tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Brenac & Gonzalez, façade pour mise en Seine (03-05-2017)

L'architecture tertiaire est aussi une question d'image. A Boulogne-Billancourt, peu après la rotonde datée du siège de TF1 et à proximité directe d'un projet méconnu de Christian de Portzamparc – des immeubles sur pilotis abritant Canal Plus – l'agence Brenac & Gonzalez a restructuré un ensemble de bureaux datant des années 90 dont la situation, face à la Seine, appelait la plus grande attention plastique. De surcroît, ce projet devait corriger un certain nombre de points négatifs : «exposition aux bruits routiers, absence de protection solaire sur des façades très exposées, ancrage au sol ambigu et résiduel qui pénalise le rez-de-chaussée». Pour ce faire : une façade ! Le dispositif a été imaginé pour «unifier les volumétries, renforcer la transparence et la visibilité du hall et changer la perception de l’échelle en regroupant trois trames, soit 4,05 mètres», indiquent les architectes. «Avec ses façades prismatiques, l’édifice fabrique désormais une identité spécifique et reconnaissable qui joue sur la perception de l’échelle et réactualise l’esthétique de l’édifice au service de la performance environnementale. Il en résulte une image élégante et précieuse», soulignent-ils.

Bureaux | Boulogne-Billancourt | Atelier d'Architecture Brenac & Gonzalez

Réactions

open eyes | archi | idf | 04-05-2017 à 10:03:00

ça, ce n'est pas l'architecture mais 'real estate'!
il y a une grande différence.
très mauvais bâtiment...

Réagir à l'article


tos2016

elzinc

Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Sud et la nouvelle condition de l'architecte

David contre Goliath. Et vice versa. L’un tient généralement le bon rôle. L’autre non. Qui plus est, en lieu d’un géant, il s’agit d’une réussite et comme toujours, en France, le...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |FUSO, les trois jamais à l'étroit

«Voyez avec notre avocat». La phrase pourrait en effrayer plus d'un. Elle se veut, bien au contraire, rassurante. Le troisième homme de l'agence parisienne FUSO, Ghislain Grotti, est un professionnel du droit des affaires. La...[Lire la suite]