Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Actualité | And le meilleur client is... (05-11-2015)

Le Royal Institut of British Architects (RIBA) a couronné, le 15 octobre 2015, le Théâtre National à Londres du prix du «meilleur client». Au-delà, le travail de l’agence d’architecture Haworth Tompkins se voit une nouvelle fois récompensé. L’année dernière déjà, il avait reçu l’honneur du RIBA Stirling Prize 2014 pour le théâtre Everyman de Liverpool. 

RIBA | Londres | Haworth Tompkins architects

Haworth Tompkins avait reçu pour mission de restructurer et d’agrandir le Théâtre National de Londres, une structure brutaliste livrée en 1976 sur les bords de la Tamise. L’architecture particulièrement expressive et marquée de Denys Lasdun appelait aujourd’hui un parti architectural discret en vue d’améliorer les dispositifs architecturaux d’origine. En somme, un exemple.

02(@PhilipVile).jpgAlors que bien des édifices brutalistes disparaissent en Angleterre ou se révèle particulièrement menacé (lire à ce sujet notre article ‘Barre à mine, les Smithson sous la menace’ ), le Théâtre National a, quant à lui, été dûment préservé. Plus encore, son architecture d’origine a été mise en valeur par les interventions d’Haworth Tompkins.

Le parti adopté pour les extensions ne cherche pas à dénaturer l’ensemble ou pire encore, à le singer. Il en va davantage d’un jeu de contrastes. Le métal a été, entre autres, privilégié pour démarquer les éléments nouveaux ajoutés à la construction initiale.

03(@PhilipVile).jpgJane Ducan, président du RIBA félicite ainsi le choix d’une maîtrise d’ouvrage. «L’architecture a besoin de clients qui adoptent une approche sur le long terme. Peu se sont engagés aussi longtemps que le Théâtre National. Depuis que Sir Laurence Olivier a imaginé une adresse permanente, dans les années 60, sur la rive sud, les directeurs successifs ont noté l’interdépendance de l’architecture et du théâtre», dit-il.

«Sir Denys Lasdun, Stanton Williams et Haworth Tompkins ont successivement amélioré l’expérience théâtrale tant pour les acteurs que pour les spectateurs. Les premières interventions et la dernière restructuration font du chef d’œuvre de Denys Lasdun plus qu’un digne représentant du patrimoine de grade I», ajoute-t-il.

04(@PhilipVile)_S.jpgDe son côté Steve Tompkins déclare dans Architects Journal, le 15 octobre 2015, que la maîtrise d’ouvrage a eu «la sophistication» de protéger des espaces où des solutions pouvaient être apportées en vue de les améliorer. Bref, du respect de l’architecture... y compris par la maîtrise d'ouvrage.

Jean-Philippe Hugron

05(@PhilipVile)_B.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 d'Antonio Virga

C’était une année très dense et riche durant laquelle nous avons reçu le prix AMO pour le CHAI – centre d’hébergement et d’accueil international– comme meilleur catalyseur urbain ; les...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Brunet Saunier Architecture

2018…. Avec l’analyse de 90 projets hospitaliers de BRUNET SAUNIER ARCHITECTURE mis en scène lors de l’Exposition « Phylum H » à la Galerie d’architecture qui proposait un regard transversal,...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de DVVD

2018 est dans la continuité des années précédentes avec le démarrage de plusieurs chantiers : la couverture du central de Roland Garros, l’hôtel Meininger Porte de Vincennes, le cinéma MK2 Nation,...[Lire la suite]