Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Reconversion d'un ancien parking en immeuble de bureaux, Paris 17e (21-11-2014)

«Ouvrir le projet, relier les espaces et utiliser la lumière et le ciel comme moteurs, tels étaient les objectifs premiers pour cette restructuration», écrivent les architectes de l'agence 2/3/4 architecture au sujet de la reconversion d'un ancien parking rue Médéric, Paris 17e... en immeuble de bureaux, livré en juin 2013. Notice architecturale.

Notice Architecturale | 75017 | 2/3/4/ architecture

Cette rénovation de bureaux se situe rue Médéric, au coeur du 17e arrondissement de Paris. Il s’agit d’un immeuble à R+7, constitué de 3 demi-niveaux de sous-sol, de 7 niveaux de bureaux dont 1 halle avec un point de vue panoramique sur Paris.

Parking à l’origine, le bâtiment fonctionne en demi-niveaux formant deux plateaux reliés par des escaliers (ancienne rampe). Il possède en outre un patio qui s’arrêtait au R+1.

02(@Nicolas Fussler)_B.jpgLe cahier des charges prévoit que les caractéristiques intrinsèques principales de l’immeuble sont la modularité, le confort, l’ergonomie et la convivialité, qu’il est responsable et durable et doit donc répondre à 3 labels : bâtiments BBC - Rénovation 2009 et plan climat Paris, Certification NF bâtiment tertiaire - Démarche HQE, Breeam niveau very good.

Par ailleurs, l’accessibilité aux PMR, la sécurité incendie, le confort thermique et acoustique ont été repensés et étendus à l’ensemble du bâtiment.

Le patio, élément central et structurant, est descendu jusqu’au rez-de-chaussée : plus large à sa base pour une plus grande transparence, il est ensuite rythmé par 3 loggias végétalisées doubles hauteurs qui tournent alternativement sur ces faces. 

Cet enroulement ascensionnel des loges ainsi que le patio deviennent l’élément fédérateur du projet, un repère dans le bâtiment. Ainsi, la lumière rentre au coeur du hall et se diffuse tout autour.

La pierre est l’un des éléments qui donne la clarté et l’unité de ce lieu : elle est posée au sol (faisant le lien entre l’extérieur et l’intérieur) et se retourne verticalement sur l’une des parois. Les luminaires encastrés en plafond et dans la pierre forment des lignes lumineuses qui guident le visiteur et renforcent la luminosité. L’inox miroir permet, quant à lui, de dématérialiser et de souligner la fluidité du lieu.

03(@Nicolas Fussler)_S.jpgLe vert (du végétal) et le verre (de la sérigraphie) accentuent l’unité des espaces : le regard les retrouve toujours, ils soulignent le lien créé par le patio.

Retrouver l’écriture de la façade existante tout en l’anoblissant : les deux ensembles vitrés permettent la transparence depuis la rue et les cadres et habillages en aluminium anodisé lui confèrent une élégance digne de l’immeuble.

04(@Nicolas Fussler)_S.jpgGarder les volumes, les contraintes inhérentes à ce lieu et les qualités intrinsèques du bâtiment : les escaliers de demi-niveaux ainsi que les plateaux de bureaux s’enroulent autour d’un noyau qui contient la technique, les services et les circulations verticales. Il est mis en scène par une peinture décorative métallisée et une gorge lumineuse diffusant une lumière rasante. Cette circulation renvoie à la fonction initiale du bâtiment (un parking). Les vues transversales et longitudinales sont créées.

Un des plus beaux points de vue de Paris : redonner à ce niveau et à sa terrasse une dimension exceptionnelle. Elle devient de plain-pied et permet ainsi une vue panoramique sur tout Paris. La structure Eiffel de la halle est mise à nu et file au-dessus des espaces, la halle retrouve ses dimensions majestueuses.

2/3/4/ architecture

05(@234 architecture)_S.jpgFiche technique

Programme : réhabilitation d'un ancien parking en immeuble de bureaux, Paris 17e : immeuble (R+7) à usage de bureaux (500 personnes maximum). Terrasse R+7. Patio et loggias. Parking 22 places avec vestiaires et archives
Maîtrise d’ouvrage : Privée
Maîtrise d’oeuvre : 2/3/4/ architecture, Jean Mas
Maître d’oeuvre d’exécution : Christian Lobert
B.E.T. Structure : Scyna 4
B.E.T. Fluides : Cap Ingelec
Economiste : G.V. Ingénierie
Entreprise générale : Dumez Ile-de-France
Surface : 6.600m²
Livraison : juin 2013
Coût des travaux : 10,7M€ H.T.

06(@Nicolas Fussler)_B.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Marjan Hessamfar et Joe Vérons Architectes Associés

Une année 2018 intense et stimulante pour l’agence avec 3 projets livrés : le Gymnase Alice Milliat à Bordeaux, l’extension des locaux de la CC2R à Valence d’Agen et le Centre technique environnemental de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Michel Rémon & Associés

3 bâtiments en chantier // livraison de l’hôpital Edouard Herriot à Lyon // une large ouverture à l’international : concours en Autriche, Allemagne, Russie et en Belgique enfin avec le concours gagné pour...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Elizabeth de Portzamparc

Le Musée de la Romanité de Nîmes, événement architectural et culturel contemporain, a été inauguré le 2 juin. Une monographie sur le travail d’Elizabeth de Portzamparc a été...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'archi5

Encore une année riche en succès lors de concours pour archi5 année : Un collège, gymnase et salle de sport à Orléans, un lycée à Ris-Orangis, un groupe scolaire à Chennevières...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Chaix & Morel et Associés

L’année 2018 fut riche en livraisons de bâtiments et en émotions ! Voir sortir de terre des projets emblématiques comme la tour SKY 56, le Village de Roland-Garros ou l’immeuble Lände 3 à Vienne est...[Lire la suite]