vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Livre | Italo, moderno, porno  (08-02-2017)

Martin & Werner Feiersinger signent aux éditions Park Books deux étranges, et non moins remarquables, volumes* retraçant trois décennies d'architecture dans le nord de l'Italie. L'exercice, inclassable, ne manque pas d'éveiller la curiosité en plus d'offrir l'occasion d'une lecture au bon souvenir d'une génération oubliée.  

Italie

Park Books, en éditant cet ouvrage, a visé juste. Deux ans après la Biennale d'Architecture de Venise conduite par Rem Koolhaas, le modernisme avait fait son retour en grâce. Les expositions présentées dans les pavillons nationaux faisaient la part belle aux clichés d'époque excitant la curiosité des visiteurs.

Historique ? Encyclopédique ? Hors sujet ? Le thème imposé, s'il n'a pas initié un mouvement de redécouverte, l'a amplement porté pour lui donner une plus grande assise.

02()_S.jpg

L'exercice consenti par les frères Martin & Wener Feiersinger, respectivement architecte et artiste-photographe, tous deux viennois, s'inscrit parfaitement dans cette même logique.

Plus qu'un inventaire, les deux auteurs proposent une compilation. Un essai signé Otto Kapfinger, architecte, intégré au premier volume, compare cette démarche à une «recherche sentimentale». «Ce livre dit, tout d'abord en images, l'histoire d'une architecture contemporaine à travers le regard de 'dilettantes'» écrit-il.

03(@WFeiersinger)_B.jpgLe mot pourrait paraître, à bien des égards, brutal. Son étymologie puise ses racines dans l'italien, dilettante, celui qui se délecte. Otto Kapfinger précise toutefois l'utiliser selon un sens plus noble défini par Egon Friedell, écrivain autrichien fin-de-siècle, pour qui «l'énergie vitale demeure dans toutes les activités aussi longtemps qu'elles sont pratiquées de façon amateur».

Aussi, ce travail est avant tout le fruit «d'expéditions excentriques», «sans commission», «sans systématisation». La vision est subjective et ne répond d'aucune méthode scientifique.

Les deux volumes, l'un rouge, l'autre bleu, particulièrement épais, constituent de beaux objets, agréables au toucher, mais aussi deux beaux objets non identifiés : ni catalogue, ni monographie...pas même guide d'architecture !

En propos liminaires, Arno Ritter, critique d'architecture, y voit davantage «un journal de bord». Certes, il n'y a ni date, ni mémo à même de trahir l'intention mais seulement des photographies illustrant des réalisations érigées entre 1946 et 1976 dans «le nord de l'Italie». Plusieurs années de voyages se sont retrouvées abondamment documentées.

Si la démarche ne recherche pas l'exhaustivité et qu'elle ne s'émancipe pas de choix subjectifs voire d'attirances personnelles, elle n'en renonce pas moins au sérieux. Chaque bâtiment est accompagné d'une notice descriptive. Les biographies de leurs auteurs sont également offertes ainsi qu'une brève bibliographie.

04(@WFeiersinger)_B.jpgCes deux ouvrages, rigoureux, répondent ainsi à ce désir, sinon à cette appétence contemporaine, de redécouvrir un passé récent parfois injustement rejeté. Cette gourmandise pour les projets modernes, brutalistes, proliférants… appelle ce goût de voir, au moins par la photographie, ces constructions oubliées comme en témoigne la multiplication de sites et autres blogs à ce sujet voire de comptes twitter ou instagram – réseaux sociaux obligent – faisant la part belle au #pornarchitecture.

Ces deux bibles illustrées du modernisme italien – ou peut-être des modernismes italiens tant la production architecturale semble, sur ces décennies, protéiforme – marqueront vraisemblablement un temps et se feront rapidement, dans une bibliothèque digne de ce nom, des références incontournables.

Jean-Philippe Hugron

*ITALO MODERN 1, Architecture in Northern Italy 1946–1976 ; auteurs : Martin & Werner Feiersinger ; Editeur : Park Books ; 352 pages ; 45 euros.
http://www.park-books.com/index.php?lang=en&page=books&view=co&booktype=order_1_releasedate&subject=1&artist=all&author=all&pd=pb&book=757

ITALO MODERN 2, Architecture in Northern Italy 1946–1976 ; auteurs : Martin & Werner Feiersinger ; Editeur : Park Books ; 552 pages ; 48 euros.
http://www.park-books.com/index.php?lang=en&page=books&view=co&booktype=filter_5_title&subject=1&artist=all&author=all&pd=pb&book=758

Réagir à l'article


tos2016
elzinc

Album-photos |Le centre d'innovation de Santiago ? Elemental, mon cher Watson

«La plus grande menace pour un centre d’innovations est l’obsolescence fonctionnelle et stylistique», affirme Alejandro Aravena. Aussi, le fondateur de l’agence chilienne Elemental a conçu un parti atemporel...[Lire la suite]

elzinc

Album-photos |La Trinité : CAB est d'Equerre

«Ce bâtiment est tel un fond de scène. Nous l’évoquons comme une infrastructure et nous nous sommes servis de l’architecture pour faire de l’urbanisme», affirme Marc Botineau, associé de CAB....[Lire la suite]



elzinc

Présentation |Fernando Menis, volcan, soupe et kilomètre zéro

Depuis Tenerife, Fernando Menis imagine une architecture tellurique, quasi volcanique. La plupart de ses édifices sont d’imposantes structures minérales, plus ou moins torturées, autant que peuvent l’être...[Lire la suite]