Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Héctor Barroso, un architecte terre à terre (03-10-2018)

Au Mexique, a Valle de Bravo, le Taller Héctor Barroso s’est appliqué dans le cadre d'un projet portant sur la conception de cinq maisons à utiliser les ressources locales notamment la terre excavée lors du chantier. «Chaque maison - identique dans sa typologie - se compose de six volumes disposés de manière à créer un patio central. Celui-ci offre des vues, le silence et l'intimité. Au nord, les volumes sont solides et fermés. Au sud, ils s'ouvrent sur le jardin et la forêt, alimentant l'intérieur en lumière du jour», résume l’architecte. Simple et efficace. 

Logement individuel | Terre | Mexique

02()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

03()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

04()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

05()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

06()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

07()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

08()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

09()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

10()_B.jpg
Crédit : Taller Héctor Barroso
Afficher en plus grand

11()_B.jpg
Crédit : Taller Héctor Barroso
Afficher en plus grand

12()_S.jpg
Crédit : Taller Héctor Barroso
Afficher en plus grand

Réagir à l'article





Portrait |Les mégalo-structures de Jon Jerde, un hommage

Il n'est pas dans l'habitude du Courrier de l'Architecte de tenir un carnet et de publier les nécrologies convenues en ces tristes occasions. L'exception fait toutefois la règle. Jon Jerde est décédé le 9...[Lire la suite]

Portrait |Nuno Teotónio Pereira, le modernisme contre Salazar

Dans la lignée des reconnaissances tardives, après Frei Otto, lauréat du Prix Pritzker 2015, Nuno Teotónio Pereira s’est vu récompensé le 13 avril 2015, à 93 ans, du Prix de...[Lire la suite]


Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]