Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Entretien | Lisa Iwamoto & Craig Scott, 729 Tennessee Street, San Francisco (12-11-2014)

La convention les ennuie prodigieusement. Lisa Iwamoto & Craig Scott tentent, depuis San Francisco, de bousculer les habitudes. Les deux architectes ont confié à Architect I met* leur goût de l’expérimentation. «Si un projet n’appelle pas de création, nous le refusons», disent-ils.  

San Francisco | IwamotoScott Architecture

Parcours

Lisa Iwamoto : Je m’appelle Lisa Iwamoto, je suis née à Berkeley en Californie. J’ai étudié l’ingénierie au Colorado. De retour à San Francisco, j’ai travaillé pendant trois ans pour un grand bureau d’ingénierie, la compagnie Bechtel. Je suis alors intervenue sur de grands projets civils comme la conception d’usines par exemple ou encore l’étude de grands amphithéâtres.

Voilà qui ne me passionnait pas outre mesure ; je n’étais vraisemblablement pas destinée à devenir une grande ingénieure. J’ai donc initié en parallèle des études universitaires d’architecture. C’est là que j’ai rencontré Craig. Nous avons commencé à participer à des concours, le premier étant consacré à la création d’une maison de retraite. Je suis ensuite entrée en master. C’est là que j’ai su que je me plaisais davantage en architecture.

Craig Scott : Je m’appelle Craig Scott. J’ai su très tôt que je voulais être architecte. J’habitais dans une ferme et j’ai construit ma première cabane à 16 ans. Je suis entré en licence dans le cadre d’études professionnelles à l’université de Syracuse à New York, puis je suis allé en Californie où j’ai rencontré Lisa. J’ai travaillé pour l’agence Morphosis à Los Angeles pendant deux ans. Nous sommes ensuite allés à Boston où je travaillais pour de petites agences ; j’avais une bourse à l’université du Michigan. C’est là que nous avons créé IwamotoScott Architecture. En 2002, nous sommes retournés à San Francisco. Lisa enseignait à Berkeley et moi à CCA. Nous avons toujours partagé notre temps entre l’enseignement et la pratique.

02(@DR)_S.jpgSuzie Passaquin & Charlotte Vuarchex : Quel édifice auriez-vous aimé concevoir ?

Lisa Iwamoto : Le musée d’art de Tel Aviv de Preston Scott Cohen. C’était son premier projet.

Craig Scott : Je choisis celui-ci aussi.

Quel est le projet dont vous êtes le plus fier ?

Lisa Iwamoto : les projets qui ont fondé notre agence : la maison méduse, la maison grenouille, le 'Voussoir Cloud', les tours d’Edgar Street, ceux qui montrent l’évolution de notre travail. Ils ont été des moments importants.

Craig Scott : C’est dur de choisir, nous faisons tellement de choses : des installations, des bâtiments, des résidences...

03(@IwamotoScott)_S.jpgUn détail important de l'un de vos projets

Craig Scott : Le système fait de matériaux légers du 'Voussoir Cloud'.

Lisa Iwamoto : Nos détails ne sont pas vraiment des détails, ils sont tous très intégrés. Mais peut-être les escaliers des locaux de Heavybit. Ils donnent l’impression qu’ils sont suspendus, presque comme sans attache.

Quel programme n'aimeriez-vous jamais concevoir ?

Lisa Iwamoto : La plupart des programmes car ils sont trop conventionnels.

Craig Scott : Un style préexistant que l’on nous imposerait.

Lisa Iwamoto : En gros, si le projet n’appelle pas de création, nous le refusons.

Quelle serait pour vous la ville idéale ?

Craig Scott : Nous sommes allés dans pas mal d’endroits, New York est génial, Rome, Bombay, Hong Kong, même Los Angeles.

Lisa Iwamoto : Toutes les villes débordantes, Los Angeles.

Préférez-vous parler ou dessiner ?

Lisa Iwamoto : J’aime beaucoup parler... Probablement parce que j’enseigne. J’aime parler en faisant et j’aime aussi dessiner.

