Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Herault Arnod Architectes, l'art de la composition universitaire (15-03-2017)

«La parcelle est située à l’interface de deux logiques urbaines très différentes : d’un côté un quartier moderne, composé de vastes espaces publics et de bâtiments de grandes dimensions, de l’autre le centre-ville historique, composé d’immeubles plus petits avec toits en ardoises. L’un des enjeux du projet est l’articulation des échelles de la ville traditionnelle et de la ville moderne, à la fois par l’organisation des volumes et la disposition des fonctions», notent Isabel Herault et Yves Arnod, architectes de cette «Cité Internationale» qui comprend un centre sportif, une résidence pour chercheurs, un restaurant universitaire et le siège de l'université de Bretagne-Loire. «L’imbrication des quatre programmes, qui sont totalement indépendants au niveau de leur fonctionnement, est incluse dans un système de façade au rythme vertical qui alterne aluminium et verre, unifiant l’ensemble dans une enveloppe transparente et brillante. Le projet s’ouvre sur toutes ses faces, laissant percevoir les activités à l’intérieur afin d’apporter du mouvement et de la vie, d’animer l’espace public», affirment les architectes. Découverte en images.

Rennes | Hérault Arnod Architectes

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Pierre-Alain Dupraz

Après une riche année 2017, notamment avec les 1ers prix obtenus pour deux concours majeurs sur Genève que sont l’aménagement de la rade et la réalisation de la Cité de la musique, ce dernier en...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'AZC

L’équipe AZC vous souhaite à tous, Une Bonne Année 2019 ![Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Atelier(s) Alfonso Femia

Atelier(s) Alfonso Femia est la nouvelle dénomination de l’agence 5+1AA depuis 2017.  Les Atelier(s) Alfonso Femia développent des projets participant à la transformation des villes méditerranéennes et...[Lire la suite]

Une villa possède une relation unique, poétique avec son parc ; un dialogue fait de références visuelles et de perceptions, de relations collectives et «intimes». Notre proposition veut créer un moment de réflexion afin de permettre à la Villa Bo