tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Edito | En burkini sur ma 3D (18-01-2017)

Une campagne électorale s'ouvre. Plus que de chômage, d'emploi, de relance économique, les thèmes «clivants» de la dépénalisation du cannabis ou encore du port du burkini affoleront rapidement les débats et feront les belles heures de joutes verbeuses. Autant, d'ores-et-déjà, s'y prêter !

France

Alors, le voile : oui ou non ?

Le voile à l'école ? A l'université ? Au travail ?

Mais quel voile ? Le foulard ? Le hidjab ? Le niqab ? Le jilbab ? Le tchador ? La burqa ?

Le voile printemps-été ? Le voile automne-hiver ?

Le voile à la plage ? Itsi bitsi burkini rouge et jaune à petits pois !

Tout ça reste loin de l'architecture. Encore que. Patratas !

Une perspective anglaise vient bouleverser la quiétude. Le projet est signé Allies and Morrison. Un bloc de 343 appartements situé dans la banlieue sud de Londres.

Jusque là, rien de quoi faire friser l'opinion.

L'architecture est plan-plan. Un brin rigide. Mussolinienne.

Au premier plan, sous un soleil de plomb, deux jeunes filles, en cheveux promènent bébé et toutou. Derrière elles, traversant la rue alors que le bonhomme est rouge (so shocking!) deux traders croisent le regard de deux jeunes femmes en jilbab revenant de leur après-midi shopping. Mazette !

Et la laïcité ? Bon sang, la perspective d'architecture n'est elle pas un espace laïc ??

Jusqu'alors, l'audace, en France, était, pour plus de diversité, de mettre des éléphants et des girafes devant une boutique Dolce Gagabanana mais de là à… enfin...à… ohlala ! Mon dieu !

En tout cas, si les plages sont désertées l'hiver, remercions infiniment les perspectives d'Allies and Morrison d'ouvrir un nouveau débat fon-da-men-tal !

Jean-Philippe Hugron

02(@DR)_S.jpg

Réagir à l'article


tos2016
elzinc novembre

Livre |L'architecture 'invisible' de Bernard Zehrfuss

Bernard Zehrfuss, Fitzcarraldo de Fourvière ? En s’appropriant les pentes de la colline sur laquelle, autrefois, se développaient les gradins de l’amphithéâtre de Lugdunum et en y logeant le musée...[Lire la suite]

elzinc novembre

Présentation |Un art de la douceur, Atelier Martel

Sur un élégant dossier consacré à la Maison d’Accueil Spécialisée pour épileptiques à Dommartin-lès-Toul, Atelier Martel fait figurer son nom en lettres capitales ainsi que les mots...[Lire la suite]

elzinc

Présentation |«Faire de l'architecture devient la part intime du projet», assure Joe Vérons

La technique n'est plus le sujet. En revanche, l'administration et la lutte face à la bureaucratie devient un enjeu majeur. Coûts et délais en découlent. Dans ce contexte, faire de l'architecture semble annexe voire...[Lire la suite]