Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Les sinusoïdes de Smith Vigeant (29-11-2017)

Conçu par Smith Vigeant architectes, le nouveau centre de découverte et de services pour le parc national Sépaq des Îles-de-Boucherville au Canada se caractérise par ses lignes courbes. «Les pourtours ondulés ont été méticuleusement placés pour minimiser la coupe d’arbre et encourager le visiteur à se promener autour du bâtiment en découvrant progressivement l’espace. Le mouvement fluide est accentué par un voilage texturé : une succession de lattes de bois couvrant le revêtement tout autour du bâtiment. Ce voilage agit également comme filtre lumineux et produit des ombres dansantes au sol qui rappellent le feuillage des saules avoisinant», expliquent les architectes. Le projet a été récompensé par deux prix au American Architecture Prize 2017. Découverte en images.

Bois | Canada

02()_S.jpg
Photographe : Adrien Williams
Afficher en plus grand

03()_S.jpg
Photographe : Adrien Williams
Afficher en plus grand

04()_B.jpg
Photographe : Adrien Williams
Afficher en plus grand

05().jpg
Crédit : Smith Vigeant Architectes 
Afficher en plus grand

07().jpg
Crédit : Smith Vigeant Architectes 
Afficher en plus grand

08()_B.jpg
Crédit : Smith Vigeant Architectes 
Afficher en plus grand

Réagir à l'article


Portrait |FUSO, les trois jamais à l'étroit

«Voyez avec notre avocat». La phrase pourrait en effrayer plus d'un. Elle se veut, bien au contraire, rassurante. Le troisième homme de l'agence parisienne FUSO, Ghislain Grotti, est un professionnel du droit des affaires. La...[Lire la suite]




Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]


Portrait |Samuel Delmas, archi-sensible

Crèches, unités psychiatriques, centres de formation… En somme, des programmes de la banalité. Samuel Delmas transmue ce quotidien en espaces de qualité. Son art est, de fait, précis. Il repose sur «le...[Lire la suite]