suite]

Portrait |DATA, de Christian Hauvette à l'OMA

Hommes des années 80. «Provinciaux», dixit Léonard Lassagne. Lui est Stéphanois, le second - Colin Reynier -, Carpentrassien. A l'orée de la trentaine, le duo a créé en 2010 son agence, DATA (pour...[Lire la suite]


Portrait |Pierre-Alain Dupraz, architecte-topographe

«Pour mes pairs, je serais romand de tendance française», sourit Pierre-Alain Dupraz. De l'autre côté de la frontière, en France, il est, tout simplement, un architecte «suisse». De fait, il...[Lire la suite]

Portrait |Ludwig Leo, le techno-pop berlinois

L’AA School rend hommage à Ludwig Leo, figure discrète de la scène architecturale allemande disparue en 2013. L’exposition, qui fait escale à Londres du 5 mai au 6 juin 2015, a d’ores et...[Lire la suite]

Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]

Portrait |La maquette sans Chichi ? Impensable!

Chichi. Antonio Chichi. Prononcez Kiki. Italien. Plus exactement Romain. Né dans le quartier de San Lorenzo, de parents pauvres. Rien ne le prédestinait à la célébrité si ce n'est son talent. Son oeuvre est...[Lire la suite]