Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | Contre la mono-architecture, Arago, l'écoquartier de Pessac (12-11-2014)

Que faire des grands ensembles ? La question reste posée. Elle a même été le sujet, deux années de suite, du Pavillon Français de la Biennale d’Architecture de Venise. Dans le cas de la Cité Arago à Pessac, Martin Duplantier a pensé un parti en opposition totale, sans pour autant prôner la destruction. Explications.

Notice Architecturale | Logement collectif | Gironde | Martin Duplantier

Une cité des années 6o presque abandonnée comme il en existe beaucoup. Pour désamorcer sa déchéance urbaine et restaurer de l’attachement, ce projet pharaonique de réhabilitation prend l’exact contrepied de son principe de composition initial. 

Contre la cité monobloc, un urbanisme poreux. Contre la mono-architecture, un éventail de façades. Contre la standardisation, une diversité de typologies. Contre le désert végétal, une surenchère verte. Contre la gabegie énergétique, un projet BBC.

A l’urbanisme du grand ensemble enclavé et à sa seule liaison est-ouest, nous proposons un quartier poreux et divers, hiérarchisé autour de deux axes forts : l’avenue est-ouest, renforcée par le positionnement des équipements et la refonte du centre commercial à l’entrée, et la méridienne verte, orientée nord-sud, rééquilibrant le quartier vers l’école, le tramway et la ville.

02(@APequin)_B.jpgA la mono-architecture, nous proposons une dizaine de façades différentes, adaptées au contexte particulier de chaque immeuble : les larges plateformes sur la méridienne, les extensions en bois sur un espace minéral, les bow-windows sur la voie de chemin de fer...

Au mono-produit, nous opposons une diversité de typologies : le bâtiment A, le plus important de l’ensemble, est totalement restructuré, réorienté vers le parc, habillé et agrandi.

Deux bâtiments sont démolis et libèrent du foncier pour construire de l'intermédiaire et de l'individuel en bande.

Au désert végétal, nous répondons par une multitude d’espaces publics, hiérarchisés et appropriables : une méridienne verte, un square anglais, une bambouseraie, une place de marché, un coteau, des jardins privatifs.

A la non-performance thermique (aucune isolation), nous proposons une isolation extérieure (<75kWhEP/m².an) et du BBC pour les logements neufs.

Le tout est un quartier apaisé, contextualisé, diversifié, en prise avec son environnement proche et lointain.

La facture de l'investissement est loin de celle annoncée par les réhabilitations récemment primées - environ le quart -, tout en offrant entre 10 et 40m² d'espace extérieur supplémentaire par logement.

03(@APequin)_B.jpgLa facture énergétique est divisée par 6 et le bilan carbone bien meilleur que dans une opération de démolition-reconstruction. Il aurait d'ailleurs fallu plus de 70 ans pour amortir, d'un point de vue carbone, cette dernière.

Enfin, et ce n'est pas rien, ces plug-ins en façade créent un nouveau paradigme de voisinage : les vues de balcon à balcon ou de terrasse à terrasse sont nouvelles et créent ainsi des occasions d'interagir.

Mais c'est finalement la question de la ville recyclée qui est ici appliquée à l'échelle des grands ensembles. Celle de notre responsabilité de passer de la 'junk-city' à la 'slow city', de la ville à jeter à celle qui peut évoluer dans le temps long.

Martin Duplantier

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de TVAA

L’année 2018 de Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés (TVAA) a commencée en fanfare par une exposition à la Galerie d’architecture et la publication d’une monographie dans la collection We...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de PietriArchitectes

En 2018, l’agence PietriArchitectes a livré 3 projets de logements qui illustrent sa  volonté d’une démarche architecturale contextuelle. Dans le Sud de la France pour La Crique, entre lac et montagne pour Les...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de DVVD

2018 est dans la continuité des années précédentes avec le démarrage de plusieurs chantiers : la couverture du central de Roland Garros, l’hôtel Meininger Porte de Vincennes, le cinéma MK2 Nation,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'AIA Life Designers

En 2018, AIA Life Designers a livré la réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu, lieu historique emblématique de la ville de Lyon qui accueille désormais un programme mixte très riche. L’agence a...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]