Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Face à la rade... 'Redline', 59 logements à La Seyne-sur-Mer (30-09-2014)

«L’obsession de voir la mer d’où l’on habite en bordure de littoral à ceci de permanent qu’elle guide le stylo des premiers croquis et incite toujours à bâtir autrement», écrit Jean-Baptiste Pietri, fondateur de l'agence PietriArchitectes, laquelle a livré, en février 2014, le projet Redline. Composé de 59 logements, l'immeuble est ancré face à la rade des Vignettes qui relie Toulon à La Seyne-sur-Mer, derrière le jardin d’Automne. Notice architecturale.

Notice Architecturale | Var | Jean-Baptiste Pietri

La parcelle du Redline ne pouvait supporter un monobloc qui aurait obstrué les perspectives des logements alentours et interdit à la moitié des 59 logements d’avoir une vue sur la mer. Partant de cet état des lieux, et visant le nord ou se love la rade de Toulon, un bâtiment qui se divise en deux sur un patio transversal a été dessiné.

Cette organisation spatiale Est / Ouest autorise une multiplicité d’agréments : des logements traversant, un patio végétal conçu pour ventiler et admirer l’horizon. Le belvédère sert de signal et de poste d’observatoire aux habitants, sorte de fenêtre urbaine socialement compatible.

A chaque siècle sa période de reconstruction. Vingt cinq ans après la fermeture des chantiers navals (1989), La Seyne-sur-Mer opère une réelle reconversion pour diversifier ses activités, notamment le tourisme balnéaire. Cette reconquête économique incite la station varoise à réhabiliter ses friches pour réaménager ses espaces urbains sur le littoral où coule le beau cours Toussaint-Merle.

02(@Serge Demailly)_B.jpgLe Redline - 59 logements du studio aux 5 pièces - participe à ce renouveau urbain. Face à Toulon et à la rade des Vignettes, l’une des plus grandes d’Europe, le Redline se place en léger retrait du futur Jardin d’Automne implanté sur le site des anciens chantiers navals.

Il se compose de trois volumes distincts : le socle, masse de béton matricé et sculpté par quelques ouvertures avec des hublots sur le parking et les halls d’entrée aux logements, sur lequel se dressent deux ailes. Ces deux volumes de logements sont habillés de longues terrasses, soulignant la ligne horizontale des volumes. Elles sont ponctuées de séparatifs qui font office de placards extérieurs.

Au centre du bâtiment, un patio, un belvédère et des passerelles invitent à la contemplation du coeur d’ilot et du paysage maritime.

03(@Christian Michel).jpgLe programme se distingue également par sa bienveillance constructive vis à vis des usagers et de l’environnement en répondant :

  • > Aux besoins de confort : tous les appartements sont traversants et ventilés naturellement ne créant pas de 'façade arrière'. La largeur et la profondeur des terrasses offrent une vue dégagée et protégée sur le front de mer. Les promenades aériennes sont réalisées en béton précontraint, permettant l’accès aux logements Est car les ascenseurs sont situés dans le bâtiment Ouest ;
  • > Aux prérogatives de la ville : les façades extérieures sont ponctuées de séparatifs qui tiennent lieu de placards de rangements afin d’éviter toute pollution visuelle depuis la rue ;
  • > Aux normes de mixité et de développement soutenable : le patio central est végétalisé sur dalle béton (étanchéité, drainage, isolation). En-dessous se logent un parking aéré et un local de commerce à RDC ;
  • > Le patio, le belvédère et les passerelles invitent à la contemplation du paysage : d’un côté le Jardin d’Automne, de l’autre la Rade de Toulon.

PietriArchitectes

05(@Serge Demailly)_S.jpgFiche technique

Programme : construction de 59 logements à La Seyne-sur-Mer
Client : Constructa
Equipe : PietriArchitectes / BET Yves Garnier / BET Qualiconsult / Marseille aménagement / Néo Paysages / Veritas
Surface : 4.300m²
Livraison en février 2014

04(@Christian Michel)_B.jpg

Réactions

leseynois | retrait | paca | 12-04-2015 à 15:44:00

propritaire d'un appartement au redline,je suis trs mcontent pour les nombreuses malfaons ,,ce qui dmontre un trs mauvais suivi des travaux.malgr mes nombreuses rclamations auprs de constructa(promoteur je n'ai eu aucun retour.....!

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Loci anima

       Loci anima a livré cette année la tour de logements ADN à Issy les Moulineaux et ses 69 maisons avec terrasses non superposées qui termine l’ensemble de l’opération du quartier...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Margot-Duclot

Le mois de décembre 2018 prolonge une année très occupée par des chantiers et des concours avec le suivi de 5 opérations simultanées : la dernière ligne droite pour la Caserne de Reuilly à Paris...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Elizabeth de Portzamparc

Le Musée de la Romanité de Nîmes, événement architectural et culturel contemporain, a été inauguré le 2 juin. Une monographie sur le travail d’Elizabeth de Portzamparc a été...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de NeM

NeM vous présente deux projets : la collection d’art africain de la Congrégation du Saint-Esprit et le Siège de WWF France.[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'OLGGA

En 2018, OLGGA est lauréat de 3 nouveaux projets : le stade Gagarine sur les hauteurs du Havre (76), un gymnase à Wallers Arenberg (59) et le nouveau stade de Chambéry (73) d’une capacité de 5000 places.  ...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'aasb

2018 ? D'un côté, 11 logements sociaux et un local d’activités Rue de Meaux. De l'autre, un campus numérique et une résidence étudiante.[Lire la suite]