Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | Kevin Roche en quelques projets (06-03-2019)

Pouah ! Murs rideaux et façades mirroirs ! Biduloïdes symétriques, pseudo classiques… post-modernistes ! L’oeuvre de Kevin Roche porte, à première vue, tous les tics d’une époque désormais honnie : les années 80. C’est pourtant méconnaître le rôle de l'homme dans le développement de l’architecture tertiaire mais aussi dans la conception de projets muséographiques modernes.  Redécouverte à travers quelques documents graphiques d’une œuvre malmenée par les a priori rapides.

02(@KRJDA)_B.jpg

FORD FOUNDATION HEADQUARTERS – 1968

Ce projet situé à New York est l’occasion de développer le programme rare d’une fondation privée. L’ambition philanthropique de l’institution est retranscrite dans son architecture. Un vaste atrium – le premier du genre – créé un entre-deux généreux. Cette figure sera par la suite copiée jusqu’à devenir un tic programmatique dans de nombreux projets tertiaires.

 

03(@KRJDA).jpg

CENTRE DES BEAUX-ARTS DE L’UNIVERSITÉ DU MASSACHUSETTS – 1974

Le Centre des Beaux arts a été conçu a deux échelles : une « super échelle » relevant presque de la méga-structure, l’autre à la mesure plus intime du piéton. L’ensemble a été conçu comme un espace de promenade mettant en relation les différents sites du campus.

09(@KRJDA)_S.jpg

NEW HAVEN COLISEUM - 1972

Le New Haven Coliseum, démoli en 2007, était situé à New Haven, dans le Connecticut. Le complexe comprenait une arena, une salle d'exposition et un parking. L’enceinte sportive pouvait accueillir des épreuves de hockey, de basket-ball et de boxe (9 000 sièges pour le hockey, 10 200 sièges pour le basket-ball et 11 500 sièges pour la boxe). La salle d'exposition offrait de nombreuses possibilités d’aménagement sur 3500 m². L’ensemble était desservi par deux rampes d'accès à double hélice, une à chaque extrémité du parking pouvant accueillir jusqu'à 2 400 voitures. Placer les espaces de stationnement au-dessus de l’arène permettait en plus de créer un toit unitaire pour le complexe, de permettre un accès facile aux différents équipements.

Le projet a malheureusement été bâclé et bien des intentions d’origine n’ont pas été mises en œuvre faute de moyens financiers suffisants.

05(@KRJDA).jpg

DEERE & COMPANY CORPORATE HEADQUARTERS – 1978

L’expérience accumulée dans la conception de programme tertiaire a conduit l’agence à développer de grands sièges sociaux que d’aucuns considéreraient aujourd’hui comme étant de remarquables campus. Si ce projet est l’occasion de travailler la grande échelle, il est aussi celui de penser la matérialité d’une architecture. L’acier Corten y est mis en œuvre dans des proportions quasi inédites.

08(@KRJDA).jpg

UNION CARBIDE CORPORATION WORLD HEADQUARTERS – 1982

Pour réaliser ce projet, une enquête fut spécialement menée. 200 heures d’entretien auprès des employés de la compagnie ont été comptabilisées. Les enjeux économiques ont été spécifiquement étudiés jusqu’au déplacement de certains cloisonnement en cas d’évolution. In fine, 2300 bureaux ont été créés avec, pour tous, une vue sur le paysage forestier du Connecticut. Deux corridors de circulation principaux relient des zones de bureaux à un bâtiment central où sont situés des services tels que des salles de conférence, des salles de réunion, des bureaux de direction. Le bâtiment central contient également l'entrée des visiteurs, qui est accessible par deux routes traversant le bâtiment et assurant une séparation coupe-feu et une ventilation entre bureaux et parking. Un monstre pour les uns, un vaisseau intergalactique pour les autres… 

10(@KRJDA)_S.jpg

MERCK AND COMPANY WORLD HEADQUARTERS – 1987

Pour faciliter la communication et minimiser les distances de marche des employés, ainsi que pour permettre au bâtiment de s’adapter au terrain en pente, un plan directeur imbriquant trois hexagones  a été mis au point. La phase I consiste en un hexagone unique, revêtu de granit espagnol et de fenêtres en verre gris isolant à haute efficacité énergétique.

Tous les parkings ont été placés sous le bâtiment dans un anneau continu sur deux niveaux. Un atrium traverse verticalement tous les étages reliant le hall principal, la cafétéria et le centre de conférence. Des modules peuvent dès lors être ajoutés jusqu'à ce que la forme hexagonale soit complétée. 

07(@KRJDA).jpg

THE METROPOLITAN MUSEUM OF ART 

Après avoir été l’un des premiers architectes à développer la figure de l’atrium contemporain dans l’architecture tertiaire, le Metropolitan Museum of Art offre l’occasion de transposer le modèle au domaine culturel. De grands espaces généreux aux allures de serres monumentales abritent des respirations dans le parcours muséal mais aussi des œuvres de grandes dimensions.

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Randja

La jolie expérience que nous vivons actuellement sur notre chantier de la maison du technopôle à Saint-Lô illumine notre année 2018. La phase de construction nous procure du plaisir et une satisfaction savoureuse....[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de NBJ

En 2018, l’agence poursuit ses engagements multiples. Quelques concours perdus comme le groupe scolaire de Montpellier ou le projet Ville Port de La Grande Motte qui a été l’occasion d’une belle collaboration avec...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'AAVP

Entre transparence et opacité, ornement et austérité, entre la violence du quotidien et la résistance de certains, l’amour dans tout ça se fraye encore un chemin. Les projets de l’année 2018 ne...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Silvio d'Ascia Architecture

L’agence Silvio d’Ascia Architecture a livré en 2018 le projet « O’rigin », un immeuble de bureaux qui revendique une simplicité intemporelle à travers une architecture de pierre. L’agence...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Chaix & Morel et Associés

L’année 2018 fut riche en livraisons de bâtiments et en émotions ! Voir sortir de terre des projets emblématiques comme la tour SKY 56, le Village de Roland-Garros ou l’immeuble Lände 3 à Vienne est...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Antonini Darmon

Des concours aux chantiers et vice-versa : une année en grand écart, émaillée de quelques récompenses (c’est bête mais ça fait toujours plaisir…) Ces récompenses, nous les avons...[Lire la suite]