Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Algérie | Résultats du concours national algérien du Jeune Décorateur d'Intérieur (14-04-2015)

IP-FIG, institut de formation en architecture situé à Dely-Ibrahim, dans la banlieue ouest d'Alger, et ses partenaires - l’Association Nationale El Irtabat Oua El Takafoul El Watani et l’Agence du Développement Social l’ADS - ont organisé, du 22 janvier au 14 mars 2015, le concours du Jeune Décorateur d’Intérieur, Le JDI Edition spéciale Accessibilité. Communiqué.

Depuis son lancement, le JDI vise à développer la formation, les vocations, la pratique de l’architecture d’intérieur en valorisant les jeunes talents. Cette édition spéciale souhaitait mettre en avant l’accessibilité dans les projets d’architecture et d’architecture d’intérieur en particulier. A travers cette édition spéciale du JDI, IP-FIG FORMATION s’inscrit dans une logique d’entreprise citoyenne accompagnée par ses partenaires et leurs sponsors.

Il s’agit également, pour IP-FIG FORMATION et l’ensemble des acteurs impliqués, d’un exercice pédagogique grandeur nature, qui permettait de mettre en évidence la prise en compte en architecture des besoins des personnes en situation de handicap, surtout en Algérie.

10 candidats ont été sélectionnés sur la base de leurs dossiers. Parmi eux, 6 sont issus de l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger (EPAU), un du département d’architecture de Blida, un autre de l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger (ENSBA) et 2 candidats d’IP-FIG FORMATION.

Les candidats, réunis en loge du 7 au 12 mars, ont dû aménager les locaux d’une ONG qui s’installe à Alger et qui loue une villa R+3 typique des villas récentes à Alger. Durant cette loge, des professionnels ont rendu visite aux candidats pour des séances de coaching, de conseils et de recommandations.

Les travaux ont été affichés le 14 mars 2015 en marge de l’évènement organisé à l’occasion de la Journée Nationale des Personnes Handicapées.

02(@IP-FIG FORMATION-DR).jpgLe jury, composé de personnalités du monde de l’architecture, de la presse et de l’art, présidé par Halim Faïdi, architecte praticien, 1er prix Tony Garnier Paris 1990, médaillé de l'Académie française d'architecture / Prix Constructique - Groupe Le Moniteur, Paris 1992, 1er prix national d'architecture, Alger 2012, s'est réuni le 14 mars 2015 à l’Office de Riadh El-Feth (OREF).

A l’issue de la conférence sur l’Accessibilité Spatiale, 'L’architecture et les architectes face au PMR', les candidats retenus ont présenté leurs projets.

Le jury a ensuite annoncé les lauréats suivant le classement suivant :

Le 1er prix a été décerné à ELEMDANI Abderrahmane, étudiant en 3e année Cycle 2 à l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger (EPAU) pour son projet intitulé 'Rubaner un parcours pour tous'.
L'idée est que l'usager de l'espace (quelles que soient ses conditions) soit guidé à chaque instant par un fil conducteur qui lui permet de s'orienter et de se repérer. Cet acte devient, par effet du temps, une habitude, une parfaite appropriation de l'espace architectural, où toutes les personnes peuvent se sentir confiantes et à l'aise.

03(@ELEMDANI Abderrahmane).jpg MEFTI Oussama, étudiant au Département Architecture de Blida M2 a remporté le 2e prix. Son projet est marqué par deux entrées principales, assez vastes pour assurer une confortable circulation, donnant accès à l'accueil, sous un escalier de secours circulaire, élément central menant vers tous les niveaux, un ascenseur menant jusqu'au 2e niveau (le dernier étage étant réservé au personnel). L'escalier entoure une cascade d'eau avec des points lumineux artificiels à l'intérieur d'un cylindre de verre. Des citations d’encouragement creusées dans des murs en béton, avec un plafond orné de grosses lampes confèrent à l'ensemble un aspect d'architecture industrielle.

04(@MEFTI Oussama)_B.jpgLe 3e Prix a été remis à HADJ-HAMOU Sid-Ali, étudiant en 3e année Cycle 2 à l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger (EPAU). Les espaces de son projet s'organisent autour d'un hall d'une largeur de 2,4m, permettant à une personne en fauteuil roulant de changer de direction en toute sécurité. Le concept principal est basé sur la fluidité des espaces et la perméabilité physique et visuelle ; il est associé au concept de continuité du mobilier, de forme organique, vers l'espace (sol ou plafond), utile pour les personnes aveugles.

05(@HADJ-HAMOU Sid-Ali).jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Mikan

Une année commencée avec quelques concours perdus, terminée par un concours gagné le 20 décembre. Entre les deux quelques projets chez nous au Japon, aux Philippines, une exposition en Australie et un jardin avec...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de a+ samuel delmas

2018… Une année d’études et de chantier… de la générosité, un travail dense et de beaux projets gagnés. Des études, avec notamment le projet LUMEN, ZAC Confluence II à Lyon...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Bruno Gaudin Architectes

Parmi les belles actualités de l'agence Bruno Gaudin Architectes, deux équipements culturels singuliers qui s'inscrivent dans une démarche de valorisation du patrimoine ont été récemment livrés. Un...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Bruno Gaudin Architectes

Parmi les belles actualités de l'agence Bruno Gaudin Architectes, deux équipements culturels singuliers qui s'inscrivent dans une démarche de valorisation du patrimoine ont été récemment livrés. Un...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Silvio d'Ascia Architecture

L’agence Silvio d’Ascia Architecture a livré en 2018 le projet « O’rigin », un immeuble de bureaux qui revendique une simplicité intemporelle à travers une architecture de pierre. L’agence...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Jacques Ferrier Architecture

En 2018, l’agence Jacques Ferrier Architecture a livré le projet Aqualagon, plus grand centre aquatique d’Europe situé à Marne-la-Vallée, ainsi que la réhabilitation des arènes de Lunel, dans...[Lire la suite]