tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Actualité | Minoru Yamasaki : marque funèbre déposée (20-09-2017)

Si les tours jumelles du World Trade Center disparues le 11 septembre 2001 étaient parmi les édifices les plus connus du monde, nombreux sont ceux à ignorer jusqu'au nom de son architecte : Minoru Yamasaki. Décédé en 1986, l'homme renaît d'outre tombe. Une agence de Détroit, sur sa trace, reprend son nom...

Etats-Unis | Minoru Yamasaki 

La dépêche signée Detroit Free Press et datée du 14 septembre 2017 peut étonner. Elle annonce fièrement l'ouverture d'une agence d'architecture à Détroit...au nom de Minoru Yamasaki. Qu'un cabinet décide de s'implanter dans la ville sinistrée serait un événement annonçant un possible renouveau urbain.

Sauf que Minoru Yamasaki est décédé...

L'architecte américain, né à Seattle en 1912 a fait ses armes dans les années 30 à New York chez Shreve, Lamb & Hermon qui réalisaient alors l'Empire State Building. Quarante ans plus tard, l'homme de l'art acheva la construction des tours jumelles du World Trade Center dont il avait reçu la commande.

Disparu en 1986, il laissait derrière lui de nombreuses réalisations emblématiques de par le monde. L'homme avait notamment marqué de sa présence Détroit où il avait fondé sa pratique en 1945.

Trente ans après la mort de l'architecte, la création, à Detroit, d'une entreprise dénommée Yamasaki Inc. ne peut que troubler l'esprit. Certes, SOM continue de porter les initiales de ses feus fondateurs… mais les lettres associées en acronyme restent un tant soit peu abstraites… Yamasaki Inc. ne l'est franchement pas...

02(@MCAD)_B.jpg

La nouvelle entreprise a été créée par Robert Szantner. Architecte, il a débuté sa collaboration avec Yamasaki deux ans avant sa mort. Au décès de son employeur, il s'est vu confier les rênes de l'agence. L'homme a fait, entre temps, l'acquisition de la propriété intellectuelle mais aussi...du nom de l'architecte.

En 2009, installée à Birmingham, dans l'Alabama, Yamasaki Associates, Inc. (connue jusqu'en 1986 sous le nom de Minoru Yamasaki Associates, Inc.) a fait faillite, souffrant de la crise des subprimes.

En 2017, l'agence renaît sans son illustre fondateur mais sous son patronyme. Cette macabre résurrection ne laisse pas d'étonner et montre combien, en matière d'architecture, un nom devient une marque ; de grandes agences se montrent aujourd'hui prêtes à vampiriser de talentueux défunts…

Business is business. Bientôt Richard Neutra Inc. ou Marcel Breuer Company...

Quoi qu'il en soit, Détroit y verra sûrement le symbole de sa propre renaissance.

Jean-Philippe Hugron

Réagir à l'article


tos2016

elzinc

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo
elzinc novembre

Portrait |Carl Fredrik Svenstedt, Swedish connection

Parisien, Suédois, formé aux Etats-Unis, ayant grandi au Canada, Carl Fredrik Svenstedt est un étrange hybride culturel. Architecte, il joue, derrière une apparence sage, des contradictions. Un goût pour la...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]