Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Un premier mémorial (18-10-2017)

Le premier ensemble monumental des Emirats Arabes Unis commémore, à Abu Dhabi, les Soldats servant la Nation. Le projet imaginé par l'agence UAP et par l'artiste britannique Idris Khan a remporté l'American Architecture Prize 2017 dans la catégorie des bâtiments culturels. Le Mémorial est composé de 31 «tables» d'aluminium haute de 23 mètres. L'ensemble, selon ses concepteurs, doit éveiller des sentiments d'unité, de force et de fierté. Visite en images.

Culture | Aluminium | Abu-Dhabi

02()_S.jpg
Photographe : UAP
Afficher en plus grand

03()_S.jpg
Photographe : UAP
Afficher en plus grand

04()_B.jpg
Photographe : UAP
Afficher en plus grand

05()_B.jpg
Photographe : UAP
Afficher en plus grand

06()_S.jpg
Photographe : UAP
Afficher en plus grand


Photographe : UAP
Afficher en plus grand

08()_B.jpg
Photographe  : UAP
Afficher en plus grand

09()_B.jpg
Photographe  : UAP
Afficher en plus grand

10()_B.jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

11()_B.jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

12()_S.jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

13()_S.jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

14().jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

15()_B.jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

16().jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

17().jpg
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

18().jpg
Détail
Crédit : UAP
Afficher en plus grand

Réagir à l'article





Portrait |Emmanuelle Colboc, comme une feuille délicate sous un rocher

Apposer quelques mots sur l’acte de bâtir. L’ambition est née d’un constat simple ; «Nous parlons d’architecture de façon trop compliquée, ce qui, de fait, l’éloigne du...[Lire la suite]

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]


Portrait |Samuel Delmas, archi-sensible

Crèches, unités psychiatriques, centres de formation… En somme, des programmes de la banalité. Samuel Delmas transmue ce quotidien en espaces de qualité. Son art est, de fait, précis. Il repose sur «le...[Lire la suite]