Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Projet | Centre hospitalier Princesse Grâce, Principauté de Monaco : le projet Vasconi (01-11-2010)

Les architectes Claude Vasconi et Patrick Raymond (Architecte Associé, Monaco) ont conçu un hôpital comprenant deux entités principales distribuées à partir du niveau de référence devenu "véritable belvédère public". Les unités d’hospitalisation disposées par paires forment une onde, une courbe et contrecourbe qui confèrent une grande douceur à l’édifice.

Bâtiments Publics | Santé | Monaco | Vasconi Associés Architectes - Thomas Schinko

Note de présentation générale

Le Nouvel Hôpital Princesse Grâce de Monaco bénéficie d’un emplacement exceptionnel face à la mer et aucun obstacle - aucun édifice ne vient contrarier cette vue unique -.

Adossé à la falaise et au jardin exotique qui s’y développe, niché au creux de celle-ci en un des points culminants de Monaco-Ouest, situé à la sortie du tunnel de liaison avec le centre de la Principauté, ce nouvel ensemble bénéficie d’un cadre panoramique sans comparaison. Il valorisera et embellira de fait ce quartier dont il formera non seulement un édifice majeur, mais aussi un futur pôle d’excellence et de référence dans les nouveaux équipements hospitaliers. C’est aussi un pôle d’activités majeures eu égard à l’importance des personnes qu’il y emploie.

Le terrain dont l’emprise est très réduite - la présence de l’avenue Pasteur (haute et basse) - rend le sujet d’autant plus complexe mais également stimulant. Ainsi et conformément à la règle de la consultation, nous avons développé notre projet dans le strict respect de l’énoncé et de son emprise contractuelle, tout en disposant au mieux les différentes entités du programme - et selon les phasages souhaités par le maître d’ouvrage -, nous avons cependant cherché à réduire en deux séquences principales la réalisation de ce nouvel Hôpital - ce qui est apparu possible moyennant quelques dispositions que nous expliciterons (cf. note sur le calendrier de l’opération) -.

02(@VasconiRaymond).jpg Les critères essentiels de notre projet sont donc les suivants :

  • > réalisation de l’ensemble des unités d’hospitalisation dès la première phase (hors psychiatrie et lits des plateaux techniques) ;
  • > disposition de toutes les chambres avec vue sur la mer - cette spécificité nous apparaît être une incontournable évidence dans le site de Monaco - ;
  • > laisser libre et découverte l’avenue Pasteur haute pour ne pas rajouter un tunnel au tunnel existant et bénéficier ainsi d’une lumière naturelle optimale jusque dans les parties les plus basses de l’avenue Pasteur et des locaux et des services qui la bordent ;
  • > se distancier par rapport à l’unité d’habitation existante au Nord pour ne point la pénaliser et lui offrir un 'parterre' végétalisé, la terrasse du plateau technique du nouvel hôpital qui prolonge ainsi les frondaisons du jardin exotique ;
  • > généraliser la lumière naturelle et l’optimiser pour l’ensemble des services et départements hospitaliers, pour en assurer le meilleur fonctionnement.

Description du projet

03(@VasconiRaymond).jpg Il comprend deux entités principales distribuées à partir du niveau de référence - le niveau 0 - véritable belvédère public.

Les soubassements qui regroupent l’ensemble des niveaux inférieurs (de 0 à -8) s’organisent de part et d’autre de l’avenue Pasteur. Puissant socle minéral de pierre et recouvert d’une végétation spécifique, ce socle végétalisé tend à atténuer l’impact de l’édifice et prolonge ainsi les terrasses successives plantées et les alignements de cyprès du cimetière situé en contrebas.

Ce soubassement contient toutes les parties logistiques médicales et hôtelières - la dialyse et bien sûr l’ensemble des parkings dans sa partie Nord -. Depuis l’avenue Pasteur haute, une 'engravure' dans l’édifice permet la dépose des visiteurs et est reliée à la 'Galleria' de distribution de l’Hôpital (niveau 0) par des ascenseurs spécifiques.

