Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | ‘'Bien-vieillir' par Jakob+MacFarlane et Portal Thomas Teissier (09-03-2016)

Le groupe Cardinal et son partenaire montpellierain Helenis, associés à Jakob+MacFarlane et à l’agence d’architecture Castelnauvienne Portal Thomas Teissier, réaliseront sur le 1er îlot de la ZAC Eureka développée par la SERM, 6000 m² de logements, 3000 m² de bureaux et 1000 m² de commerces. Communiqué.

Logement collectif | France

Les 6 000 m² de logements de cet îlot abriteront une centaine d’appartements, dont des appartements adaptés aux seniors, connectés et numériques. Les 1000 m² de commerces pourront accueillir à la fois des commerces de proximité (boulangerie, restaurant…) et des services à la personne (salle de sport...), et les 3 000 m² de bureaux abriteront des entreprises liées à la silver economy ainsi qu’un espace de co-working.

Ce programme mixte et connecté favorisera l’échange : un écosystème social et numérique reliant les résidents et les actifs à la fois au sein de l’îlot et sur le monde extérieur.

03(@DR)_S.jpg Troisième collaboration entre le groupe Cardinal et l’agence d’architecture Jakob+MacFarlane

Après le Cube Orange, siège social du promoteur-designer, et le siège mondial d’Euronews, 2 réalisations situées dans le quartier emblématique de la Confluence à Lyon, ce nouveau projet en Languedoc-Roussillon réunira à nouveau les deux structures.

02(@DR)_B.jpgL’îlot 13 de la Zac Eureka par ses architectes, la possibilité d’une île…

L’îlot présente un côté extérieur fort et de caractère, qui protège et abrite, et un intérieur chaleureux et accueillant. La façade extérieure présente ainsi un élément en béton, creux et léger et en même temps protecteur, au dessin organique et géologique, qui rappelle la limite d’une île.

A l’intérieur, la forêt trouve sa place : un grand espace paysagé aux multiples déclinaisons s’étend en coeur d’îlot, et les façades deviennent plus légères, les formes plus facettées, de manière à ce que la nature puisse être aperçue et admirée depuis tous les coins.

C’est ainsi que les nouveaux habitants et utilisateurs peuvent s’installer, après avoir rencontré un territoire fertile et protégé, dans lequel la vie et les échanges peuvent se dérouler calmement. Les espaces de vie trouvent leur place en forte liaison avec un élément naturel qui relie et facilite la vie de la communauté.

Le premier îlot de la ZAC EUREKA sur la commune de Castelnau-le-Lez verra les travaux débuter en 2017 pour une livraison prévisionnelle fin 2018.

Réagir à l'article


tos2016

Visite |Baukunst, d'une splendide ambiguïté

L’histoire est un brin absurde. Sous une pluie drue, elle est encore plus difficilement intelligible. Adrien Verschuere, architecte et associé fondateur de Baukunst, s’efforce pourtant d’être clair. Il serait question...[Lire la suite]

Album-photos |Le centre d'innovation de Santiago ? Elemental, mon cher Watson

«La plus grande menace pour un centre d’innovations est l’obsolescence fonctionnelle et stylistique», affirme Alejandro Aravena. Aussi, le fondateur de l’agence chilienne Elemental a conçu un parti atemporel...[Lire la suite]


Visite |Baukunst, d'une splendide ambiguïté

L’histoire est un brin absurde. Sous une pluie drue, elle est encore plus difficilement intelligible. Adrien Verschuere, architecte et associé fondateur de Baukunst, s’efforce pourtant d’être clair. Il serait question...[Lire la suite]

Album-photos |Villefranche-sur-Mer : CAB à bonne école

«Ce projet est un hold-up sur le paysage», affirme Bita Azimi, associée de l’agence niçoise CAB. A quelques pas de la Citadelle Saint-Elme de Villefranche-sur-Mer (06), la nouvelle école maternelle livrée...[Lire la suite]

Présentation |Ca plane pour SOM !

«890 millions de dollars» pour un édifice «culturellement significatif». Le magazine anglophone Sourceable, spécialiste des questions industrielles, ne tarit pas d'éloges quant au nouvel aéroport...[Lire la suite]

Présentation |«Faire de l'architecture devient la part intime du projet», assure Joe Vérons

La technique n'est plus le sujet. En revanche, l'administration et la lutte face à la bureaucratie devient un enjeu majeur. Coûts et délais en découlent. Dans ce contexte, faire de l'architecture semble annexe voire...[Lire la suite]