Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Espagne | 'Vertical Square' : nouveau siège de l'Institut catalan des économistes, à Barcelone (23-09-2014)

«Nous appelons ce bâtiment le 'Vertical Square'. (…) C'est un lieu de socialisation, pour regarder et être vu», écrivent les architectes de l'agence Roldán + Berengué, arqts. (Miguel Roldán et Mercè Berengué) au sujet du nouveau siège de l'Institut catalan des économistes, dont la construction s'est achevée en avril 2013. Ce projet a remporté le premier prix des 'Catalonian construction awards 2014'. Notice architecturale.

Notice Architecturale | Barcelone | Roldán + Berengué, arqts.

La parcelle, qui a été occupée depuis les années 1940 avec les attractions de foire 'El Caspolino', est située à la frontière des quartiers Gràcia et Sarrià-Sant Gervasi, dans la partie supérieure de Barcelone.

Le nouveau siège de l'Institut catalan des économistes de Barcelone occupe un site étroit de 380m² de surface au sol avec 32 mètres de pignon sur rue, à l'extrémité de la Plaza Gal·la Placídia, à côté de Via Augusta. Une fois la réforme urbaine de la place terminée, le site donnera sur un espace piétonnier de 145X45 mètres avec des arbres et sera bordé par la rue sus mentionnée.

02(@Jordi Surroca)_B.jpgRegroupement et changement d'échelle

Le programme de 3.000 m² est organisé sur six étages et deux niveaux souterrains. Par une opération de regroupement, l'immeuble apparaît comme une suite de boîtes hautes de deux étages. Les fonctions sont réparties entre des espaces de diffusion (auditorium pour 150 personnes et salle polyvalente pour 100 personnes), des espaces pour les cours de formation professionnelle et l'administration / bureau du doyen.

Visibilité

Le hall d'accueil, la salle d'attente et les zones de circulation aux différents niveaux sont placés le long de la façade avant, regardant la place. Le mouvement et les variations du volume intérieur sont le vrai visage de la partie urbaine. Grâce à cette opération et à la transparence de la façade de verre, la visibilité de l'institution augmente, établissant un dialogue entre la place et la ville.

De plus, l'espace d'accueil agit tel un panneau acoustique et thermique, protégeant les espaces de formation professionnelle. La nuit, l'Institut indique l'environnement urbain par l'illumination sélective de ses différentes zones programmatiques.

03(@Jordi Surroca)_B.jpgConvertibilité interne

Le projet consiste en une salle de 32x10,5m² sans piliers, prévue telle une maison japonaise où les tissus et les parois vitrées permettent l'ajustement des contenus spatiaux et des différentes capacités. Cette convertibilité interne est également atteinte grâce à une structure régulière et un noyau compact de communications et de services verticaux.

Immeuble de verre

04(@Jordi Surroca)_B.jpgSituée côté nord et topographiquement plus élevée que la place, la façade se ferme. 

En outre, le retrait avec le voisinage permet au bâtiment de disposer de fenêtres sur les murs intérieurs en lieu et place d'un mur aveugle.

L'enveloppe du bâtiment participe activement à l'équilibre énergétique, fournissant un ensemble de solutions sans pour autant diminuer l'éclairage intérieur, contrôlant les besoins en énergie et veillant à une utilisation rationnelle de l'air conditionné. 

Ainsi, les modules sont construits en verre monochrome, blanc, transparent, translucide ou opaque, selon les exigences fonctionnelles du programme (la convertibilité extérieure).

Les halls et escalier au sud sont dotés d'une façade en verre modulaire à double peau. Une carcasse en acier argenté divise deux surfaces de verre de 50cm qui permet le mouvement d'air entre les deux. La peau extérieure correspond à la façade effective de l'immeuble et possède une impression translucide sérigraphiée de 50%.

L'utilisation de la double façade permet une réduction des pertes de chaleur, la protection solaire, la réduction de la pression du vent, de meilleures conditions en matière de lumière et de qualité de l'air.

06(@Roldan + Berengua arqts.)_S.jpgDes boîtes dans une boîte

L'ensemble du programme est divisé en pièces, y compris les zones d'attente et de la circulation ainsi que les escaliers. La boîte de verre extérieure abrite des boîtes plus petites. Suivant le principe d'une façade modulée, trois matériaux sont utilisés pour les cloisons intérieures : verre et acier (reflets) et bois. Ce dernier est utilisé pour les espaces principaux : hall d'accueil, escaliers, salle des congrès, salle de réunions... Le dallage accompagne ces boîtes : une chaussée en céramique de 100X15cm, tournant tel un tatami de pièce en pièce, rappelle la maison japonaise.

Roldán + Berengué, arqts.

05(@Jordi Surroca).jpgFiche technique

Programme : construction du siège social de l'Institut catalan des économistes, Barcelone
Client : Col·legi Oficial d'Economistes de Catalunya
Architectes : R + B Roldán+Berengué arqts.
Collaborateurs : Zana Bosnic, Vicenç Sanz, Juan José Pérez Jarque
Constructeurs: Tau Icesa
Structure : BOMA, S.L. 
Installations : Grupo JG 
Architectes techniques : Valeri Consultros Associats
Superficie : 3.080m²
Budget : 4.287.269€
Calendrier : Premier prix du concours : 2007 / projet : 2009 / construction : de janvier 2011 à avril 2013

Adapté par : AH | Le Courrier de l'Architecte

07(@Jordi Surroca)_S.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 d'archi5

Encore une année riche en succès lors de concours pour archi5 année : Un collège, gymnase et salle de sport à Orléans, un lycée à Ris-Orangis, un groupe scolaire à Chennevières...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Philippe Pumain

2018, comme les précédentes, est passée à toute vitesse. 2019 devrait voir la fin du chantier et la réouverture du théâtre du Châtelet, entre autres…[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Valode & Pistre

Valode & Pistre a pour vocation d’intervenir dans tous les domaines de l’architecture, de l’aménagement urbain et de l’architecture d’intérieur. L’année 2018 confirme la...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Stéphane Maupin

En 2018 Richard Scoffier synthétise l’année et toutes les années précédentes dans un bel article de presse papier. Il s’intéresse à tous ces beaux projets que l’agence invente,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Atelier Aconcept

Depuis 2001, Atelier Aconcept affûte ses méthodes en misant sur la bonne humeur. C’est ce qui permet à son équipe de proposer des projets radicalement tournés vers le quotidien des usagers. Ainsi, la salle Jean...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de OUALALOU + CHOI

2018. Un point tournant dans la trajectoire de l’agence OUALALOU + CHOI avec l’arrivée et avancement de plusieurs beaux projets en France, à vous dévoiler prochainement. Pourtant nos aventures architecturales et...[Lire la suite]