vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Actualité | RCR ! Pritzker ? Vous avez dit RCR ? (01-03-2017)

Oui RCR. Mais RCR en Espagne ? RCR en Espagne ! RCR du Musée Soulages ? Oui, oui ! Rafael Aranda, Carme Pigemand et Ramon Vilalta. Ceux là qui promettent aussi une informe pâtisserie sur la pointe amont de l'Ile Seguin, à Boulogne-Billancourt. Oui, Pritzker... Etonnant non ?

Pritzker | France | RCR Arquitectes

L'annonce du Pritzker Prize est toujours l'occasion de paris osés : Calatrava ? Chipperfield ? Lacaton-Vassal ? Kéré ? Chacun y va de son souhait... Mais qui aurait bien pu parier sur RCR ?

C'est beau, c'est intelligent... qui plus est...catalan... mais de là à miser sur ce trio pour un prix Pritzker... Difficile à croire !

Et pourtant, les jeux sont faits ! C'est, une nouvelle fois, une architecture hispanophone – si tant est qu'elle puisse exister – qui remporte la distinction suprême. L'année dernière, Alejandro Aravena, chilien, avait toutefois été couronné pour sa démarche «engagée» plus que pour sa griffe latine.

Aujourd'hui, après avoir, pendant plusieurs années, versé dans le lamento moralisateur, le Pritzker Prize s'en retourne vers une agence dont la production est aussi fine que remarquable... comme bien d'autres en Espagne et ailleurs.

Où se nicherait donc ce petit plus qui ferait de RCR l'exception sur une scène architecturale espagnole de haut niveau ? Pourquoi RCR plutôt que Campo Baeza ? Pourquoi RCR plutôt que Francisco Mangado ?

Peut-être faut-il s'en retourner vers le mélo zumthoresque qui transparaît dans les propos du jury : «[les trois associés] ont établi leur agence […] à Olot, leur village de Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, résistant ainsi à l'appel de la métropole et favorisant la proximité avec leurs racines». Mais s'il fallait suivre cette logique, pourquoi ne pas choisir un Caminada qui construit des étables au fin fond de sa vallée en Suisse... plus qu'une agence qui, grâce à l'appel de la métropole justement, réalise des équipements culturels à plusieurs millions d'euros dans toute l'Europe ? Sans doute l'équilibre «glocal» est-il porté en exemple... Il reste à discuter.

02(@HisaoSuzuki)_S.jpgAutre particularité, le jury accorde pour la première fois ce prestigieux prix à trois associés. La fondation Hyatt, laquelle porte ce prix, livre un message nouveau quant à la reconnaissance d'une approche plus collaborative de l'architecture.

Un Pritzker Prize pour RCR n'est donc pas un mauvais choix. Son enjeu reste toutefois difficilement compréhensible. Peut-être faut-il, après tout, ne pas trop attendre de cette distinction et relativiser sa portée politique voire historique... 

Jean-Philippe Hugron

Réactions

nestor66 | occitanie pays catalan | 06-03-2017 à 11:34:00

ah les pisse-vinaigre !!! (pour ne pas dire plus) et les aigris de la critique architecturale
nestor66

Dev | Archi | RRA | 02-03-2017 à 14:33:00

Certes, noir c'est noir, mais il y a de l'espoir de voir des agences de tailles moyennes qui peuvent prétendre à des reconnaissances de ce genre. Nous entendons parler trop souvent de starchitectes et de projet spectaculaires, qui sont à des années lumières du quotidien de chacun. Donc, oui, Monsieur Hugron, démocratisons l'architecture!

Réagir à l'article


tos2016
elzinc novembre

Visite |CAB, hold-up sur le paysage

CAB, encore CAB. La CAB, dit-on d’ailleurs. Equerre en poche, un coup de projecteur inespéré pour l’agence niçoise. Au Courrier de visiter la réalisation primée à La Trinité ainsi...[Lire la suite]

elzinc

Album-photos |La Trinité : CAB est d'Equerre

«Ce bâtiment est tel un fond de scène. Nous l’évoquons comme une infrastructure et nous nous sommes servis de l’architecture pour faire de l’urbanisme», affirme Marc Botineau, associé de CAB....[Lire la suite]



elzinc

Actualité |Niemeyer, d'outre-tombe

Cinq ans après sa mort, l'architecte brésilien promet encore des chantiers et des réalisations. Le dessin aurait été imaginé peu avant sa mort en 2012. Son commanditaire promet sa concrétisation d'ici...[Lire la suite]