Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Colombie | Mazzanti dans les armoires de Pompidou (24-06-2015)

Si en France, l’information n’a pas été relayée, en Colombie, l’histoire a fait les belles pages des quotidiens nationaux. Giancarlo Mazzanti a fait don au Centre Georges Pompidou de quelques maquettes significatives. Depuis Medellín, chacun y voit, plus qu’une reconnaissance, le début de la légende.

Colombie | Giancarlo Mazzanti

Certes, pour l’heure, le Centre Pompidou fait la part belle en matière d’architecture à Le Corbusier. La polémique sur les accointances fascisantes du maître moderne ne laisse aucune autre information passer.

Pourtant, le Centre Pompidou a acquis en mai dernier quelques maquettes et esquisses illustrant le travail de Giancarlo Mazzanti. L’initiative revient à Valentina Moimas, conservatrice au musée.

«Pendant un an, elle a étudié et examiné tout ce matériel et cela fait à peine quelques semaines que l’institution a envoyé un message pour dire qu’elle souhaitait ajouter à ses collections permanentes onze maquettes et quarante-cinq croquis», rapporte le quotidien colombien El Tiempo dans son édition du 6 mai 2015.

S’ajoutent également à ces documents trois autres maquettes et dix dessins illustrant la collaboration de Giancarlo Mazzanti avec Felipe Mesa, paysagiste. «Ce sont les deux premiers Colombiens à faire leur entrée dans la collection de cet emblématique musée d’art», précise l’article.

Le Centre Pompidou s’inscrit ainsi dans un mouvement international de découverte ou redécouverte de l’architecture sud-américaine. Le MoMa à New York - qui dispose d’ores et déjà de maquettes signées El Equipo Mazzanti - expose actuellement plusieurs décennies de modernisme architectural développé à travers le continent (lire à ce sujet notre article 'Le MoMA découvre l'eau chaude').

Les projets de l’agence colombienne avaient également été exposés un mois durant en 2011 au Pavillon de l’Arsenal à Paris dans le cadre de l’exposition 'Medellín, urbanismo social'.

02(@ElEquipoMazzanti).jpgL’entrée à Beaubourg est «un honneur et une reconnaissance pour le travail de l’agence de ces dernières années», assure l’architecte à El tiempo.

Parmi les modèles réduits retenus, celui de la Bibliothèque España, «l’une des plus compliquées du fait de la topographie du site. Elle a été entièrement réalisée à la main alors que ce type de représentation exigerait une découpe au laser», précise l’article. Plus que ces petites constructions en résine et en carton, l’inventivité et le message social portés par ces projets sont l’objet de toutes les curiosités.

Longtemps cantonné à Medellín, Giancarlo Mazzanti s’est imposé sur la scène architecturale colombienne en présentant désormais de nouvelles ambitions pour Bogota. «Aujourd’hui, l’agence, après quinze années en Colombie, élargit son horizon avec de nouvelles commandes, notamment un parc à Montevideo», précise le quotidien économique El Dinero dans son édition du 20 mars 2015.

Plus loin, le texte affirme même que «la légende ne fait que commencer». A suivre donc.

Jean-Philippe Hugron

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Randja

La jolie expérience que nous vivons actuellement sur notre chantier de la maison du technopôle à Saint-Lô illumine notre année 2018. La phase de construction nous procure du plaisir et une satisfaction savoureuse....[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de OUALALOU + CHOI

2018. Un point tournant dans la trajectoire de l’agence OUALALOU + CHOI avec l’arrivée et avancement de plusieurs beaux projets en France, à vous dévoiler prochainement. Pourtant nos aventures architecturales et...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de RozO

Ce salon urbain réalisé par RozO pour Icade marque un renouveau de ces parcs d'activité en développant une autre relation au lieu de travail. RozO redessine l'ensemble des espaces extérieurs du site afin que ces...[Lire la suite]