Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Une architecture post-traumatique (23-05-2018)

Un typhon, particulièrement violent, ravageait en 2013 un orphelinat situé en bord de mer, à Tacloban, aux Philippines. Sa reconstruction est décidée, plus loin, dans les terres. Ce processus difficile n’est possible qu’à l’aide d’architectes. Un Norvégien, Alexander Eriksson Furunes, associé à un Philippin, Sudarshan V. Khadka Jr., ont fait de cette exercice une démonstration. «Bien qu'il existe un argumentaire selon lequel les architectes sont les moins nécessaires après une catastrophe naturelle, un processus collaboratif de planification, de conception et de construction peut permettre aux personnes touchées par le désastre d'avoir leur mot à dire», affirment-ils. Autrement dit, si l’urgence détourne les populations de l’art de bâtir, il appartient aux architectes de jouer un rôle bien au-delà de la seule conception d’un nouvel abri. Ici, les équipes de l’orphelinat mais aussi les enfants ont fait part de leur souhait : un lieu ouvert qui soit robuste, un lieu protecteur qui soit élégant. Le traumatisme aliment vertement l’antinomie… aux architectes d’y répondre savamment avec des artisans locaux. In fine, c’est une architecture «vernaculaire et contemporaine» que le duo signe au plus grand plaisir d’une communauté qui se voit ainsi comprise.

Education | Asie

02()_B.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

03()_B.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

04()_S.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

05()_S.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

06()_B.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

07().jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

08()_S.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

09()_S.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

10().jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

11().jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

12()_B.jpg
Crédit photo : Alexander Eriksson Furunes
Afficher en plus grand

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Silvio d'Ascia Architecture

L’agence Silvio d’Ascia Architecture a livré en 2018 le projet « O’rigin », un immeuble de bureaux qui revendique une simplicité intemporelle à travers une architecture de pierre. L’agence...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Atelier(s) Alfonso Femia

Atelier(s) Alfonso Femia est la nouvelle dénomination de l’agence 5+1AA depuis 2017.  Les Atelier(s) Alfonso Femia développent des projets participant à la transformation des villes méditerranéennes et...[Lire la suite]

Une villa possède une relation unique, poétique avec son parc ; un dialogue fait de références visuelles et de perceptions, de relations collectives et «intimes». Notre proposition veut créer un moment de réflexion afin de permettre à la Villa Bo


Album-photos |L'année 2018 de THE architectes

2018 fut une année studieuse pour THE architectes : 3 concours remportés (130 logements à Saint Herblain, 126 logements à Carquefou, 29 logements Zac Erdre Porterie) ; 4 chantiers démarrés à Vitry,...[Lire la suite]