04(@VasconiRaymond)_S.jpg La superstructure, véritable partie émergente de l’hôpital, s’élève au-dessus du niveau 0 - niveau de référence et contenant la Galleria 'publique' et le belvédère orienté plein Sud -. Les unités d’hospitalisation disposées par paires forment une onde, une courbe et contrecourbe qui confèrent une grande douceur à l’édifice. Toutes les chambres, dotées de loggias - 'Espace protecteur' en prolongement des chambres (voir note HQE) - s’ouvrent ainsi sur la mer et sur la cité en contrebas.

Elles sont directement reliées aux bureaux des médecins répartis sur différents niveaux et au plateau technique (Galerie des visiteurs ; niveau des consultations et de l’imagerie ; niveaux des blocs et des soins intensifs ; etc.), situés en partie Nord, par de puissants ascenseurs et monte malades. Les superstructures de cet ensemble représentent le véritable coeur du Nouvel Hôpital Princesse Grâce.

La Galerie publique raccordée au belvédère Sud dispose d’une vaste cafétéria et forme un lieu de rencontre et de convivialité entre les communautés de personnes.

05(@VasconiRaymond).jpg L’Hôpital accessible en tout point - à partir du niveau 0 (niveau de référence) par les voiries arrière, des avenues Pasteur haute et basse et du belvédère - n’est pas un édifice IGH. Afin de le sur-sécuriser, il est cependant doté de SAS généralement réservés aux immeubles de grande hauteur.

C’est un édifice lisse tout recouvert de façades de verre et de métal émaillé blanc dans ses superstructures. A l’inverse tout le socle - tout le fondement - et les soubassements qui ancrent cet édifice sur les coteaux monégasques sont minéraux, recouverts de pierre et de végétaux et intègrent les ouvertures vitrées linéaires.

La césure que forme le belvédère aère et rompt cet édifice qui développe de l’ordre de 70.000m² (hors parkings) et s’offre dans sa blancheur cristalline et son embase végétalisée.

06(@VasconiRaymond)_S.jpg Fiche technique

Centre hospitalier Princesse Grâce, Principauté de Monaco
Maître d’ouvrage : Principauté de Monaco
Maître d’oeuvre : Vasconi Associés, Claude Vasconi, Architecte Mandataire, Paris ; Patrick Raymond, Architecte Associé, Monaco
BET : INGEROP ; IOSIS
Surfaces : SHON : 80.000m²
1.200 places de parking
Montant des Travaux : 300M€ HT
Programme : Hôpital général
Programme : 13 salles d’opérations
Programme : 482 lits et places
Dates Concours : mai 2007

Cet article est paru en première publication sur CyberArchi le 14 mai 2008

Réagir à l'article


Album-photos |MARCIANO Architecture

2018, retour aux sources … après l’avoir fréquenté comme restaurant universitaire, j’ai eu la chance de repenser la transformation de l’Hexagone en bibliothèque et lieu de vie. Le voilà...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Elizabeth de Portzamparc

Le Musée de la Romanité de Nîmes, événement architectural et culturel contemporain, a été inauguré le 2 juin. Une monographie sur le travail d’Elizabeth de Portzamparc a été...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Parc Architectes

Cette année Parc Architectes traverse les frontières et les océans avec le démarrage des études pour le Centre culturel de la Polynésie française à Tahiti et sa sélection au concours...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Jean-Pierre Lott

2018 a été une année « sudiste » qui a vu l’achèvement de deux projets monégasques, le Stella et les Cigognes, le démarrage de la Villa Troglodyte toujours à Monaco. Mais aussi 2...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de RozO

Ce salon urbain réalisé par RozO pour Icade marque un renouveau de ces parcs d'activité en développant une autre relation au lieu de travail. RozO redessine l'ensemble des espaces extérieurs du site afin que ces...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Bruno Gaudin Architectes

Parmi les belles actualités de l'agence Bruno Gaudin Architectes, deux équipements culturels singuliers qui s'inscrivent dans une démarche de valorisation du patrimoine ont été récemment livrés. Un...[Lire la suite]