tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Une idée lumineuse à Montréal, des balançoires! (22-01-2016)

Montréalais et touristes sont invités depuis le 10 décembre au 31 janvier 2016, à découvrir Impulsion, une installation hivernale composée de 30 bascules géantes qui transformera la place des Festivals en un vaste terrain de jeux lumineux et qui sera accompagnée d’un parcours de vidéoprojections inédit. La création est l’œuvre de la firme torontoise Lateral Office ainsi que de CS Design, en collaboration avec EGP Group, toutes deux de Montréal. Communiqué.

Urbanisme et aménagement du territoire | Design |

Le consortium, choisi aux termes du concours de cette sixième édition de Luminothérapie, propose aux petits et grands un espace ludique et interactif qui réchauffera les cœurs pendant la saison froide.

«Chaque année, nous avons hâte que la population montréalaise vive une nouvelle expérience hivernale urbaine et créative au cœur du Quartier des spectacles. Les installations publiques de Luminothérapie transforment notre rapport à la ville, elles l’embellissent et lui confèrent une touche éminemment sympathique. Luminothérapie contribue au rayonnement mondial de Montréal dans le domaine des arts interactifs conçus pour l’espace public», se réjouit Chantal Rossi, conseillère associée à la culture, au patrimoine et au design à la Ville de Montréal.

02(@UlysseLemerise OSA)_B.jpgImpulsion

L’œuvre interactive à la place des Festivals présente une série de bascules géantes, lumineuses et sonores. Pour les activer, il suffit de les chevaucher à chaque extrémité. 

03(@UlysseLemerise OSA)_B.jpgLes bascules, munies de lumières et de haut-parleurs, émettent alors une séquence harmonieuse qui crée une onde lumineuse et sonore produisant une composition éphémère en constante évolution.

Par l’utilisation de lignes architecturales, leur trame sonore hypnotique et un effet de profondeur amusant, les neuf vidéoprojections architecturales font écho au jeu des bascules de la place des Festivals. 

Jouant sur les notions d’équilibre et de déséquilibre, de symétrie et d’asymétrie, de tension et d’harmonie, les vidéoprojections sont une expérimentation visuelle qui tend à illustrer les trames sonores originales créées pour chacune des vidéos.

Impulsion est une installation urbaine se renouvelant selon les publics, qui deviennent, le temps d’une bascule, interprètes d’un instrument nouveau genre.

30 bascules lumineuses et sonores
Place des Festivals
Dimanche à mercredi : 12 h à 22 h
Jeudi à samedi : 12 h à 23 h

9 vidéoprojections architecturales
Dimanche à jeudi : 17 h à 23 h
Vendredi et samedi : 17 h à 1 h

Concepteurs des bascules : Lateral Office et CS Design, en collaboration avec EGP Group
Conception sonore des bascules et des vidéoprojections : Mitchell Akiyama
Conception et production mécanique : Générique Design
Production électronique et interactivité : Robocut Studio
Concepteurs des vidéoprojections : Maotik et Iregular

04(@MartineDoyon).jpg

Réagir à l'article


tos2016

elzinc

Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Sandra Planchez face à l'appel de la nouveauté

Tout nouveau, tout beau ? Sandra Planchez témoigne d’un goût immodéré pour la nouveauté. Il n’y a là pourtant rien d’une fuite en avant - qu’elle condamne par ailleurs - ni...[Lire la suite]

Erratum : crédit image : cantin-planchez-DR


elzinc

Portrait |Poy Gum Lee, des gratte-pagodes de New York à Shanghai

Tuiles vernissées sur gratte-ciel Art déco… un bien étrange syncrétisme visible, entre autres, à Shanghai. Mais quelle ville n’a pas eu la tentation d’adopter la modernité et de la...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |André Ravéreau par le détail

La disparition d'André Ravéreau le 12 octobre dernier ne signifie pas pour autant la dissolution de son enseignement. L'hommage invite aujourd'hui à la relecture immédiate de son œuvre ; l'exercice pertinent...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Bruno Rollet, des nouvelles du front ?

Les conditions difficiles d’exercice du métier d’architecte ou encore la réduction des prérogatives d’une profession amènent de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, l’angle d’attaque social...[Lire la suite]