Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Synagogue et exercice de style (31-05-2017)

La forme ferait-elle la fonction ? L'architecte religieuse judaïque ne dépend d'aucunes prescriptions formelles. En hébreu, la synagogue, ou bet haknesset, signigie la maison d'assemblée. Ce sont donc les hommes qui, réunis en cet endroit, donnent la fonction à une construction. Sa sacralité vient, quant à elle, des objets qu'elle renferme. Ceci étant dit, l'architecture contemporaine joue de symboles et d'images. Dans le cadre d'un centre juif promis à San Francisco non loin de l'université de Drexel, Natoma Architects a pris le parti d'une façade inspirée d'un chandelier à sept branches, la menorah. Visite en images.

Cultes | Brique | San Francisco

03()_B.jpg
Photographe : Richard Barnes
Afficher en plus grand

05()_S.jpg
Photographe : Stanley Saitowitz
Afficher en plus grand

06()_B.jpg
Photographe : Richard Barnes
Afficher en plus grand

07()_B.jpg
Photographe : Richard Barnes
Afficher en plus grand

13()_B.jpg
Photographe : Stanley Saitowitz | Natoma Architects Inc
Afficher en plus grand

08()_S.jpg
Crédit : Stanley Saitowitz | Natoma Architects Inc
Afficher en plus grand

09()_S.jpg
Crédit : Stanley Saitowitz | Natoma Architects Inc
Afficher en plus grand

10()_S.jpg
Crédit : Stanley Saitowitz | Natoma Architects Inc
Afficher en plus grand

Réagir à l'article





Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]

Portrait |Avec Michel Rémon, faire le mur !

Faire, agir, contempler… quelques mots d'ordre pour Michel Rémon. Toutefois l'architecture n'est pas le centre du tout. L'usager, l'habitant, le patient, le lecteur, le sportif… tous ces individus qui peuplent chaque construction...[Lire la suite]


Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]