vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Le centre de recherche Air Liquide par Michel Rémon (20-04-2016)

L’Atelier d’Architecture Michel Rémon a été désigné lauréat de la consultation pour le centre de recherche Paris-Saclay du groupe Air Liquide en juillet 2014 en tant que mandataire de l’équipede maîtrise d’œuvre. La livraison de ce projet est prévue pour janvier 2018 sur le site des Loges-enJosas sur le plateau de Saclay. Communiqué.

Architecture industrielle | Yvelines | Michel Rémon

Spécialisé dans la réalisation de bâtiment répondant à des programmes complexes (dans la recherche, l’hospitalier et l’industrie), l’Atelier d’Architecture Michel Rémon imagine pour Air Liquide un «bâtiment monde», un lieu de travail unique composé de 46 laboratoires fédérant 350 chercheurs. Cette opération, qui englobe des laboratoires de recherche, des bureaux, un showroom et des espaces de conférence, a l’ambition de devenir le flagshipdes sites scientifiques et technologiques français d’Air Liquide avec un potentiel de développement économique à l’échelle mondiale.

01(@MRemon).jpgParti architectural

L’Atelier d’Architecture Michel Rémon imagine un ensemble architectural et paysager composé d’une grande figure circulaire sur laquelle vient se régler le bâtiment. Le projet, flagshipdu site dédié à la recherche et au développement Air Liquide, constitue la première phase d’un réaménagement global. Cette grande figure en anneau s’ouvre sur un cœur vert et permet une mise à distance de la rue pour respecter le caractère résidentiel des alentours.

L’entrée étant au nord en contre-jour, Michel Rémon dessine un bâtiment héliotrope strictement positionné nord-sud qui s’oriente face à la course du soleil. Ainsi le bâtiment se parcourt de l’intérieur du nord vers le sud, face au soleil, à travers de grands voiles béton que l’on franchit progressivement. Cet axe central est éclairé de façon naturelle par la lumière qui filtre depuis différentes orientations est et ouest.

02(@MRemon).jpgTypologies

Le centre de recherche comprend des bureaux positionnés à l’ouest et ouverts sur le jardin au cœur du site ainsi que des laboratoires positionnés à l’est, accessibles depuis une voie périphérique. Ces deux typologies d’espaces s’imbriquent pour créer une « artère de la recherche » constituée de salles de réunions, d’espaces informels de rencontres, cafétéria. Lieu unique de convergence de toutes les circulations du bâtiment, cette artère de la recherche constitue le lieu de rencontre de tous les utilisateurs du bâtiment.

A l’entrée nord du bâtiment sont prévus les espaces communs destinés à accueillir et mettre en avant l’innovation du groupe : accueil, hall, showroom, auditorium... Le pavillon d’accueil invite les visiteurs vers le hall, un espace exceptionnel organisé sous une vaste coupole en structure gridshell. Le motif en forme de spirale a été dessiné et conçu par l’Atelier d’Architecture en étroite collaboration avec l’ingénierie Setec Bâtiment.

03(@MRemon).jpgParti Paysager

Le projet d’aménagement paysager imaginé par l’agence Laure Planchais s’attache à conjuguer les diverses fonctionnalités quotidiennes liées aux usages du lieu. Il rend également hommage à son attachement historique au domaine de Versailles et au rôle joué par le monde végétal dans l’histoire des sciences.

La première phase d’aménagement développe deux thèmes forts : la mise en scène de l’eau (miroir d’eau, fontaines...) et des plantations (collection d’arbres, témoignage vivant de plantes revenues dans les bagages des grands savants botanistes voyageurs). Le projet d’aménagement s’étendra dans une deuxième phase sur le reste du site Air Liquide.

Fiche technique

Maître d'ouvrage : Air Liquide
SDP: 14 000 m²
Réalisation : juillet 2014 - janvier 2018
Architecte mandataire: Atelier d’Architecture Michel Rémon
Paysagiste: Agence Laure Planchais
Concepteur lumière:Yann Kersalé
Programme : 48 laboratoires de recherche (1 440m² utiles) / Locaux associés (7 797m² utiles) /Accueil, auditorium, salle immersive (2 000 m² utiles)

Réagir à l'article


tos2016
vz

Chronique |AS.Architecture-Studio dans la ronde du modernisme triomphant

Dix fois moins cher que la Philharmonie de Paris dans un projet tout aussi coûteux ou presque. L’arithmétique des grands desseins est parfois surprenante. Le prix de la restructuration de la Maison de la Radio s'élève...[Lire la suite]

vz

Présentation |Couvrez cette architecture que je ne saurais voir

L’art urbain, le tag, le graff… trouvent leur aise dans des friches industrielles ou dans quelques interstices improbables. Il en allait d’une conquête du territoire. Depuis, la pratique s’est institutionnalisée...[Lire la suite]


vz

Actualité |MuCEM, le symbole de l'amateurisme d'Etat

La cour des comptes vient de publier ce 11 février 2015 son rapport public annuel dont l'un des chapitres porte sur le MuCEM. Le titre en est éloquent : 'Une gestation laborieuse, un avenir incertain'. La difficile gestion et la...[Lire la suite]

vz

Opinion |Botta : 1 Snøhetta : 0

En voilà un qui ne botte en touche ! Le célèbre architecte tessinois auteur du San Francisco Museum of Modern Art s'en prend ouvertement à l'agence norvégienne qui en a réalisé l'extension...[Lire la suite]

vz

Visite |Babin+Renaud, de rouille et de plots

Comptant 84 logements, un centre social, une halte-garderie, une bibliothèque et un centre d'animation, le bâtiment livré en janvier 2014 par les architectes Jean-François Renaud et Eric Babin dans le XVIIIe arrondissement...[Lire la suite]

vz

Présentation |Une Philharmonie treize fois moins chère !

Elle est belle, elle est belle ! 30 millions d'euros seulement ! Qui veut ? Qui veut ? Alors que les grandes villes européennes s’endettent pour construire de nouveaux équipements signés de Bâlois...[Lire la suite]