Craig Scott : Je préfère clairement dessiner.

04(@IwamotoScott)_S.jpgLa question qui vous embête ?

Lisa Iwamoto : Il y en a tant. Dès lors que je me sens capable de résoudre un problème, rien ne m’embête. En Amérique, nous expérimentons peu, cela m’agace, nous ne valorisons pas la création et l’innovation.

Craig Scott : Pourquoi les gens, de façon générale, ne sont pas plus intéressés à sortir du familier ?

Quelque chose vous exaspère-t-il en architecture ?

Craig Scott : Beaucoup de ce que nous venons d’évoquer. Il y a aussi le fait qu’on ne fasse pas assez confiance aux jeunes agences. Personne ne leur donne la chance de créer des projets nouveaux. Il faut aujourd’hui être déjà connu pour pouvoir concevoir des desseins intéressants et créatifs.

L’édifice le plus ridicule à San Francisco ?

Lisa Iwamoto & Craig Scott : L’hôtel Marriott !

Votre musique du moment

Lisa Iwamoto : Je suis un peu démodée, j’écoute la radio.

Craig Scott : J’écoute beaucoup de choses et j’aime la diversité. Je n’écoute pas de chansons en boucle. J’aime particulièrement Gorilla Vs Bear, c’est un blog de musique.

Que diriez-vous à de jeunes architectes ?

Lisa Iwamoto : Soyez passionnés et engagés, maitrisez votre énergie. Parfois, je me demande où sont ceux que j’ai côtoyés. Ceux que j’ai connus. Beaucoup ont disparu du secteur de l’architecture.

Craig Scott : Soyez persévérants mais cela doit rester amusant et vous devez l’apprécier.

Quels architectes vous accompagnent ?

Craig Scott : Les personnes qui m’ont influencé sont Thom Mayne et Michael Rotondi de Morphosis et Preston Scott Cohen.

Lisa Iwamoto : Il y en a tant, surtout depuis l’avènement d’Internet. Si je dois en citer un : Rafael Viñoly, c’est un puits de science.

Quel souvenir gardez-vous de vos études ?

Lisa Iwamoto : Tout ! Mes études ont été un changement radical dans ma vie. A l’école, tout s’est éclairé.

Craig Scott : Les études sont très disciplinées à Syracuse, peut-être trop dogmatiques.

Propos recueillis par Suzie Passaquin & Charlotte Vuarchex 

* Architectes, curieux et avides de rencontres, les membres de l'association 'Architects I met' vont à la rencontre d'autres architectes autour du monde. A travers ces personnalités, ils explorent différents lieux et thématiques.

En savoir plus : http://architectsimet.com/

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de TVAA

L’année 2018 de Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés (TVAA) a commencée en fanfare par une exposition à la Galerie d’architecture et la publication d’une monographie dans la collection We...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de DVVD

2018 est dans la continuité des années précédentes avec le démarrage de plusieurs chantiers : la couverture du central de Roland Garros, l’hôtel Meininger Porte de Vincennes, le cinéma MK2 Nation,...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Ronald Sirio Architectes

En 2018, l’agence Ronald Sirio Architectes a plusieurs projets de construction à son actif :L’immeuble de bureau, rue de La Vallée à Amiens a été lauréat du concours d’appels...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Tolila+Gilliland

En 2018, deux chantiers terminent et deux démarrent.  Six concours et trois permis de construire ont fait une année pleine ! Notre travail commun avec TVK sur l’ilot O8 à Batignolles s’est terminé avec une...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Brunet Saunier Architecture

2018…. Avec l’analyse de 90 projets hospitaliers de BRUNET SAUNIER ARCHITECTURE mis en scène lors de l’Exposition « Phylum H » à la Galerie d’architecture qui proposait un regard transversal,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Michel Rémon & Associés

3 bâtiments en chantier // livraison de l’hôpital Edouard Herriot à Lyon // une large ouverture à l’international : concours en Autriche, Allemagne, Russie et en Belgique enfin avec le concours gagné pour...[Lire la suite]