Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Actualité | L'architecture est aussi...un business ! (25-04-2018)

Combien raillent l’image de l’architecte-artiste ? Poète maudit habillé de noir, certes, mais aussi entrepreneur et gérant… ces deux gros mots qui amènent l’art de bâtir vers les basses considérations économiques. L’école d’architecture de Versailles (ENSA-V) promet de changer la donne en lançant un double diplôme en partenariat avec...l’ESSEC.

France

Les écoles nationales supérieures d’architecture (ENSA) souffrent de leur isolement...géographique, certes, mais aussi administratif. Publiques, elles dépendent toutes du Ministère de la Culture et non du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Dans ces circonstances, les passerelles sont rares entre les disciplines et les ENSA semblent faire bande à part…

Dans leur isolement, elles forment avec plus ou moins de réussite quantité d’étudiants. La tâche considérable conduit à des querelles entre enseignements théoriques et pratique, entre histoire et ingénierie, entre technique et art plastique.

Dans ces combats d’un autre âge, quasi soixante-huitards, d’autres disciplines juridiques ou économiques pourraient avoir davantage de place au sein de l’enseignement.

L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles, dirigée par Jean-Christophe Quinton, a pris l’initiative de lancer avec l’ESSEC Business School un double diplôme dans le but de former une nouvelle espèce hybride... des «architectes-managers».

L’ENSA-V assure que ce double cursus formera «aux pratiques professionnelles novatrices dans le domaine architectural et urbain, caractérisées par l’interdisciplinarité et la gouvernance complexe des projets».

«Les étudiants de l'ENSA-V pourront dès la troisième année (L3) suivre un programme de
sensibilisation au management et intégrer le double diplôme après leur première année de master (M1) sous la forme d'un cursus alterné. Ils suivront à l'ESSEC des cours fondamentaux dans les grandes disciplines du management – finance, marketing, économie – et choisiront leurs cours de gestion en fonction de leur projet. Les expériences professionnelles et internationales viendront compléter les enseignements théoriques
», prévient l’école.

Le propos fonctionne aussi dans l’autre sens et les étudiants de l’ESSEC pourront dès l'année de pré-Master suivre un programme de «sensibilisation à l'architecture» puis intégrer le double diplôme lors d'un cursus alterné entre les deux établissements. «L'enseignement qu'ils recevront intégrera plusieurs projets architecturaux et urbains, une initiation à la recherche, la préparation d'un mémoire ainsi que des cycles de conférences tournées vers la pratique professionnelle», explique l’ENSAV.

Voilà qui présage l’avenir autant d'ailleurs que ces agences d’architecture qui, aujourd’hui, dès qu’elles le peuvent, misent sur le «développement» et intègrent dans leur équipe des «commerciaux» pour se montrer davantage agressives sur un marché éminemment concurrentiel.

Jean-Philippe Hugron

Réactions

Eglantine | paris | 27-04-2018 à 16:38:00

"dans l’autre sens et les étudiants de l’ESSEC pourront dès l'année de pré-Master suivre un programme de «sensibilisation à l'architecture» puis intégrer le double diplôme lors d'un cursus alterné entre les deux établissements. " : Ce serait pour former au métier de promoteur ?

Richard meilleur | 25-04-2018 à 23:28:00

J'achète. Excellent. Et on sait bien que ça va les rendre plus attractif sur le marché de l'emploi, belle initiative.

Réagir à l'article





Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]


Portrait |La fine équipée de Monica Donati

Le collectif avant tout ! Monica Donati s’empresse de présenter tous ses collaborateurs. Elle évoque même avec enthousiasme un nouveau projet d’association - 300% - qu’elle monte avec Margot-Duclot et Paul...[Lire la suite]