vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Notice | Casa MO par Gonzalo Mardones Viviani (02-09-2015)

Gonzalo Mardones Viviani aime à citer son maitre Alberto Cruz Covarrubias pour qui, un architecture sans idée relèverait simplement de la construction. «Il est à mon sens l’architecte le plus profond de la modernité», assure l’homme de l’art. Aujourd’hui à la tête d’une importante agence à Santiago du Chili, Gonzalo Mardones tente d’instiguer un peu de poésie par delà la rigueur des lignes néo-modernes. L’exemple de la casa MO.

Béton | Chili

La Casa MO se positionne sur une parcelle dont la pente est très prononcée face à la mer du Chili dans la commune de Zapallar. La maison est enfouie. L’intention était volontairement de ne pas rompre la vue vers l’horizon depuis la route. D’aucuns accèdent donc à la maison par un dispositif fait d’escaliers et de rampes  qui s’enfoncent dans la colline afin que chacun puisse découvrir d’une nouvelle façon, depuis l’intérieur, la mer, les vagues déferlantes et la côte.

02(@NicoSaieh)_B.jpgL’accès à la maison se trouve au niveau des espaces collectifs : le salon, la salle à manger, la cuisine. Les chambres ont été positionnées à l’étage inférieur avec un accès direct vers le jardin. La chambre principale est, quant à elle, au niveau supérieur. Elle occupe un volume suspendu qui domine les vues. La maison exprime, par ces choix, la volonté de capter l’horizon en tout point.

Cette construction est, elle-même, une grande ligne horizontale mise en évidence par ce volume suspendu qui lui donne toute sa mesure. Chaque niveau présente des terrasses protégées du soleil et du vent moyennant de grands auvents.

03(@NicoSaieh)_B.jpgLe seul matériau utilisé est le béton armé enrichi en dioxyde de titane. Le béton armé a permis l’enfouissement de la maison en plus de lui assurer une solide structure à même d’offrir la plus grande stabilité en cas de séisme.

Le dioxyde de titane permet, quant à lui, de blanchir le béton. Il aide également,  autant que la végétation, à éliminer les gaz toxiques produits par la circulation automobile.

04(@NicoSaieh)_B.jpgTous les intérieurs ont été peints en blanc. Il s’agissait de magnifier l’éclairage naturel offert par de larges baies vitrées horizontales et une série de lucarnes et de patios intérieurs qui assurent, par ailleurs une bonne ventilation de l’ensemble.

La couverture a été soigneusement traitée comme une cinquième façade dont les finitions sont en pierre blanche. Depuis l’extérieur, elle est, in fine, la façade principale de la maison. De plus, cette toiture blanche laisse un lit d’air entre elle et la dalle afin d’assurer ventilation et diminution de la température intérieure.

Gonzalo Mardones Viviani & Asociados Arquitectos

05(@NicoSaieh).jpg

Réactions

Ssyl | commerciale immobilier | aquitane | 06-09-2015 à 16:55:00

Magnifique ! beauté de la ligne horizontale avec un beau paysage, qui reste une évidence tant recherché mais jamais vue aussi bien développer.

Réagir à l'article


tos2016
elzinc novembre

Présentation |Dans la pampa, l'architecture en plat de résistance

La Patagonie adoucit les Argentins, les rend plus aimables voire généreux, dit-on. Le climat rigoureux et la nature grandiose imposent à tout homme ou femme de l'art un peu d'humilité. De fait, les agences De...[Lire la suite]

elzinc

Livre |L'architecture 'invisible' de Bernard Zehrfuss

Bernard Zehrfuss, Fitzcarraldo de Fourvière ? En s’appropriant les pentes de la colline sur laquelle, autrefois, se développaient les gradins de l’amphithéâtre de Lugdunum et en y logeant le musée...[Lire la suite]


elzinc

Présentation |Un art de la douceur, Atelier Martel

Sur un élégant dossier consacré à la Maison d’Accueil Spécialisée pour épileptiques à Dommartin-lès-Toul, Atelier Martel fait figurer son nom en lettres capitales ainsi que les mots...[Lire la suite]