Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Un nouveau Hall d'entrée pour le Goethe-Institut de Casablanca (27-05-2014)

Le mercredi 7 mai 2014, les étudiants de 3e année Architecture d'intérieur de l’école Art’Com Sup ont présenté leurs travaux, proposés à l’occasion du concours de conception extérieure lancé par le Goethe-Institut de Casablanca. Communiqué.

Casablanca

La Mission des étudiants était de proposer un réaménagement du Hall d’entrée de l'Institut en respectant le cahier des charges et la charte graphique du Goethe-Institut. Les étudiants ont travaillé sur ce projet tout au long du mois d’avril puis ont exposé leurs travaux.

A l’occasion de cette exposition, les prix des 3 meilleurs projets ont été décernés, sélectionnés par un jury composé de représentants du Goethe-Institut et de professionnels architectes et designers.

02(@Malak Tazi-Art Com Sup)_B.jpgLe 1er prix a été décerné à Malak Tazi pour la sobriété et respect de la charte graphique et le concept de son projet, qui se base sur l'apport de la lumière au sein de l’établissement, à travers des bandes de LED fluorescentes sur les gardes corps de l’escalier ainsi qu'un marquage au sol fluorescent et des suspensions lumineuses au plafond que l'on peut apercevoir à travers les livres recyclés.

L'entrée de l'institut est représentée par le logo mis en volume qui possède des leds à l'arrière permettant la projection à l'intérieur. Tout le graphisme au sol propose un cheminement jusqu'à la cafétéria aménagé en escalier bibliothèque et un espace accueil se trouvant dans le coin, permettant d'avoir une vue complète sur le reste du hall. Le choix de couleurs sobres pour l’ensemble de l’aménagement prédomine.

03(@Salma Tourbi-Art Com Sup)_B.jpgLe 2e prix a été décerné à Salma Tourbi pour la netteté des expressions et des éléments utilisés  pour le concept.

L'étudiante a proposé un programme composé d'un accueil, d'un espace affichage et d'un coin détente. Pour mettre en valeur ce grand espace, elle a choisi un concept qui relie la ville de Casablanca et le Goethe-Institut. Sur le mur de droite du hall d'entrée figure la silhouette de la ville de Casablanca qui sert d’assise aux étudiants pour faire référence à la ville. Au-dessus est placé le logo de l’institut pour représenter le fusionnement des deux cultures. Derrière l’accueil se trouve un nuage de mots en relief représentant les grandes villes qui accueillent l’institut dans le monde entier.

04(@Salma Tourbi-Art Com Sup).jpgAu fond du hall, l’espace affichage demeure mais est mis en valeur en rapprochant les affiches pour qu’elles soient plus lisibles. Un coin détente a été rajouté, où les étudiants peuvent se réunir. Pour l’isoler, une séparation en tubes d'acier a été ajoutée, reprenant le graphisme du faux plafond. Ce dernier est composé de tubes d'acier chevauchés représentant l’idée de la ville de Casablanca, un carrefour dynamique et culturel.

Dans l’ensemble, la couleur verte de la charte du Goethe-Institut prédomine et contraste avec la sobriété du reste de l’aménagement. En ce qui concerne les matériaux, l'étudiante a choisi la peinture Epoxy au sol pour son effet brillant, la brique peinte en blanc aux murs pour refléter l’effet industriel et du caoutchouc recyclé pour la silhouette de la ville.

05(@Aicha Alaoui-Art Com Sup)_B.jpgLe 3e prix a été décerné à Aicha Alaoui pour l'originalité et la sensibilité de son travail sur le thème de l'écologie et de la récupération.

Le concept repose sur l’idée de surprendre les visiteurs dès leur arrivée dans l’institut à travers un concept tendance et économique : Au sol, l'étudiante a utilisé de l'Epoxy, un matériau homogène, animé par une dispersion d’ancien vinyle, au ras du sol, pour ne pas gêner la marche et créer une ambiance plus intime et plus chaleureuse.

Les marches sont accompagnées de structures verticales respectant la charte graphique du Goethe-Institut, réduisant ainsi la hauteur du plafond tout en créant du dynamisme et du mouvement pour animer le hall.

Le logo du Goethe-Institut a été travaillé avec des fonds de bouteilles de bières recyclés pour les raisons suivantes :

  • > Le verre donne un effet de lumière et une brillance ;
  • > La couleur verte représente le Goethe-Institut ;
  • > Le clin d'oeil à l’une des boissons favorites des Allemands.

Concernant les assises, l'étudiante a proposé de les réaliser avec l’aide d’anciens livres superposés pour faire référence à la culture tout en respectant le concept du recyclage. Ces mêmes livres seront fixés les uns aux autres par des des tiges de métal. Ces installations seront fixées au sol à travers une planche en bois.

06(@Aicha Alaoui-Art Com Sup)_S.jpgA propos de...

L’école Art’Com Sup, créée en 1988, est la première école de design au Maroc. Fondée par des architectes designers de renom, l’école est reconnue par l’Etat et forme ses étudiants aux domaines du design graphique, de l’architecture d’intérieur et du multimédia. La mission de l’école est de former des professionnels de la création, des jeunes designers qui sauront relever les formidables enjeux de notre société et montreront tout leur talent pour imaginer le monde de demain.

Réagir à l'article


Interview |Erasmus Mundus, une «expérience ++» pour Héloïse Le Carrer

Héloïse Le Carrer, étudiante à l'ENSA Bretagne, a vu la Chine. Plusieurs fois même. Entre autres, le programme d'échange Erasmus Mundus lui permit de passer une année à l'université de...[Lire la suite]


Chronique |En Finlande, Eco-Viikki, un quartier durable, une communauté urbaine

Othman Mikou est étudiant en 3e année à l’ENSA Paris Val-de-Seine. Son projet 2011/2012 consiste en un périple au travers de 19 pays en 10 mois afin d’études d’architectures, que ces...[Lire la suite]

Actualité |Délaissés urbains et 'speed-boats' en zone inondée : les Prix Etudiants du Courrier

Le 24 novembre dernier, le premier jury* des Prix Etudiants du Courrier de l’Architecte s’est réuni. Pour le Prix de la Rédaction, parmi douze finalistes, il a distingué l’étonnant projet N.E.M.O. Une...[Lire la suite]

Actualité |Prix 2012 : Ebrécher pour révéler, mesurer pour 'dénormer'

Le 15 novembre 2012 s'est réuni le deuxième jury des Prix Etudiants du Courrier de l’Architecte. Le Prix de la Rédaction a été attribué, parmi dix finalistes, au diplôme 'La base sous marine de...[Lire la suite]

Actualité |'Qui ne dit mot consent' : voix au chapitre pour les étudiants

Prévue pour être lancée en janvier 2013, la revue 'Qui ne dit mot consent' (QNDMC) est issue de l’initiative de douze étudiants de l’ENSA Lyon souhaitant conjuguer, autour de «grandes»...[Lire la suite]